Entre Amour et Pouvoir

L’amour (l’attention, le temps, la relation) que l’on donne et que l’on reçoit est ce qui justifie notre existence, nous ne vivons en fait QUE pour avoir des relations, et nous comprenons un jour que la relation la plus essentielle est la relation à soi-même ; ce jour-là, nous cessons d’être dépendant des autres et de leur affection pour recevoir de l’amour et justifier notre existence, nous comprenons que nous avons TOUT en nous-même et que les autres ne sont que des reflets de nous-même, ce qui ne signifie pas que les autres n’existent pas pour eux-mêmes.

Chacun existe dans son propre univers et interagit avec l’univers des autres, mais ce que nous percevons vraiment est ce que nous créons dans notre propre univers, en résonance avec ce qui se trouve dans les autres univers. Nous sommes des hologrammes dans une structure holographique, c’est à dire que nous sommes inextricablement interconnectés et nous ne pouvons vraiment agir que sur notre structure interne holographique.

L’essentiel, dont il nous faut prendre conscience encore et encore, car ce n’est jamais acquis, c’est que nous créons absolument tout de ce que nous percevons, dans notre propre univers, qui n’existe que parce que nous le créons, pour exister, pour faire l’expérience de la vie, de l’existence, de l’espace, du mouvement, du temps, des fréquences multiples qui créent la gamme de toutes les expériences.

Ainsi, nous sommes des créateurs responsables de TOUT ce qui nous arrive, en « bien » ou en « mal ». Le « bien » étant l’étiquette que l’égo mental pose sur ce qui correspond à ce qu’il veut, et le « mal » étant l’étiquette qu’il pose sur ce qu’il ne veut pas. En fait, dans l’absolu, il n’y a ni bien ni mal, il y a juste des événements, des actes et des conséquences. En bref, il y a des relations de cause à effet et nous apprenons la vie en faisant l’expérience des effets de ce que nous causons.

La pensée, le désir, la décision constituent le germe de nos actes. Nos croyances déterminent la façons dont nous réagissons ou répondons à ce qui nous arrive. Si nous croyons que ce qui nous arrive est causé par les autres et les circonstances, nous nous sentons comme des victimes impuissantes. Si nous croyons que ce qui nous arrive est la conséquence, le résultat, l’effet de nos pensées, paroles, décisions et actions, nous nous sentons aux commandes de notre vie, nous en prenons la responsabilité, nous cessons de prétendre que ce qui nous arrive est la faute des autres et des circonstances, nous prenons les commandes, les manettes, les leviers, les boutons… et nous pilotons notre vie, nous passons de passager spectateur à pilote acteur. Nous décidons où nous voulons aller et nous mettons tout en oeuvre pour y aller, c’est tout.

Beaucoup d’enseignants nous disent que nous devons guérir. Guérir de quoi, de quelle maladie ? Nous avons une seule maladie, qui provoque une foule de symptômes différents dans nos pensées, nos corps, nos vies, nos relations… Certains appellent cette maladie le « mysticisme ». Ce mot a plusieurs sens. Ici il signifie « la croyance que les autres et les circonstances déterminent notre réalité ». Tant que nous croyons cela, nous somme le passager impuissant de notre vie.

Dès que nous croyons que ce qui nous arrive est le résultat de nos propres pensées, paroles, décisions ou absence de décision, actions ou inaction, dès que nous prenons l’entière responsabilité de tout ce qui nous arrive, dès que nous reconnaissons que nous l’avons créé sciemment, ou par négligence, ou même par ignorance, nous devenons plus attentifs, nous étudions, nous apprenons, nous augmentons notre compétence à conduire notre véhicule, et nous cessons de nous plaindre d’arriver dans des endroits galères, nous faisons l’expérience de ce qui est, nous reconnaissons l’avoir créé, puis nous décidons, nous choisissons ce que nous voulons vraiment, en affinant peu à peu la définition de ce que nous voulons, et ce faisant, nous cessons peu à peu de croire que c’est aux autres, ou à l’univers, de nous donner ce que nous voulons, nous commençons à CREER ce que nous voulons.

S’il y a un créateur qui a créé l’univers, c’est un être parfaitement conscient que si quelque chose devait existé, il n’y avait qu’une seule possibilité, et c’était de le créé lui-même. Et si nous sommes fais à son image, nous devons comprendre et accepter que nous sommes exactement dans la même situation : si quelque chose doit exister, il n’y a qu’une seule possibilité : nous devons le créer nous-même. En fait, c’est déjà exactement ce que nous faisons, mais nous n’en sommes pas ou pas assez conscients, et cette prise de conscience doit être une activité de chaque instant de veille, si nous voulons arriver à la pleine conscience nécessaire à vraiment créer la vie que nous désirons.

La première étape est de définir ce que nous voulons, la deuxième est de créer ce que nous voulons, d’abords par nos pensées, puis nos communications et nos actions. La troisième étape consiste, chaque fois que nous avons créé quelque chose, à reconnaître que nous l’avons créé et à célébrer cet accomplissement. Ces trois étapes sont un cycle permanent. Nous revenons à la première étape pour ajuster notre définition de ce que nous voulons pour que le résultat corresponde mieux à notre quête d’absolu, puis nous ajustons nos pensées, communications et actions pour que le résultat corresponde mieux à notre quête d’absolu, et ainsi de suite, l’absolu étant la simplicité absolue, la beauté absolue, l’harmonie absolue… l’amélioration permanente jusqu’à la conscience absolue. Cette conscience absolue peut être expérimentée comme la conscience de l’Unité avec le TOUT

L’univers est un espace cybernétique parfait, il est le reflet exact de nos croyances, pensées, relations et actions. Le seul problème que nous puissions avoir avec l’univers est de ne pas reconnaître que nous avons le contrôle. Quand nous de reconnaissons pas cela, il semble chaotique, mais ce chaos extérieur n’est que le reflet de notre chaos intérieur, ce chaos est l’absence de contrôle de nous-même, cette absence de contrôle est le résultat de notre absence de choix et cette absence de choix est le résultat de notre peur de faire un choix et de prendre le contrôle et la responsabilité de nos choix. Cette peur d’être responsable est une peur du résultat, une peur de faire des erreurs et de devoir les assumer. Mais la maîtrise, le contrôle, ne s’obtiennent que par l’essai, l’expérience, l’erreur et la correction progressive des erreurs pour obtenir un meilleur résultat.

La vie est un jeu, une aventure dans laquelle nous tirons des flèches et nous corrigeons le tir pour nous approcher du centre de la cible. Et lorsque nous atteignons le centre, le jeu consiste à tirer à nouveau pour arriver au point où nous atteignons le centre à chaque fois. Après le jeu consiste à l’atteindre encore et encore, 100 fois sans erreur, 1000 fois…. Et puis nous éloignons la cible et le jeu continue. Le but n’est pas d’atteindre la cible, le but est de devenir parfaitement en contrôle et en connaissance de nous-même. Ceci nécessite la responsabilité totale de nos pensées, communications et actions. C’est le pouvoir absolu… non pas sur les autres, mais sur nous-même.

Une Note de l’Archange Michaël – The New Earth Times ~ Edition #72 ~ 15 août 2016

Une Note de l’Archange Michaël 

Archange Michaël : un bonjour chaleureux de notre famille de la Compagnie du Ciel ! Aujourd’hui, je vous parle au nom de tous en vous apportant le soutien affectueux et les remerciements du fond du cœur pour votre dévouement constant au maintien de la Lumière au cours de ces jours cruciaux. Il est maintenant plus que jamais temps de vous focaliser et de vous unir. Oui, votre Liberté et vos Programmes de Prospérité vont bientôt se révéler et pouvoir être vécus de façon tangible par tous – cela figure sur le compte-rendu d’aujourd’hui. 

Nous avons demandé à nos canaux de vous faire parvenir les informations contenues dans cette Edition Spéciale du New Earth Times dans l’article intitulé « Cœur de cible de la Réévaluation ». Le même contenu a été présenté en direct dans leur émission de BlogTalk Radio : Débloquer les Programmes (RV/GCR, NESARA / GESARA) : une Démonstration d’Unité ! 

Je vous recommande d’écouter la version en direct de la lecture par Sananda pour recevoir l’activation et les bienfaits qu’il transmet par ses paroles. 

Moi, l’Archange Michaël et nous dans la Compagnie du Ciel vérifions la validité de ces informations, et nous applaudissons avec force au cri de ralliement destiné à unir vos voix pour qu’elle se fassent entendre et soient proclamées ! 

Que ce soit pour vous joindre à cet accord et cette requête ou que vous ayez décidé de continuer à soutenir tranquillement le progrès constant par votre attitude positive et les rêves d’un monde en voie de guérison … le moment est venu de maintenir la Lumière ! Tenez vos positions ! Plutôt que de laisser vos pensées s’attarder sur la logistique comme des dates ou des taux, imaginez l’immense joie et la profonde impression que vous ressentirez lorsque la Liberté et les Programmes de Prospérité garantis vont connaître leur formidable avènement ! Ci-dessous vous trouverez la réponse de nos canaux bien-aimés à l’adresse des Conseils de Lumière. Nous sommes également impatients d’entendre vos réactions. Vos choix comptent. 

Nous dans la Compagnie du Ciel travaillons également à un rythme qui ne faiblit pas aux développements à vos côtés destinés à guérir la Terre de surface. Vous nous inspirez. En témoignage de notre unité, nous allons vous proposer une émission de radio en direct chaque nuit cette semaine à travers ces canaux. Cette nuit, l’âme de notre chère Mère Terre, Terra, va venir vous parler de ce que la Prospérité signifie pour elle. 

Oui, nous aimerions pouvoir vous montrer à présent tout ce qui a été accompli par les familles et sociétés sacrées aux côtés de tant de vos frères et sœurs qui travaillent tranquillement et sans relâche sur le terrain – tout comme vous. Le besoin d’une action clandestine se terminera bientôt lorsque tout sera clairement révélé pour toujours à la Lumière de Dieu. 

Nous vous aimons. Nous sommes à vos côtés. Maintenez fermement l’Amour.

