Laurent Chermette : parcours et activités

LO

Parcours : Art et Développement personnel
Activités : Créativité et Déconditionnement

Depuis mon plus jeune âge, je suis attiré par la création artistique sous toutes ses formes. J’ai exploré et pratiqué le dessin, la peinture, le chant, le piano, la guitare, la composition musicale, l’orchestration, l’illustration sonore, la prise de son et le mixage, la danse, l’écriture de chansons, de nouvelles, de scénarios, le jeu de l’acteur au théâtre et devant la caméra, la mise en scène, le tournage et le montage vidéo, la photo.

J’en étais là de mes expériences artistiques quand le processus « Vedic Art » a croisé mon chemin. J’ai tout de suite accroché sur le nom car je sentais bien que le Veda, sagesse très ancienne du patrimoine humain, avait quelque chose d’important à nous apprendre au sujet de la création artistique. En 2010, j’ai suivi l’enseignement Vedic Art avec Ann Dillemann pour devenir instructeur.

J’ai trouvé dans ce processus un souffle de liberté et de déconditionnement vis-à-vis des nombreux a priori culturels et éducatifs dans lesquels j’étais empêtré à mon insu. Par exemple la nécessité de faire du « beau ». Il y a là une porte de sortie de la dualité vers l’unité. Tant que je cherchais à faire du « beau », j’étais dans le paraître et non dans ma vérité, je cherchais à plaire plus qu’à m’exprimer. Je me censurais.

Ma peur du jugement et du rejet agissait comme un filtre qui s’appliquait dès la phase créative. J’ai appris à laisser sortir ce qui vient et voir dans un deuxième temps s’il est bénéfique de le donner à voir. Je me cachais derrière un savoir-faire esthétique et je n’exprimais que rarement mes sentiments profonds et ce en les maquillant pour qu’ils paraissent « beaux ». J’ai découvert comment me libérer de la pudeur et des conventions, et qu’au-delà du « beau », il y a le « vrai ».

Avec l’Art Védique, une porte s’est largement ouverte sur l’acceptation de ce que je suis. Cela a été un pas décisif sur le chemin de ma réalisation personnelle. Avant de découvrir Vedic Art, ma démarche artistique et mon développement personnel ont toujours été intimement liés. Enfant, je chantais devant mes parents pour exister, je dessinais et je peignais pour me définir. Plus tard, je jouais du piano pour plaire aux filles et je reprenais des chansons tristes pour exprimer ma nostalgie du paradis perdu.

Ecrire et composer des chansons m’a permis de commencer à vraiment me sentir « artiste », à m’affirmer comme « créatif ». Je tirais une estime personnelle de savoir que ces chansons n’existaient pas avant moi, ces mélodies, ces phrases… Mais écrire mes états d’âme était un travail un peu trop solitaire.

J’ai décidé de faire du théâtre pour profiter de la vie, de la liberté que je sentais dans le fait de jouer un personnage autre que moi-même, qui pouvait dire et faire des choses qu’on peut difficilement vivre dans la vraie vie, pour exprimer mes propres émotions et désirs à travers ces personnages, pour interagir dans cet espace de liberté avec les autres acteurs, et pour aller plus loin dans la découverte et la compréhension de ce qu’il y avait au fond de moi.

A trente ans, après avoir fait trois disques et un premier rôle dans une pièce de théâtre, je me suis retrouvé avec un sentiment d’insatisfaction. J’étais prêt à un changement radical. Etre sur scène ne m’intéressait plus vraiment, j’avais envie d’autre chose. Alors s’est présenté à moi un métier émergeant : Développeur multimédia. J’ai exercé dans une multitude de domaines de créativité : programmation, graphisme, ergonomie, création sonore, montage vidéo, management de projet, direction technique et artistique. Ces expériences multiples m’ont ouvert les portes de la communication audio-visuelle et enseigné la rigueur nécessaire à la programmation de l’interface homme-machine.

Enfin, après douze ans dans l’informatique, j’ai eu envie de m’adresser à l’humain, non plus par l’intermédiaire des machines, mais directement. J’ai entamé un long parcours émaillé de nombreuses lectures et stages de développement personnel, de pratiques, expériences et formations à diverses techniques, notamment le Tantra, l’Art Védique et la méditation Vipassana.

Le Tantra m’a permis d’explorer d’autres modes de relations, des alternatives aux interactions formatées par mon éducation et mon bain culturel. J’ai pû écouter mes ressentis dans des expériences énergétiques et parfois extatiques. L’intimité et la bienveillance vécue en clan m’a permis de goûter ce que pourrait être un paradis terrestre. Par la suite, j’ai animé des ateliers tantriques à Paris.

Avec l’Art Védique, j’ai trouvé l’union harmonieuse entre l’art et le développement personnel. J’ai enseigné pendant trois ans ce processus qui permet, avec un minimum de mots, de faire l’expérience de l’état d’Unité et de Créativité. La personne intègre Tout-ce-qui-est dans son élan créateur, il n’y a plus de séparation. Une œuvre prend naissance et l’artiste fait UN avec le processus de création, l’outil, la matière, le support, l’œuvre.

La méditation Vipassana m’a apporté l’ancrage qui me manquait. Etre de façon stable l’observateur des sensations, des perceptions et des pensées, assure un centrage sur l’essentiel, une focalisation sur le présent et une désidentification indispensable pour dépasser l’expérience, se libérer de ce qui fait mal et maintenir un état de bien-être. Vipassana procure le détachement nécessaire pour tourner les pages et avancer.

J’ai également fait des séances de coaching avec un outil que j’ai développé : « Le Théâtre de la Transformation », qui permet de découvrir les personnages souffrants que nous jouons, souvent à notre insu, et d’en créer de nouveaux, vivant heureux, dans l’amour, l’abondance, le bien-être, l’harmonie… et tout ce que nous souhaitons être. Mon expérience du théâtre et de la programmation informatique m’ont enseigné la perception des personnages et la rigueur nécessaire pour déjouer les tours de l’égo à déprogrammer.

Ensuite, je me suis consacré pendant trois ans à l’étude de la sagesse ancestrale celte, et du chamanisme outre hexagone, avec Patrick Dacquay.

Aujourd’hui, j’étudie les découvertes de M.T. Keshe sur le plasma et la philosophie de Napoleon Hill basée sur la Règle d’Or.

J’ai récemment mis à disposition un petit manuel pour vous aider à utiliser votre créativité dans tous vos projets. Vous pouvez recevoir ce manuel gratuitement en le demandant ici.