Trouver sa juste place. Nos défauts sont nos atouts.

« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » Albert Einstein

Certaines personnes se désespèrent, comme je l’ai fait pendant longtemps, en se demandant pourquoi ils vivotent et tournent en rond à chercher, changer sans cesse et ne rien faire jusqu’au bout, alors que certains semblent avoir trouvé leur voie et réussissent, à les envier en se demandant ce qu’ils ont de spécial.

En fait, ce truc spécial consiste simplement à trouver sa place dans le monde, comme une pièce de puzzle unique et irremplaçable. Les spécificités qui nous handicapent quand nous ne sommes pas dans le bon environnement deviennent des atouts et de l’excellence dans le bon contexte. En fait nous sommes tous parfaits, quand nous sommes à notre place, mais tant que nous ne l’avons pas trouvée, nous pouvons avoir l’impression d’être un raté, un sans-terre, un chien dans un jeu de quilles…

Un certain Socrate disait « Connais-toi toi-même. » … pourquoi faire ? Pour savoir à quoi tu sers, où est ta place dans le monde. Se connaître soi-même, tout est là, mais je me suis longtemps demandé pourquoi faire, alors que je cherchais inlassablement à comprendre qui j’étais, qu’est-ce que je faisais là, pourquoi faire,… pour pouvoir enfin me sentir utile. Ma grande souffrance était justement ce sentiment d’inutilité, et c’est ce sentiment qui me poussait à me connaître moi-même. 

Nous sommes nés sans le mode d’emploi, et comme nous sommes uniques, imiter et suivre les autres est une voie qui peut faire illusion pendant un certain temps, mais s’avère tôt ou tard être une voie sans issue. Nous avons un point commun : c’est à nous-même de trouver ce que nous sommes et pour quoi nous sommes faits. Pour certain, cela va plus vite que pour d’autres… je me console en me disant que plus un organisme est évolué, plus il met longtemps pour arriver à maturité.

Heureusement, l’utilité de certains d’entre nous est justement d’aider les autres à se connaître eux-même. Il existe certaines grilles de lecture nous permettant de finalement trouver à quoi nous pouvons servir sur Terre. Il faut peut-être, comme c’était mon cas, consulter et essayer de nombreuses pistes avant que peu à peu se dessine la cohérence de l’ensemble. Par exemple, ma quête d’un demi-siècle pour trouver le sens de ma vie est justement ce qui m’a donné une multitude d’expériences et de points de vue, qui constituent aujourd’hui une richesse à partager.

Un ami m’a dit un jour « nous sommes les spécialistes de nos problèmes ». Sur le coup, je n’ai pas compris toute la valeur pratique de cette idée. Nous sommes tous les spécialistes de quelque chose. Nos problèmes et nos difficultés peuvent finalement nous servir à quelque chose : à aider les autres, à leur dire : « Si vous rencontrez tel problème, je peux vous aider car j’ai traversé la même épreuve et voici ce que j’ai fait pour m’en sortir… ».