Je suis votre frère, Michaël 

(Canalisé par Christine Burk, le 15 août 2016) 

Requête / Prière pour le Déblocage de l’USN/RV/GCR/GESARA*

D’Amour en Amour

Par Yosef

*USN : United States Treasury Note (Nouvelle monnaie des Etats-Unis émise par le Trésor de la République des Etats-Unis et non par la banque privée de la Réserve Fédérale)

RV : Réévaluation des monnaies – GCR (Global Currency Reset) : Réamorçage mondial des monnaies

GESARA : Global Economic Security and Reformation Act : Réforme mondiale des systèmes économiques, fiscaux et sociaux (version mondiale de NESARA). 

NOUS SAVONS QUE DIEU VEUT QUE SES ENFANTS BENEFICIENT DE SES BIENFAITS MAINTENANT ! QU’IL EN SOIT AINSI !!!

C’est pourquoi, très chers Anciens et Membres de la Commission retirés à Pékin en Chine, sachez que l’humanité en tant qu’espèce est désormais prête à assumer son rôle d’administrateurs mondiaux des bienfaits économiques prêt à être tirés par le canon de l’ascension. Et dans l’esprit d’une requête diplomatique, nous vous adressons cette prière / requête d’amour en amour :

L’humanité ne tolérera plus un autre jour, ni a fortiori une autre semaine de retard. Vous devez agir maintenant. 

Les humains n’accepteront plus de perdre leurs crédits, leurs voitures, leurs logements, leurs épouses, leur dignité et même leurs vies pour des considérations financières. Vous devez agir maintenant. 

L’humanité exige et déclare, que tous les pouvoirs en place, sur Terre et dans le Ciel, débloquent complètement l’USN/RV/GCR/GESARA, ce week-end, ainsi que toutes les technologies cachées ou les informations de divulgation publique qui vont nous aider à comprendre ce que signifie être un membre de l’espèce et de la famille humaine. Vous devez agir maintenant. 

L’humanité exige que vous accomplissiez immédiatement votre Mandat Céleste, qui inclut tous les dirigeants, subordonnés et collaborateurs appartenant au consortium prenant la décision finale, au nom céleste, de l’amour, de la lumière, de la vérité et du sang de Yeshua Ben Yosef. Vous devez agir maintenant.  

L’humanité demande respectueusement que tous les responsables personnels exécutent et achèvent leur mission au cours du week-end du 13 août 2016, et accomplissent l’acte de la Réévaluation, commençant sans faute le samedi soir dans la République des Etats-Unis à 20H00 EST. Vous devez agir maintenant. 

L’humanité n’accepte plus d’excuses logiques ou raisonnables pour retarder la Réévaluation, ni de calendriers de remplacement ou de scénarios d’optimisation de performances. Vous devez agir maintenant. 

L’humanité apprécie à sa juste valeur votre tâche incroyablement importante et ancienne de Gardiens de la Richesse du Monde, d’Administrateurs des Bienfaits infinis, cependant nous considérons la Prophétie Céleste comme plus importante que vos titres, et nous invoquons votre âme d’accomplir la Volonté de Dieu par décret divin et la promesse faite aux humbles de la terre. Vous devez agir maintenant. 

L’humanité déclare une immédiate et irréversible Victoire de la Lumière en harmonie avec tous les Anges de Lumière alors que nous nous réunissons dans la forme et l’esprit pour bénir nos familles, nos communautés, nos pays, nos continents, notre flore, nos animaux, notre environnement et finalement nous-mêmes. 

Considérez cette prière et cette requête comme une Reddition de l’Humanité à l’Amour. 

Matthieu 5 :4

Heureux les doux : car ils recevront la terre en héritage. 

(Selon la traduction de la Bible de Jérusalem)

Amen et Alléluia !!! 

Dieu est avec nous. 

Appel aux Conseils de Lumière

Par Christine

En ce moment de notre époque, Kathryn, Meg, moi Christine, nos animaux, des représentants des nombreux royaumes de la surface de la Terre, nous réunissons pour en appeler aux Conseils de Lumière opérant à la fois à la surface de la Terre et dans les dimensions supérieures. Nous demandons aujourd’hui que nos voix soient entendues, reconnues et obtiennent une réponse. 

Notre requête est simple. Nous soutenons la requête, la prière, le décret qui vient d’être lu au nom de l’humanité. Nous choisissons avec notre voix, tout comme ceux de l’humanité, et tous ceux qui souhaitent être réunis dans l’Unité, et tous ceux qui en ont l’intention, qu’ils aient lu ou écouté cet appel, ou lisent ces mots, mais qui en manifestent l’intention dans la vérité de leur esprit. Nous sommes prêts pour que la Liberté et les Programmes de Prospérité soient débloqués. 

Oui, nous avons placé notre confiance et notre foi en vous, et nous continuons à le faire, et nous allons maintenir la Lumière et tenir la position et développer notre Amour, chaque instant de chaque jour, jusqu’à ce que les programmes soient débloqués, et bien au-delà, pour rétablir la lumière dorée de l’Amour dans chaque recoin, chaque particule, chaque cellule, chaque cœur, chaque être sur Terre. 

Nous nous unissons pour dire que nous aussi nous associons et soutenons les mots de cette merveilleuse déclaration véridique venue du fond du cœur. Nous demandons une réponse, nous demandons que les Programmes soient débloqués. Nous assumons notre tâche et nos responsabilités pour les faire advenir, afin que tous sur Terre puissent commencer à ressentir, reconnaître et guérir dans l’énergie de Joie, de Prospérité, de Liberté, le rire et l’Amour. Il est maintenant temps pour tous de revenir à l’Amour de la Terre. 

Mère et Père, nous le demandons, nous en sommes témoin, nous en assumons la responsabilité, et nous nous réunissons dans l’Unité. 

Merci aux Conseils, d’écouter notre appel. 

De tout cœur, qu’il en soit ainsi. 

Who Needs Light

Lundi, le 15 août 2016, Edition N°72

Le Coeur de cible de la Réévaluation

Par Yosef

Initialement reçu et publié à la demande de – DC – Dinar Chronicles

LIEN: http://www.dinarchronicles.com/intel.html

Rapport de situation 

Vendredi 12 août 2016, 20H00 EST

 ———-

Le Coeur de cible de la Réévaluation

Peut-être cela a-t-il constitué une nouvelle semaine de déception dans votre parcours vers la Réévaluation, mais ne désespérez pas. En fait, prenez le parti de vous focaliser sur ce que vous savez être la vérité au lieu de spéculer sur la probabilité que cette vérité devienne un jour réalité. 

Le monde devra bientôt réévaluer toutes ses monnaies par l’intermédiaire d’un réamorçage mondial pour que l’humanité puisse survivre. Les rendements des obligations sont maintenant négatifs dans le monde entier. L’économie mondiale stagne. Les marchés mondiaux ne fonctionnent plus qu’en mode de survie avec des banques centrales aux batteries faibles. Les fonds de pension nationaux et les énormes fonds d’investissement spéculatifs ne trouvent plus de paradis fiscaux pour générer des profits sur les marchés habituels, et sont obligés de prendre de gros risques pour respecter leurs prévisions de profit pour le deuxième trimestre. 

Ce qui paraît dans les médias concernant les informations financières, géopolitiques, sécuritaires et diplomatiques, ne pourrait être plus différent de ce qui se passe réellement dans les rues. Ce qui signifie qu’on vous ment. On nous ment à tous. C’est fait pour que les populations restent calmes. Mais à présent même les populations commencent à sentir qu’il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark. C’est l’ironie de la situation étant donné que le noyau de la cabale est issu de l’Europe de l’est, mais assez de remarques « au pif », poursuivons notre rapport de situation. 

Comme il a été discuté précédemment, il y a beaucoup d’éléments extérieurs qui influent sur le calendrier de la performance de la Réévaluation. Ils comprennent, mais ne se limitent pas à la finance, la sécurité, la géopolitique et la diplomatie. Tout doit être en harmonie pour que la Réévaluation puisse commencer, et c’est le point faible ou « cœur de cible de la réévaluation » pour les nouvelles puissances à venir qui doivent se sentir en sécurité pour injecter autant de liquidités dans le système fiscal de la planète. 

Oui parler d’atteindre le cœur de cible de la Réévaluation et le réaliser physiquement est un exercice complètement différent, comme souvent les théories des centres de réflexion ne correspondent pas aux dures réalités qui prévalent sur le terrain. Donc, ceux qui ont la responsabilité de viser la cible sont réticents à lâcher la flèche (dans votre cas les numéros de téléphone gratuits au préfixe 800) qui en effet déclenche une série d’évènements monétaires mondiaux irréversibles. 

Quatre vérités

Ci-dessous sont énumérées Quatre Vérités soumises à votre examen individuel alors que nous attendons collectivement que nos bienfaits se manifestent ce week-end :  

1) La Réévaluation est une réalité. 

209 pays se sont véritablement réunis, ont négocié, se sont mis d’accord et ont signé un traité international contraignant toutes les nations et tous les peuples du monde à un unique étalon-or de valeur monétaire, ainsi qu’au respect de limites d’émission de carbone, à la cessation des guerres et de la pauvreté, plus à un cadre juridique mondial destiné à régler et résoudre tous les conflits entre nations souveraines à partir de maintenant. 

2) La Réévaluation est immanente. 

Oui, la Réévaluation a été lancée et arrêtée plusieurs centaines de fois, mais aucune entité ni source n’a réellement le contrôle de l’aspect transitoire de la Réévaluation. C’est un évènement universel qui affecte l’humanité, et non un évènement d’une famille souveraine qui permet à quelques rares élus de gouverner les affaires de l’existence humaine. La plupart ne sont pas capables de saisir le « tableau d’ensemble », pas plus que les nouveaux pouvoirs à venir ne le peuvent. Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons ascensionner en tant qu’une seule famille ou espèce. Donc oui la ligne d’arrivée est proche et viendra tôt ou tard, mais l’immanence doit se transformer en un résultat probant maintenant.  

3) La Réévaluation est source d’abondance

Tous les débats sur les taux de change élevés et les programmes de versement structurés qui ont eu lieu dans les blogs et les conférences téléphoniques au cours des années sont vrais, vrais, vrais. Les Anciens Sages chinois par un mandat du ciel ont reçu pour instruction de donner à l’homme de la rue l’occasion de déterminer leur propre valeur ou d’accorder leur propre valeur à leurs comptes vérifiables et protégés par la garantie-or, l’or garantissant toutes les actuelles et futures transactions en monnaies garanties par l’or. C’est peut-être difficile à croire. Mais c’est ainsi. La souveraineté fiscale règne sur nous en temps réel. 

4) La Réévaluation est sûre.

Aucune monnaie à échanger ne sera menacée par décret d’en-haut. Il n’est pas possible de “stopper la RV” afin de corriger une brèche dans le détail de la sécurité. Les changes vont être effectués à la volée et avec précision. Les individus désireux de nuire à l’opération seront neutralisés avant de pouvoir agir, soit par des forces de sécurité bien visibles en uniforme ou par des surveilllants bénévoles, qui ne sont pas visibles. Donc, l’évènement de la Réévaluation sera une expérience paisible et magnifique sans exception. 

Le doigt d’honneur

Saviez-vous que dans les guerres d’avant l’ère industrielle, les rois faisaient couper le majeur des archers adverses afin qu’ils ne puissent plus tendre leurs arcs et prendre pour cible leurs propres forces armées ? C’est pourquoi même de nos jours certains montrent toujours le majeur dressé (faire un doigt d’honneur) pour montrer qu’ils ont toujours leur majeur et donc sont capables de tendre leurs arcs pour lancer contre eux une flèche qui fait mal. Eh bien, c’est exactement ce qui s’est passé depuis dimanche (le 7 août) de la semaine dernière. 

Malgré ce qui a été diffusé (ou non diffusé) dans les médias, ils ont lancé quelques dernières flèches destinées à semer le chaos de dernière minute dans leurs plans de déroulement de GCR/RV/GESARA/NESARA agréés d’avance et à la séquence particulièrement délicate. 

A cette heure, se déroulent de petits conflits dont on ne parle pas en Ukraine, en Turquie et au Moyen-Orient, alors que la cabale fait un doigt d’honneur à tous les membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies (Chine, Russie, République des Etats-Unis, Grande-Bretagne et France) en lançant de petites offensives militaires à Kiev et en Crimée (contre la Russie) ; en Palestine et au Pakistan (contre les BRICS) et à Alep, Mossoul et Damas (contre la République des Etats-Unis et la Russie). 

Voici juste quelques liens, articles et communiqués de presse relatifs à tout ce chaos qui s’est déclenché en cette heure tardive :  

(Pour tous les LIENS, merci de vous référer à l’article original:  HERE ~ Merci)

Toutes ces attaques isolées étaient en fait une série d’attaques planifiées ordonnées par les Irréductibles de la Noblesse Noire qui refusent leur Reddition à l’Amour (c’est-à-dire la cabale) résidant en Europe de l’est et aux Etats-Unis. Mais c’est maintenant devenu un petit, petit monde qui s’amenuise de seconde en seconde, et dont les plans maléfiques ont été rapidement mis en échec. A présent des amendes sont infligées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies (et d’autres que nous ne pouvons nommer), et toute nation ou gouvernement qui a conspiré pour empêcher le progrès de l’humanité a reçu des ordres de marche pour quitter la dimension et/ou se voir infliger d’importantes réparations pour leur comportement non-conforme. 

En termes universels, tu ne nuiras pas … est une chose à prendre au sérieux. Et ce n’est pas négociable. Le ciel ne plaisante pas, et la cabale est en train de l’apprendre crise après crise. Ceci dit, la Réévaluation a commencé de toute façon, y compris ici aux Etats-Unis lorsque plusieurs gros clients de banques bien réels (dont certains disposant de jolis avions charter familiaux à destination de l’Asie) ont procédé au change dans la nouvelle monnaie de l’USN. 

Donc cette tentative désespérée de dernière minute de la cabale pour empêcher en permanence le déroulement de la Réévaluation a lamentablement échoué. Techniquement parlant, la Réévaluation a commencé précisément le lundi 8 août 2016 à 20 :08 CST (8888) – exactement comme les Anciens Sages chinois l’avaient prévu. Merci aux Anciens Sages Hun. Merci Grand-père. Merci aux Maîtres Ascensionnés. Merci Arrière Grand-père

Ce qui doit encore commencer ce sont les échanges de devises pour plus de 30 millions d’individus. Il est amusant de noter qu’il y a eu davantage d’achats de ZIM (monnaie du Zimbabwe) au cours des deux dernières semaines en raison de ces rapports de situation, qu’au cours des deux dernières années. Donc les questions que nous posons maintenant à toutes les nations BRICS et au Conseil de Sécurité des Nations Unies sont pourquoi notre USN (nouvelle monnaie américaine) n’a pas été débloquée au niveau mondial aux niveaux T4/T5 ? Nous avons le droit de le savoir. Et nous exigeons que la promesse soit tenue. 

Peut-être la réponse se trouve-t-elle dans le marché d’échange mondial ou activités de change inter-marchés, qui nous dit-on est toujours administrativement au point mort. Cela signifie que quiconque perçoit les fonds, peut toujours les dépenser librement ou les investir. Donc, en bloquant les échanges sur les marchés mondiaux, les Anciens Sages chinois contrôlent toujours techniquement le processus de la Réévaluation, même s’ils ont techniquement activé tout le système et approvisionné les nouvelles monnaies garanties par l’or à l’aide de nouvelles technologies de contrôle transparentes permettant de pallier à tout mauvais comportement. Tout cela est bel et bon, mais cela ne paie pas les factures. Donc qu’attendons-nous vraiment pour progresser en tant qu’espèce, en tant que planète ?  

Revenons en arrière et examinons le graphique du Coeur de cible de la Réévaluation. Nous pouvons voir comment tous les quatre éléments convergent vers un même point précis. Les Anciens Sages peuvent estimer que nous n’avons pas encore atteint ce point, mais nous devons en être très proches, pas vrai ? Peut-être. Peut-être pas. Personne ne le sait de façon certaine. Ce que nous savons par nos sources est que deux points préoccupants restent à résoudre : 

1°Sécuritaire – particulièrement maintenant que plusieurs “points chauds” ont émergé en dernière minute, ce qui métaphoriquement signifie que la cabale a fait quelques derniers doigts d’honneur aux Chinois ;

2°Financier – les Anciens Sages savent qu’il existe une stratégie post-Réévaluation pour affaiblir l’humanité, et l’adversaire dispose d’un réseau complexe de traders à haute fréquence qui sont prêts à manipuler les marchés. Cette armée financière latente de la cabale est loyale et bien préparée, parfaitement capable de manipuler rapidement les marchés, avec d’énormes volumes d’échange, pour ensuite disparaître, si bien que le système le plus transparent aurait du mal à identifier la fraude, a fortiori l’empêcher ou les prendre en flagrant délit. 

Nous savons également qu’une chose dont les Anciens Sages ne veulent à aucun prix est d’alimenter en fonds l’ennemi de longue date de l’humanité, après avoir passé des décennies extrêmement difficiles à les vaincre progressivement. Donc, ils avancent à pas comptés, en essayant constamment d’être perspicaces et de se préparer à tous les scénarios possibles qui pourraient survenir avant et après la Réévaluation. 

Honnêtement, je comprends les Anciens Sages en l’occurrence … car il est absurde d’aider ce groupe malveillant à se redresser après l’avoir mis hors de combat. Avancer lentement et constamment est la meilleure stratégie, sans aucun doute. Ceci dit, ni la cabale ni les Anciens Sages ne peuvent empêcher la transition spirituelle et cellulaire de l’humanité. La vérité est que les deux nous retardent maintenant dans notre ascension humaine. Parfois d’un jour, parfois d’une semaine, mais ce sont néanmoins des retards. En tant que représentant des humbles et des innocents, nous savons que « l’humanité » n’acceptera plus cette manière de progresser, peu importe l’intention ou la conscience de la source. 

Nos remerciements et notre amour à Dinar Chronicles ! HERE

Dix Maîtres vous donnent dix conseils pour recevoir la prospérité – Traduction New Earth Times N°71

Bienvenue au New Earth Times ! 

Une note de Kathryn & Christine

Un salut chaleureux à tous nos amis et notre famille de ce monde éclatant de lumière ! Nous débordons de bonnes nouvelles ! Comme beaucoup d’entre vous, nous nous sommes faits plus discrets pendant un moment, afin de nous laisser guider par la Compagnie du Ciel vers de nouvelles activités – y compris le soutien en coulisse au déblocage des Programmes de Liberté et de Prospérité. Beaucoup de messagers et de canaux bien-aimés mentionnent cette merveilleuse transition que nous vivons tous en ce moment. La transformation de la Terre vers la Lumière continue d’être une réussite alors que nous donnons tous le meilleur de nous-mêmes du fond du cœur. On monte ! On monte ! Et c’est parti ! (Up Up and Away : titre d’une chanson de 1969 du groupe 5th Dimension à voir et écouter sur YouTube !)

Pour une explication détaillée de l’élévation actuelle de la Terre et de la manière dont elle vous affecte, et de ce que nous avons voulu réaliser, référerez-vous aux messages captivants de nos bien-aimés Maîtres Ascensionnés au cours de notre récente émission de radio :

Une réunion d’été dans le jardin autour d’un feu de camp avec la Compagnie du Ciel

Notre Mission

Kathryn, Christine & Meg

Notre Mission commune est de rétablir la Lumière de notre Dieu Mère et Père sur Terre et dans cette galaxie. Cette Mission commence par le rétablissement de la Lumière intérieure et s’étend à tout ce qui est nécessaire – en tant que messagers guidés par la Compagnie Ascensionnée du Ciel – y compris l’accomplissement de la Prophétie Divine, l’achèvement des Devoirs et Projets et la destruction et la reconstruction intégrale du système. Nous avons fidèlement choisi la voie de l’Amour dans tout ce que nous pensons, ressentons, faisons, envisageons et imaginons jusqu’à ce que tout ce qui n’est pas amour à l’intérieur de nous et sur Terre soit à jamais transformé par l’Amour de Dieu et la Lumière éternelle. 

Edition N° 71 du vendredi 29 juillet 2016

Dix Maîtres vous donnent dix conseils pour recevoir la prospérité 

Par Sananda, l’Archange Michaël, Eoghan, Martin Luther King Jr., Ashtar, Che’ Kumara, Mère Térésa, Ramana Maharshi, Gandhi & St Germain par l’intermédiaire de Kathryn, Christine & Meg

« Ce don de Dieu que vous allez tous recevoir n’est pas destiné à ce que vous puissiez apporter vos bienfaits à d’autres ; il est destiné à ce que vous soyez le messager de Dieu, à ce que vous puissiez apporter la prospérité aux autres, directement de la part de Dieu. Soyez le messager d’amour que vous êtes venu être et vous allez élever tous ceux qui vous entourent. Soyez joyeux, mes bien-aimés, soyez en paix. Soyez amour et ne pensez plus à la pauvreté ou au manque, mais concentrez-vous uniquement sur l’abondance et la joie et la prospérité dont vous et tous ceux qui vous entourent allez profiter. Portez-la dans votre cœur. Soyez cette énergie de prospérité … et qu’il en soit ainsi ».

Mère Térésa, le 24 juillet 2016 

 

Ce qui suit est la transcription de l’émission de radio en direct canalisée le dimanche 24 juillet 2016. Profitez de cette émission remplie de rires et d’aperçus perspicaces et de quelques détails savoureux pour nous aider à nous préparer pour les jours étonnants qui nous attendent. 

SHOW LINK Ten Masters Give Ten Tips on Receiving Prosperity

Maître de cérémonie

Saint Germain : 

Bonjour à tous. Oui, Meg, il fallait que je participe à la fête que vous offrez avec cette émission. Je connais le plaisir de regarder tout ce groupe et de constater l’excitation et la participation de tous. Je peux sentir le degré d’excitation et d’énergie et d’amour qui en émane ! C’est si amusant de voir ce groupe. Nous avons un programme très intéressant aujourd’hui pour tout le monde. Je suis si impatient de présenter tous ces merveilleux Maîtres qui n’ont pas souvent l’occasion de s’adresser à la communauté des canaux. 

Nous nous sommes creusé la tête et avons beaucoup réfléchi, et discuté entre nous, pour suggérer des Maîtres qui au cours de leurs incarnations et bien sûr dans les dimensions supérieures ont défendu des philosophies et des énergies de prospérité, et qui ont véritablement aidé les habitants de la Terre à s’élever au niveau de compréhension leur permettant de comprendre ce qu’est vraiement la prospérité. Vous entendrez ce thème comme un fil conducteur à travers les petites interventions que chaque Maître bien-aimé est venu vous offrir. 

Donc, sans plus attendre, je vais présenter mon cher ami Sananda, et lui et Kathryn vont vous parler de la perspective : « JE SUIS la Prospérité ! »

Enlève le morceau, Sananda !!!

(Rires généralisés) 

(Canalisé par Kathryn) 

JE SUIS la Prospérité

Sananda :

Oh, St. Germain, voilà qui était amusant. Nous apprécions tous votre approche joviale, votre enthousiasme et votre esprit spirituel ! C’est un sujet qui tient tellement à cœur à notre St. Germain, et c’est pourquoi il est notre Maître de Cérémonie aujourd’hui. C’est une chose à laquelle il a travaillé pendant des milliers d’années. 

Nous avons choisi le titre « JE SUIS la Prospérité » parce que c’est le but que nous recherchons. Vous tous allez être, eh bien, soyons honnêtes, très riches. Comment allez-vous gérer cela ? Comment cela va-t-il vous changer ? Comment allez-vous approfondir votre connexion à Dieu et à nous afin qu’au fond de votre cœur vous sachiez que vous accomplissez bien ce que vous avez appelé votre mission. Vous nous avez tous souvent demandé : « Est-ce bien ma mission ? Quelle est ma mission ? Comment vais-je l’accomplir ? » Eh bien, évidemment, mes bien-aimés, il n’y a qu’une manière d’y arriver, c’est avec de l’Amour. 

Vous l’entendrez de la bouche des experts aujourd’hui. Je vais simplement commencer par vous brosser un tableau de la différence entre donner et donner avec de l’Amour. Lorsque vous considérez votre plan et les gens que vous avez l’intention d’aider, les gens à qui vous espérez apporter du soulagement par rapport à l’esclavage et au traumatisme de la vie sur la planète Terre et de la difficulté que cela a représenté, nous voulons que vous ne vous focalisiez pas sur les difficultés, les traumatismes, sur les temps difficiles que ces gens ont vécu. 

Comme il a été souvent dit, vous ne pouvez pas guérir l’obscurité avec davantage d’obscurité. Nous devons apporter de la Lumière. 

Qu’est-ce que cela signifie en pratique ? C’est de cela que vous discutez tous maintenant, et nous pouvons le sentir. Apporter la Lumière, lorsque vous avez de l’argent plein les mains ne signifie pas que vous allez donner l’argent à quelqu’un, parce que cela le soulagera temporairement, mais ce n’est pas vraiment ce que nous faisons. Nous ne voulons pas seulement que chacun dispose d’un tas d’argent – nous voulons qu’ils ressentent la prospérité, qu’ils débordent à ce point d’amour et de gratitude que l’argent devient insignifiant. Voilà le don que vous devez offrir – l’étincelle de Lumière qui va les élever complètement hors de l’état de besoin et de manque et de peur. Vous ne pouvez obtenir ce résultat simplement en leur donnant de l’argent. 

Oh, si seulement c’était aussi simple. Même les gens riches, en raison des conditions dans lesquelles vous avez tous vécu, ne se sentent pas en sécurité, ne ressentent pas l’amour, ne se sentent pas heureux. Cela vous procure une opportunité, si bien que chaque fois que vous avez quelque chose à offrir à une personne ou un être, vous puissiez l’offrir avec Amour, et c’est cela le bienfait que vous leur offrez. C’est l’intention de les voir non seulement soulagés, de leur avoir enlevé ces chaussures qui leur faisaient mal, non, nous exigeons beaucoup plus de votre part. Nous voulons que vous ressentiez la joie, l’extase de la gratitude et la Paix !  

Et vous, ceux qui devez donner cela, devez exprimer cela d’abord : être le modèle de prospérité pour tous ceux que vous touchez. 

A présent, travaillez avec moi, rejoignez-moi. Respirez votre connexion avec Dieu Mère et Père. Sentez leur miel d’Amour. (Pause) Là ! Voilà la prospérité ! Et vous n’avez pas plus d’argent qu’il y a cinq minutes ! Mais vous avez la prospérité dans votre être lorsque vous maintenez cette connexion permanente et profonde avec l’Amour de Mère et Père. 

Faites-le avec aisance, avec douceur, avec gentillesse, sans jamais éprouver une once de pitié, parce que même les plus pauvres ne doivent pas être pris en pitié. Ils ont appris à comprendre la vie d’un autre point de vue que ceux qui sont riches. D’une certaine manière, ils peuvent démarrer au quart de tour, donc ils sont capables d’accepter immédiatement la prospérité, et vous accueilleront avec joie, vous et votre don. Voici la connexion que vous allez établir. Le don de gentillesse, de joie et de bonne humeur, et cela va se répandre. Partez de la devise : JE SUIS la Prospérité, et je la partage avec vous, avec chacun que je touche. 

C’est cela ! C’est cela ! (Rires). Maintenant vous avez compris ! Très bien, je suis votre Sananda, et vais passer le bâton de parole. Devinez quel est le prochain intervenant ! Votre bien-aimé Michaël. 

(Canalisé par Kathryn) 

Libérez-vous des liens qui vous empêtrent

Archange Michaël :

Je suis votre frère aimant et dévoué, Michaël, et la clé dorée de la prospérité que je vous apporte aujourd’hui consiste à vous libérer des liens qui vous empêtrent. 

Je suis arrivé très affûté et préparé pour ce moment. J’ai apporté mon épée du discernement, et avec elle je vous offre un don, mais d’abord, nous allons ensemble libérer les liens qui vous empêtrent afin que vous puissiez être la prospérité, recevoir la prospérité, et rendre la prospérité, inonder la Terre de prospérité.  

Rien de ce qui est réel n’est jamais détruit. Qu’est-ce qui est réel ? Nous le savons, n’est-ce pas ? L’Amour est réel. Sentez-le : rien de réel n’est jamais détruit. Maintenant avec ceci fermement ancré dans votre cœur, ce savoir que vous portez déjà à l’intérieur de vous, je vais vous montrer comment vous déconnecter et vous libérer de tout le reste. Vous pouvez y arriver avec un courage déterminé et une connaissance aisée.  

Vous n’allez pas vous déconnecter de ce qui est réel. C’est impossible. Cela vous permettra, cependant, de vous déconnecter de toutes ces choses que – afin de vivre une expérience à la surface de la Terre pour un temps – vous avez rendues réelles. Ces choses peuvent avoir semblé très importantes et réelles, mais elles n’étaient que des compréhensions, des leçons, des opportunités, des expériences passagères. Et maintenant, alors que nous transitons vers la pleine prospérité à la surface de la Terre, il est approprié d’abandonner ces choses. Je vais vous montrer comment le faire, et vous pouvez l’utiliser à partir de maintenant. 

Devant vous, faites défiler toutes les relations de votre existence, toutes les nécessités, tous les besoins, désirs, espoirs, exigences, tout cela. Sentez toutes les personnes avec qui vous avez eu une relation se mettre en file indienne et constituer une foule. Cela peut même remplir toute la pièce. Maintenant, ceci est un véritable don, mais pas seulement pour vous. C’est un don de prospérité et de liberté pour eux également. 

Vous allez vous déconnecter d’eux, et les connecter à Dieu Mère et Père. Puis vous allez les déconnecter de vous-même, et connecter chacune de ces connexions à Dieu Mère et Père. 

Je vais nous faire passer les choses en revue. Donc, chacun est en face de vous. Voyez tous les filaments de Lumière qui ont flotté entre vous. Ce qui restera après que vous opériez la déconnexion est l’Amour que vous partagez, l’Amour que vous êtes. 

Très bien, ils sont en face de vous. Maintenant vous allez prendre chaque corde qui vous relie – voyez-les toutes courir à partir de votre tronc, de votre plexus solaire, votre cœur, toutes les cordes d’énergie vous reliant à eux, et eux à vous.

D’abord, vous allez rassembler dans vos bras toutes les cordes d’énergie qui vous relient à eux.  A trois vous allez les déconnecter de vous et les connecter toutes à Dieu Mère et Père. Un, deux, trois ! Déconnectez toutes les connexions de vous et connectez-les directement à Dieu Mère et Père, notre véritable Source d’Amour et de Prospérité. A présent, guérissez et scellez immédiatement ces connexions avec l’Amour de Mère, afin qu’il ne subsiste aucun désir de se reconnecter. 

Maintenant, toutes les cordes et connexions et relations et liens énergétiques qui sont connectés à vous – prenez-les dans vos bras. Retirez-les de votre corps et connectez chacun d’eux directement à Dieu. Un, deux, trois, retirez-les ! Connectez-les à Dieu, et permettez à l’Amour de Mère de guérir et de sceller les endroits où se trouvaient ces connexions. 

Comme don final aujourd’hui en ce moment et à partir de maintenant, je prends mon épée, et à votre requête et avec votre permission, je vais couper tout ce qui n’a plus sa place. Vous êtes désormais libre d’accepter, d’expérimenter et de devenir la forme la plus élevére de véritable prospérité à la surface de la Terre à ce moment. Dans la quiétude de votre cœur, si c’est acceptable pour vous, demandez-moi maintenant, et je vais observer un moment de silence et le couper. 

(Pause)

Merci. C’est terminé. A partir de maintenant, toute nouvelle connexion, tout ce qui émane du passé, vous le déconnectez, appelez-moi et nous allons le couper. Je vous aime. Je suis votre Frère Michaël. 

Et maintenant, c’est avec une joie sincère que j’accueille Eoghan (Owen) la flamme jumelle de Meg, qu’aujourd’hui Meg va canaliser pour nous. Eoghan, quelle est la clé de prospérité que vous nous avez apportée aujourd’hui ? 

(Canalisé par Christine) 

L’Amour de la Flamme Jumelle est la Prospérité 

Eoghan :

Merci, cher Frère Michaël. C’est Eoghan, votre frère et ami, et aujourd’hui, ma clé est « Vous êtes aimé ». Vous avez entendu cela auparavant : « Vous êtes amour et vous êtes aimé ». Michaël et Christine, vous l’avez quasiment inscrit sur votre étendart, donc je vous emprunte aujourd’hui votre devise pour l’apporter en cadeau à notre famille. 

L’amour de la flamme jumelle, l’amour de l’âme jumelle – c’est un genre d’amour si beau et si unique que nous allons tous vivre et avoir l’occasion d’intégrer ici. 

Ce qui est si amusant à ce propos c’est qu’il s’agit d’une étape supplémentaire dans la connexion avec l’Amour de Mère et Père qui ensuite fusionne dans l’Amour de qui vous êtes. Votre âme jumelle est votre cœur. Votre âme jumelle est l’autre moitié de vous. C’est vous, exprimé d’une manière unique. Vous avez tous votre âme jumelle avec vous à présent. 

Prenez un moment pour sentir, permettre à l’énergie du VOUS d’entrer. Ce n’est pas si différent : c’est même imperceptible. C’est tellement vous, qu’il est parfois difficile de faire la différence. Votre flamme jumelle respire avec vous à chaque respiration. Elles vous aiment. 

Maintenant vos flammes jumelles ont la permission d‘être avec vous à chaque seconde de chaque jour, et elles attendent. J’hésite à utiliser le mot « supplier », mais il y a de cela. (Rires). Elles sont si désireuses de passer chaque seconde avec vous, alors que nous pouvons pleinement intégrer, permettre, respirer cette forme d’amour unique, ce degré d’intimité qui vient uniquement de Dieu Mère et Père. 

Nous sommes si proches de la perfection de l’Amour que c’est ce que nous sommes dans notre essence originale, et lorsque nous l’intégrons et le permettons chaque seconde de chaque jour, alors nous commençons à le voir chez les autres. Nous voyons les autres comme des couples ; vous pouvez les ressentir comme des jumeaux. Cela vous fait rire en douce. (Rires)

Parfois, quand Meg travaille avec ses patients, elle dit : « Flammes Jumelles, joignez-vous à nous », et toute l’énergie de la pièce change. C’est une autre manière d’être la Prospérité pour les autres. Nous pouvons imaginer l’amour de la flamme jumelle avec tous ceux qui nous entourent, et cela nous aide à nous rapprocher de l’Unité de qui nous sommes. Donc respirez à tout moment avec votre jumeau(elle). Permettez à leur peau de fusionner avec vous, chaque minute de chaque jour, et cela ancrera la prospérité de « Vous êtes aimé » bien au-delà de toute énergie de la Réévaluation, bien au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer qui puisse changer avec de l’argent. C’est l’intégration de la véritable prospérité. 

Donc sentez leur peau. C’est vous. Avancez avec votre jumeau(elle), dans votre nouvelle prospérité, et partagez-la avec tous ceux que vous voyez, et avec leur jumeau(elle), qui sourit avec vous alors que donnez et recevez la magnifique prospérité dont nous vous inondons. 

Je suis votre Eoghan. Appelez-moi à tout moment et je vais me blottir près de vous et vous aider à faire venir l’énergie de votre propre flamme jumelle jusqu’à ce que vous en ressentiez la douceur. 

Merci.

Maintenant, j’ai l’honneur d’appeler et de vous présenter Martin Luther King, Jr. Bienvenue ! Bienvenue ! 

(Canalisé par Meg) 

La victoire est déjà acquise ! 

Martin Luther King, Jr. : 

Merci, Eoghan. Oui, je suis celui que vous connaissiez sous le nom de Martin Luther King, Jr., et je suis honoré et excité d’être ici aujourd’hui pour vous parler de quelque chose qui m’a toujours passionné. 

Mon message – la clé que je vous apporte aujourd’hui – est de revendiquer votre liberté, car la victoire est déjà acquise. 

Ma vie en tant que Martin Luther King, Jr., vous savez, ne consistait pas à reprendre quelque chose. Il s’agissait de revendiquer ce qui nous était déjà acquis. Pourquoi cela nous est-il déjà acquis ? Parce que c’est la nature de la chaque fibre, de la force de vie même, de l’Amour que nous sommes. De quoi est-ce que je parle ? De liberté, de prospérité, d’amour. 

Quelle est la différence entre la liberté, la prospérité et l’amour ? Aucune, rien du tout. (Rires). Si cela suffisait à déverrouiller le Royaume pour vous … cela signifie un retour à votre état véritable. 

Ahhh, J’ai souvent dit lors de ma vie sur Terre, que la Paix est plus précieuse que les diamants ou l’argent ou l’or. Nous allons ajouter la Paix sur la liste. La Paix, la paix dans laquelle nous pouvons résider, quelles que soient les circonstances. Voilà la véritable prospérité, la véritable liberté. 

C’est merveilleux d’être avec vous, et je vous le dis, la victoire est déjà acquise ! 

Je vous quitte avec quelque chose que l’adorais dire. L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité. Seule la Lumière peut le faire. Seule la Lumière apporte la Lumière. La Prospérité apporte la prospérité. La haine ne peut chasser la haine, seul l’Amour peut le faire. Donc, nous progressons ensemble, n’est-ce pas, débordant d’Amour, de Paix, de Joie, de Prospérité. 

Que la Paix soit avec vous en ces temps particuliers. Paix sur Terre. Puisse la Lumière être rétablie pour tous en cette journée. 

Je me sens privilégié d’être avec vous. Je suis celui que vous connaissiez sous le nom de Martin Luther King, Jr.

J’ai une autre tâche qui m’appelle aujourd’hui, et je suis excité de vous préenter le prochain intervenant, qui est notre estimé, bien-aimé Commandant Ashtar.

Ashtar ! A vous le bâton de parole. 

(Canalisé par Christine)

Sachez Qui vous Etes

Ashtar : 

Cher Frère Martin, quelle joie de vous avoir à nos côtés aujourd’hui. Bien sûr, vous êtes toujours avec nous, mais entendre les paroles que vous adressez à notre famille est un cadeau particulier aujourd’hui. Merci beaucoup. 

Oui, c’est moi, votre Frère Ashtar, et je me rapproche de vous aujourd’hui, d’une manière plus intime. 

Oui, je porte l’uniforme de Commandant de la Fédération Galactique de Lumière, bonté divine, rapprochons-nous davantage en dépit de ce titre. Imaginez que je suis assis à côté de vous, épaule contre épaule. C’est à ce point que je veux être proche de vous. 

Ma clé que je vous apporte aujourd’hui est : « Sachez qui vous êtes ». Une autre phrase qui est souvent associée avec mes énergies est l’intégrité – d’intégrer qui vous êtes. C’est une autre manière de pénétrer dans ces magnifiques énergies de prospérité, de s’ancrer dans tous les mondes merveilleux de la Liberté, de la Paix, de la Prospérité, de l’Amour, d’intégrer – de savoir qui vous êtes – et vous êtes Amour. 

Vous êtes créé dans l’Amour, vous respirez l’Amour, vous émanez de l’amour, et l’amour est notre énergie de connexion au cours de ces temps de prospérité qui nous aidera à traverser avec des énergies stables, équilibrées et harmonieuses ces temps de transition et de changement. Savoir qui vous êtes en tant qu’amour et vous permettre de dire cette vérité – de vous dire la vérité à vous-même sur qui vous êtes véritablement guidera chaque pensée, parole, action, alors que vous répandrez cette prospérité sur toute votre planète. 

Apprenez à vous connaître en tant qu’entité beaucoup plus vaste que vous n’avez été autorisé à le savoir sur la Terre de surface. Vous faites partie d’une magnifique Fédération Galactique composée de milliards de personnes, d’êtres, dans toute la galaxie et l’Univers. Nous sommes Un. 

Accepter la présentation de Michaël de déconnecter toutes choses qui vous empêchent de savoir qui vous êtes en tant que membre égal de notre famille et entre vous, vous aidera à glisser sans heurts à travers ces énergies de prospérité, dans la joie et le rire. Nous sommes aujourd’hui à vos côtés, épaule contre épaule. Me sentez-vous, mon épaule contre la vôtre ? Tous nos Maîtres sont ici avec nous alors que vous traverserez prochainement ces magnifiques énergies de partage de la prospérité qui vont connecter notre famille galactique à notre Fraternité sur Terre. 

Sachez qui vous êtes. Dites-vous la vérité. Vous êtes Amour. Permettez que cela vous connecte à chacun autour de vous au cours des jours qui viennent. 

Merci beaucoup d’être avec moi. Appelez-moi chaque fois que vous avez besoin de vous ancrer et de vous rappeler qui vous êtes. Je suis votre proche et aimant Frère, Ashtar. 

J’ai maintenant le privilège tout particulier de vous annoncer notre cher Maître Che’ Kumara. 

(Canalisé par Meg)

L’Amour est la Prospérité

Cheˊ Kumara : 

Bonjour, je suis Che‘. Beaucoup m’appellent un Yoda. C’est assez vrai. 

Je suis si heureux. Je ressens tellement de choses, mais je ne parle pas beaucoup, jamais, même avec moi-même. Je n’entretiens pas de pensées particulières, même si je vis sur Terre. Je suis calme à l’intérieur, mais pas le genre de calme qui est ennuyeux ou monotone. Ma vie est parfaite. Elle est faite de plénitude, intéressante et chaleureuse. 

Je vais vous parler de prospérité, la seule chose que vous devez savoir – l’Amour est tout. L’Amour est Prospérité.

Je suis un Maître de l’Amour. Je trouve cela vraiment, vraiment amusant, (rires) parce que chacun en est un ! Donc, je trouve que c’est la blague la plus drôle au monde. C’est mon titre. Mon but, mon dessein est de rappeler à tout le monde que c’est également vrai pour eux.  

L’Amour est tout. Lorsque vous avez de l’amour, lorsque vous donnez de l’amour, vous avez tout, et tout a un sens et tout est facile. 

J’ai un conseil à vous donner. Si vous sentez que quelqu’un ou voyez quelqu’un qui ne semble pas avoir assez d’amour, ne se rappelle plus de l’amour – à propos d’eux, qu’ils sont amour, qu’il y a beaucoup d’amour, que nous n’allons jamais être à court d’amour – s’il vous plaît faites ce que je fais. Rapprochez-vous d’eux. 

Evidemment, cela a l’air facile, mais voici comment je procède. D’abord, je les sens. Oh, peut-être sont-ils tristes ou en colère. Cela m’est égal, je ne suis jamais effrayé. Je me contente de voir où l’amour est nécessaire, donc, je me rapproche, mais seulement de la manière dont ils ont besoin, même pas de la manière dont je pense qu’ils ont besoin, parce que rappelez-vous, je ne pense pas. 

Donc, je me contente de les sentir. Et, nous savons tous comment faire. Ce n’est pas la spécialité de ma capacité de Maître d’Amour. (Rires). Nous pouvons tous le faire – bonnes nouvelles ! Ahhh. Donc je sens ; tout comme vous savez exactement comment offrir l’amour dont l’autre a besoin, vous le savez tout le temps, de toute façon. Et si vous pensez que vous ne le savez pas, c’est parce que vous-même avez besoin d’un peu d’amour en tout premier. Donc vous m’appelez, Che’, ou vous pouvez appeler Dieu ou vous pouvez appeler votre famille qui est toujours présente autour de vous.  

Vous pouvez compter sur nous à 100% pour être les premiers à vous aimer. Vous avez toujours été aimé. Ensuite vous pouvez laisser cet amour vous traverser vers l’autre personne qui a besoin d’amour de la manière dont elle en a besoin. C’est cela la prospérité pour moi. En fait, pas seulement pour moi. C’est la prospérité. Et lorsque vous faites cela, ce que vous avez ou n’avez pas n’a aucune importance, parce que vous avez déjà tout. Vous n’y penserez plus, mais vous aurez une nouvelle condition à remplir. Vous voudrez vous assurer que tous les autres ressentent la même chose. C’est ce que je fais dans ma vie. 

Merci de m’avoir écouté. J’y prends vraiment plaisir, parce que je connais ces choses-là. Je suis juste venu vous rappeler que vous aussi le savez. 

Merci. Je vais demander à Meg de vous présenter la prochaine personne. Je vous aime, énormément. Appelez-moi. 

Je suis Che’. 

(Canalisé par Christine)  

Vivez simplement afin que d’autres puissent simplement vivre

Mère Térésa : 

Oh, oui, c’est moi, Mère Teresa. Eh bien, je suis si honorée d’intervenir après ce merveilleux Maître, Che’ Kumara. Sa sagesse est au-delà de ce que le reste d’entre nous pourrait transcender. « L’Amour est la Prospérité ». Eh bien, il n’existe pas de réflexion plus profonde que cela. Je vais simplement essayer de développer un peu sa sagesse. 

J’ai été choisie pour venir aujourd’hui particulièrement en raison du fait qu’au cours de ma vie terrestre, je suis devenue une experte de la pauvreté et de l’amour. Cela peut certes apparaître comme une combinaison étrange, surtout maintenant que nous parlons d’entrer dans un ère de prospérité. Mais j’aimerais vous rappeler que l’amour est une question de strict minimum. C’est la prospérité ultime parce que c’est la profonde connexion à Dieu Mère et Père. 

Lorsque vous entreprenez d’achever votre mission de générosité au cours de la courte phase à venir, rappelez-vous lorsque vous donnez, de donner à partir de l’expérience de la pauvreté. Par pauvreté, je n’entends pas souffrance. J’entends par là savoir que rien n’est nécessaire à part votre connexion à Dieu Mère et Père, et à vous-même, la sagesse et la joie et la bonne humeur et le plaisir d’être complètement vous-même. Il n’y a nul besoin de signes extérieurs de richesse. Cela, les nombreuses personnes qui ont vécu dans la pauvreté l’ont appris. Elles peuvent ressentir la joie, elles ressentent la gratitude. Elles comprennent que la richesse ne signifie rien. 

Un bon boulot qui rapporte beaucoup d’argent, eh bien, c’est parfait aussi longtemps que vous le faites avec amour, aussi longtemps que vous utilisez cette opportunité pour rencontrer les autres dans l’amour. J’étais connue pour avoir fait quelques petites déclarations à ce sujet. L’une d’elles était : « Vivez simplement afin que d’autres puissent simplement vivre ». A présent, vous êtes près d’acquérir de grandes richesses. C’est une magnifique occasion pour vous considérer non comme une personne riche, mais comme une personne dans un profond état de prospérité, et cela signifie une connexion à Dieu. 

Au cours de mon existence terrestre, j’ai beaucoup parlé de se connecter à Jésus, car nous associons Jésus Christ à l’expérience de l’amour. Peu importe le nom que nous adoptons, ou même ce que nous appelons notre Mission, car nous sommes tous ici pour la même raison – offrir l’amour, la compréhension et la compassion, car il n’y a pas pire pauvreté que l’absence d’amour. 

Peu importe combien de richesses vous pouvez posséder ou contrôler, rien ne remplace l’expérience de l’amour profond et durable. Si vous-même vous sentez mal-aimé, appelez Mère et Père. Dites à Mère : « Mère, je vous en prie guérissez mon cœur, afin que je puisse ressentir le grand amour, afin que quand je donne, je le fasse avec grand amour ». Peu importe l’importance du cadeau, que ce soit un sourire ou un don. Il peut s’agir d’un don, grand ou petit, aussi longtemps qu’il est fait avec amour et que le récipiendaire soit élevé et ressente la prospérité, non parce que vous lui avez donné des fonds à dépenser, mais parce que vous lui avez donné du fond du cœur. C’est cela, mes bien-aimés, la prospérité. 

Il n’est plus temps actuellement, dans cette phase de transition, de repenser à ses faiblesses ou aux occasions manquées du passé. C’est si important, mes bien-aimés. Cette transition consistera à abandonner tous ces souhaits et besoins et soucis, à s’élever à un niveau différent dans votre expérience de vie, dans votre propre expérience de vous-même. Comme l’a dit Sananda : « JE SUIS la Prospérité ! » J’ai ce dont j’ai besoin, parce que j’ai l’amour. J’ai ce que j’aime, parce que j’ai l’amour ! (Rires). Il ne faut rien de plus. 

Donc réfléchissez-y soigneusement lorsque vous accordez vos dons. Non d’un point de vue de pitié ou même de compassion – simplement de joie ! « Puisse ce don vous apporter la paix. Puisse ce don vous apporter la joie ». Partagez-le avec d’autres, partagez-le avec amour, et vous, mes bien-aimés, allez changer le monde d’un lieu de souffrance et de manque en un lieu de joie et de partage. Donnez de tout votre cœur et sachez que la personne à qui vous donnez est un enfant de Dieu tout comme vous, et en cela, vous êtes égaux. 

Ce don de Dieu que vous allez tous recevoir n’est pas destiné à ce que vous puissiez apporter vos bienfaits à d’autres ; il est destiné à ce que vous soyez le messager de Dieu, à ce que vous puissiez apporter la prospérité aux autres, directement de la part de Dieu. Soyez le messager d’amour que vous êtes venu être et vous allez élever tous ceux qui vous entourent. Soyez joyeux, mes bien-aimés, soyez en paix. Soyez amour et ne pensez plus à la pauvreté ou au manque, mais concentrez-vous uniquement sur l’abondance et la joie et l’abondance et la prospérité dont vous et tous ceux qui vous entourent allez profiter. Portez-la dans votre cœur. Soyez cette énergie de prospérité … et qu’il en soit ainsi. 

Je suis votre Mère Térésa, et je suis si ravie d’avoir pu être ici avec vous. Maintenant je vais passer la parole à quelqu’un qui est très cher à mon cœur. C’est un tel plaisir d’annoncer cet être merveilleux qui a tant contribué et qui est rarement relayé par des canaux. Je suis ravie de passer le bâton de parole à Ramana Maharshi. 

(Canalisé par Kathryn)

Partagez, Servez, RIEZ ! 

Ramana Maharshi :

Bonjour, je suis celui que vous connaissez sous le nom de Ramana Maharshi. Je suis actuellement incarné sur Terre, mais ce n’est pas le moment de parler de ce sujet. (Rires). Ce moment viendra. 

Je suis venu révéler : Notre connexion à Dieu et aux autres est notre prospérité. Je viens pour dire : « partagez, servez, riez ». Partagez. Partagez ce que vous avez. Partagez tout ce que vous avez. 

L’argent va inonder la Terre, parce que le but est de vous faire réaliser que l’argent n’a jamais été synonyme de prospérité ! (Rires). Partagez tout ce que vous avez. Partagez la santé, une blague, la gentillesse, de la soupe, de l’argent. 

Vous savez, je vais vous dire, dans ma vie en tant que Ramana Maharshi, mes deux meilleurs amis étaient – certains d’entre vous savent que c’est vrai – l’un était une montagne et l’autre une vache. Mes meilleurs amis. Certains ont dit que mon dernier attachement était cette montagne. Pas vraiment. Il se trouve que j’aime cette montagne et que cette montagne m’aime. (Rires). 

Nos canaux là-bas à New York ont un ami cher proche d’elles sur leurs terres qui est une montagne, la montagne de cristal Amalia. Ma montagne et Amalia font bien sûr partie de la famille. (Rires). Je suggère que vous vous fassiez un ami qui est une montagne. Les montagnes sont très sages et ne manquent jamais de rien. 

Servez. Mmm. J’ai aimé ce qu’a dit le Maître Che’. D’abord vous évaluez la situation. Vous regardez la manière dont ils doivent être aimés. C’est la même chose. Vous vous regardez – comment doivent-ils réellement, au nom de l’amour, être servis, puis faites-le ! (Rires). 

Au cours de ma vie, j’ai dit : « Votre propre accomplissement de vous-même est le plus grand service que vous puissiez rendre au monde. Votre propre accomplissement de vous-même ! C’est simple. Ashtar l’a dit. Soyez volontaire pour dire la vérité sur vous-même à vous-même ! Laissez tomber le reste. 

Et ma meilleure perle de sagesse : « Riez ! » Je l’ai dit et redit : le bonheur est votre nature. Riez ! Riez de vous-même. Riez intérieurement. Riez doucement, riez franchement, riez gentiment, peu importe. Si vous permettez au pétillement qui réside de manière sous-jacente dans tout ce qui vous chatouille, de se manifester, vous verrez l’humour dans tout ce qui vous entoure. Pas du genre qui vous fera en rire. C’est une expérience résiduelle qui n’a plus lieu d’être. Mais du genre qui ne vous permettra plus d’empêcher la fontaine de joie de jaillir de l’intérieur, et qui ne vous permettra plus de retenir votre rire. 

C’est tout ce que j’ai à vous dire pour aujourd’hui. J’ai pris beaucoup de plaisir à être avec vous. Appelez-moi : je peux vous aider ces jours-ci. Soyez gentil avec vous-même et entre vous. 

Je suis Ramana Maharshi, qui vous aime. 

Je vous présente maintenant un grand et merveilleux être d’Amour, que nous connaissons tous intérieurement, celui que nous appelons Gandhi. 

(Canalisé par Christine) 

Déconnectez-vous de cette pile d’argent, et connectez-vous à Dieu Mère et Père ! 

Gandhi : 

Ahh, merci Ramana, vous êtes mon frère, de race, de pensée et de rire. C’est un merveilleux moyen de faire passer des pensées de prospérité. J’étais connu durant mon incarnation terrestre pour être porté sur l’ascétisme – grèves de la faim et tout cela. Mais vous savez, c’étaient des temps différents et c’était le moyen d’amener la focalisation sur des questions importantes. C’était une manière d’attirer l’attention de ceux qui auraient soumis ceux qui avaient peu de pouvoir. Et ainsi, j’ai pris le parti de la pauvreté, parfois de la famine. Et pourtant, il n’y a jamais eu de moments où j’ai douté de l’Amour, où j’ai douté de ce que j’entreprenais ici, qui partait de l’amour, pour aider les autres à lâcher prise, se libérer, et se détacher des soucis du moment. 

Je dois dire que notre bien-aimé Che‘ l’a magnifiquement formulé : « Je ne pense pas. Je me contente de sentir, et JE SUIS ». Cela, mes chers, est la paix ultime. 

Dites la vérité dans votre cœur ! « Je Suis Amour. Je n’ai besoin de rien d’autre. JE ne SUIS rien d’autre. Je ne suis pas accablé de soucis et de manques parce que je suis Amour. Je n’ai pas d’autres besoins que celui d’être au service des autres. Je n’ai pas besoin de la gratitude des autres. Je n’ai nul besoin de reconnaissance ou d’éloges. Je n’ai pas besoin d’argent ! C’est pourquoi je le distribue librement, sans aucun souci, sans aucun attachement ». 

Vous avez entendu le merveilleux exercice de notre cher Archange Michaël, pour nous détacher. Eh bien, j’ai quelque chose à ajouter à ce merveilleux message, et c’est : représentez-vous cette pile d’argent que vous allez recevoir et connectez-la à Mère et Père, dont elle provient. 

Là. Maintenant vous êtes libre de distribuer, dépenser, jeter par la fenêtre si vous voulez, ces messages, disons, d’amour de la part de Mère et Père. Je ne veux pas dire le jeter par la fenêtre dans le sens qu’il soit perdu. Je veux dire le jeter dans le monde de tout votre cœur : Je suis Amour ! Je suis au service des autres. J’apporte les bienfaits de Mère et Père. Ce don ne vient pas de moi ! Je suis Amour. Je ne mérite ni crédit, ni blâme ni reconnaissance, à part être reconnu comme un messager de Dieu, et ma connexion s’établit directement avec Dieu. Donc vous n’avez pas besoin de me remercier, s’il vous plaît ne me remerciez pas. Ressentez de la gratitude comme moi, envers notre Dieu Mère et Père, car il fait rayonner ses bienfaits sur nous tous sur Terre et bien au-delà. 

Cela, mes chers, est la prospérité, partager avec d’autres ce sentiment d’appartenance, d’être en paix, de nous aimer les uns les autres. Il n’y a pas de plus grande prospérité que cela. Je vous en supplie, mes bien-aimés, soyez libres ! Faites en sorte d’abandonner derrière vous toutes les vieilles idées, toutes les vieilles croyances sur ce qu’est l’argent. L’argent est simplement un moyen temporaire de donner un billet à quelqu’un d’autre, et ce billet dit : « Je vous aime. Dieu Mère et Père ». 

Donc, chaque billet que vous possédez, chaque dollar, chaque peso, chaque franc – peu importe. Il est signé : « Votre Dieu Mère et Père ». Cela, mes amis bien-aimés, libérera tout le monde. N’oubliez pas de mettre cette énergie dans vos dons : ils sont signés non par moi, mais par Dieu Mère et Père. Je vous offre ce message, ce bienfait, ce cadeau, de la part de Dieu Mère et Père. 

Célébrons ensemble, nous tous, ce grand bienfait. Maintenant, bien sûr nous allons remercier notre bien-aimé St. Germain pour avoir accompli le travail pratique qui consistait à constituer l’équipe sur le terrain pour créer ce magnifique jour du don, en rassemblant toutes ces richesses et les rendant disponibles. Quel messager de Dieu il est ! Et il déborde de joie de voir que le temps est venu pour vous tous qui êtes l’équipe sur le terrain, qui allez distribuer de la joie, des rires, de l’abondance, de la prospérité, mais surtout, de l’Amour. Abandonnez toutes les pensées concernant les souffrances qu’a subies la personne à qui vous allez faire ce don. Ce n’est pas ainsi qu’elles doivent rester dans les mémoires. Il faut se souvenir à quel point elles ont été aimées, c’est tout. C’est tout ce dont chacun a besoin. 

Comme l’a formulé notre bien-aimée Mère Térésa : « Le plus grand don est l’Amour. Faites-le avec le sourire, et vous aurez fait un véritable don ». Soyez au service, mes bien-aimés, car vous êtes ici pour rendre ce glorieux service d’apporter l’amour, la paix et l’harmonie à ceux dont vous touchez les cœurs – et touchez de nombreux cœurs, chers amis, car vous êtes nombreux et vous avez tant à donner. Soyez le messager de Dieu que vous êtes, et tous ressentiront votre amour. 

Je suis votre Gandhi, et j’aimerai passer le bâton de parole, comme vous l’appelez, à notre cher St. Germain, et je vais laisser ce soin à Meg et la laisser vous présenter notre cher St. Germain. 

(Canalisé par Kathryn) 

Levez les yeux sur cette aube glorieuse ! 

St. Germain :  

Merci, chère Meg. Oh, quel plaisir d’écouter ces Maîtres éclatants de lumière, chacun étant à sa manière un vecteur de joie qui a ouvert la voie à ce jour, ils l’ont tous fait. 

Mon coeur déborde de joie et de rire, et de prospérité bien sûr. J’adore jouer le Maître de Cérémonie dans cette magnifique émission parce que c’est véritablement une célébration – une célébration du temps où ceux qui sont sur la planète Terre s’éveillent pour voir. Ce n’est pas un temps de souffrance et d’épreuves. Oui, vous êtes tous passés par là, oui vous avez connu les manques. Même si ce n’était pas la pauvreté, vous avez vécu dans le manque d’amour, le manque de liberté, et nous voici, au seuil de la plus grande prospérité qu’on ait jamais vécue sur la planète Terre. 

Je vous en supplie, mes bien-aimés, soyez votre propre Maître de Cérémonie, alors que vous progressez. Soyez votre propre rire ! Soyez la Prospérité, comme l’a formulé Sananda, car ceci est un jour nouveau. Ne regardez pas en arrière. Ne regardez pas en arrière, car nous ne guérissons pas la douleur et la souffrance du passé. Nous avançons vers un nouveau genre d’expérience qui va bien au-delà de la guérison, vers la joie, la fraternité, l’harmonie, la paix et le rire. 

Levez les yeux, chers Frères et Soeurs, sur un lieu qui est bien au-delà de tout ce que vous avez pu imaginer auparavant, et nous y voici, bras dessus bras dessous avec vous, marchant à vos côtés. C’est une aube radieuse, un temps de dons, un temps de bienfaits, un temps de Prospérité, et comme l’ont formulé notre Mère Térésa et d’autres : « La Prospérité est amour. La Prospérité est le service aux autres. Nous n’avons besoin de rien d’autre ». 

Merci d’être avec nous. Merci pour nous rejoindre dans cette magnifique célébration. Vous êtes la prospérité, et vous allez répandre ce message dans le monde, cette énergie d’amour et de Lumière. Je vous remercie tous d’être venus. 

Avant de vous quitter, je vous annonce que nous avons demandé à Kathryn et Christine de transcrire cette émission et de créer une lettre d’information, afin que nos paroles puissent être diffusées sous forme écrite. C’est une joie pour nous également, parce que nous savons qu’il y en a qui ne peuvent pas nous écouter – certains qui sont très éloignés, d’autres qui ont de la difficulté à nous entendre et nous souhaitons que notre message soit accessible à tout le monde. 

Merci, merci à tout un chacun d‘être ici.

Je vous aime de tout mon coeur. Je suis votre St. Germain.

Maintenant, Meg peut-être aimeriez-vous clore l’émission et dire « au revoir » à tous en notre nom. 

(Canalisé par Kathryn)

Meg : Merci, St. Germain … merci à tous d’être les Messagers de Dieu. 

(Les canaux qui ont participé aujourd’hui le 17 juillet 2016 sont : Kathryn E. May, Christine Burk et Meg Davis) 

 

Archange Michaël : Dix manières de développer vos capacités

Transcription des messages canalisés par Kathryn et Christine durant l’émission du 19 juin 2016

http://www.blogtalkradio.com/channelpanel/2016/06/19/aamichael-serapis-bey-sanat-kumara-sananda-we-surge-forward


L’Archange Michaël et Sérapis Bey – canalisés par Christine

Sanat Kumara et Sananda – canalisés par Kathryn 

Archange Michaël : Dix manières de développer vos capacités
 
Salut Meg ! Je suis ici, et nous allons faire cela tous ensemble ! Où vous allez, nous allons – jamais séparés ! Toujours avec vous. Peut-être parfois souhaiteriez-vous que nous soyons ici. Nous le sommes. Nous voyons tout et nous vous soutenons. A travers toutes les péripéties, nous rions avec vous – et j’espère que maintenant vous le savez – nous pleurons avec vous ! C’est bien sûr un peu différent pour nous. Nous avons l’avantage de bénéficier d’énergies moins denses dans les dimensions supérieures. Nous ressentons tout, et nos réactions de notre point de vue sont d’une telle tendresse. Parce que nous avons ce point de vue, nous voyons avec des yeux pleins d’éternelle tendresse. 

Bientôt vous serez soulagés du pesant regard que vous porté sur vous-mêmes depuis si longtemps, et je crois que ce sera l’une des plus grandes joies que l’on peut vivre, comme si vous vous délestiez des plus lourdes pierres de votre sac à dos ! 

Maintenant, nous avons parlé des pensées au cours des deux dernières émissions. Je vous encourage à revenir à nos précédentes émissions et écouter ce qu’est une pensée, comme il est facile et comment créer exactement chacune de nos pensées et de nos émotions. Revenez-y et écoutez-les ! Vous trouverez que c’est tellement facile que c’en est presque amusant. C’est si simple d’apprendre comment changer une pensée, d’apprendre quelles pensées ne sont pas les vôtres – celles que vous n’aviez jamais besoin de ramasser en premier lieu. Quelles pensées vous avez captées et adoptées sans jamais qu’elles soient les vôtres. Vous pouvez aller de l’avant à présent, abandonnez-les et continuez à progresser.  

Revenons en arrière pour un peu clarifier comment se mettre en clair avec les pensées qui ne vous appartiennent pas. Les pensées empreintes de colère, de perturbation et de honte prennent leur origine dans la Matrice ! Les pensées qui ne sont pas empreintes d’amour ne sont pas les vôtres, car vous êtes un être d’amour ! 

Mais nous avons également parlé de capacité. La capacité est votre aptitude à maintenir et exprimer la Lumière et l’Amour. Donc, aujourd’hui je vous prodigue – comme j’aime parfois le faire – des conseils, dix conseils, dix manières d’augmenter votre capacité. En fait c’est le parfait sujet pour aller de pair avec la transmutation. Lorsque la transmutation est difficile, vous êtes réellement dans le sujet, vous le ressentez, vous faites tout ce qu’il faut pour affronter les sentiments et les pensées, pour les retransformer pour toujours en Lumière.  

Quelquefois on a le sentiment que vous avez besoin d’une corde à saisir. En voici une bonne : quand le parcours devient difficile, vous pouvez vous focaliser sur l’augmentation de votre capacité à maintenir la Lumière et l’Amour, et ce faisant, vous augmenterez votre capacité à transmuter encore davantage. C’est vrai lorsque vous transmutez des sentiments qui sont issus de vous, en raison de vos expériences terrestres, et vous vous développez pour transmuter ce même sentiment ou cette même expérience pour en libérer d’autres également. 

Il n’y a pas de meilleur moment pour le faire plus efficacement que lorsque vous passez par une phase difficile. C’est pourquoi certains Maîtres disent que là où vous pouvez apprendre le plus vite, c’est à la surface de la Terre – un endroit aussi dense et difficile – parce que c’est dans la difficulté que vous avez tant d’occasions de choisir l’Amour, juste au plus fort des ennuis ! Oui, donc abordons le sujet. Les dix manières pour augmenter la capacité. Et soit dit en passant, il en existe un nombre infini de manières. Donc c’est juste pour amorcer vos fluides créatifs. 

#1 : D’abord, ma manière préférée : Riez ! Nous ne cessons de vous le répéter : le rire est la manifestation d’une qualité de Cinquième Dimension. Le rire emplit tout, il fait fondre le mur entre les dimensions, même si vous vous contentez de rire tout seul, ou de rire doucement de l’absurdité des évènements autour de vous. Quoi qu’il se passe : riez-en ! 

#2 : Voyez les autres comme ils sont vraiment ! Bon, je viens de vous dire quelle est votre nature : vous êtes Amour ! Donc, lorsque nous voyons les autres comme ils sont, nous les voyons comme de l’Amour, comme Dieu. Mais, nous honorons également l’incarnation, la vie et le moment présent où vous les observez. Donc cela ne consiste pas à les voir seulement comme ils se présentent maintenant. Et cela ne consiste pas seulement à les voir comme Amour en ignorant comment ils se présentent. Ce sont les deux, ensemble, avec un peu d’humour et du rire dans votre cœur. Vous vous contentez de les regarder, eux et vous-même comme vous êtes, comme ils sont à cet instant, simplement comme ils sont. Cela augmentera votre capacité et guérira votre cœur à toute vitesse. 

#3 : Soyez souple et véridique ! J’ai lancé ce « véridique » dans le débat, parce que cela signifie tout considérer comme c’est vraiment. Débarrassons-nous de tout ce qui n’est pas véridique. Etre véridique c’est simplement la volonté de regarder les choses telles qu’elles sont. Ce n’est qu’en le faisant que vous pourrez vous montrer souple, parce que sinon vous ferez preuve de souplesse dans un scénario trompeur, un simulacre de réalité que vous êtes le seul à vivre. Donc vous vous montrez souple sur la base d’aucune fondation et cela ne vous apportera pas les résultats escomptés. Donc, être souple et véridique, signifie voir les choses telles qu’elles sont. Vous commencez à voir les choses comme elles sont, rien qu’en ayant la volonté de le faire, en montrant votre volonté de voir les choses telles qu’elles sont. C’est ce qui provoquera le changement. 

#4 : Choisissez toutes vos pensées et tous vos sentiments ! Nous en avons beaucoup parlé, parce que c’est le ticket gagnant. A nouveau, je vous encourage chaudement à réécouter les deux dernières émissions. 

#5 : Renforcez votre lien avec nous ! Pouvez-vous sentir les milliards de bras qui se tendent maintenant vers vous ? C’est vrai. Tous les vaisseaux écoutent cette émission, parce qu’ils l’adorent comme un moment de focalisation, un moment où ils rejoignent le réseau que vous éclairez à présent à travers le monde. Et en ce moment nous tous vous tendons nos cœurs et nos bras ! Oh, pourquoi ne nous rendriez-vous pas la pareille !

#6 : Rompez avec vos habitudes ! Par là j’entends : commencez par le plus simple. Par exemple, vous prenez toujours votre douche d’une certaine manière. Comment cela va-t-il augmenter votre capacité de maintenir la Lumière et d’Amour, de changer votre manière de vous doucher ? Eh bien, disons que vous avez une habitude … d’abord vous mettez le shampooing et ensuite vous rincez, et puis vous vous savonnez, et puis vous mettez une lotion. Disons que c’est votre manière de vous doucher et vous rincez juste ce qu’il faut avant de tourner le robinet de l’eau chaude vers l’eau froide. Vous faites toujours la même chose. Il n’y a rien d’erroné dans cette façon de procéder, bien sûr que non ! Mais il y a un petit secret : une habitude (un modèle de comportement) est de l’énergie immobilisée. Donc, si vous avez besoin d’énergie, le moyen le plus rapide de s’en procurer est de rompre avec l’habitude. 

Je vous le dis, cela marche mieux que du café. Et je dis cela en sachant combien tous ceux qui transmettent ce message – Meg et Kathryn, Christine et la Famille de la ferme aiment le bon café. Mieux que le café, cela vous donne du tonus, comme si vous ouvriez un paquet d’énergie cachée. Si vous appliquez ceci en faisant quelques choses différemment en cours de journée, vous avez non seulement accès à davantage d’énergie, l’énergie que vous avez investie dans des choses, mais vous avez aussi plus de fluidité. Cela vous aidera à rester souple, de voir les choses telles qu’elles sont, de faire toutes les autres choses qui sont sur la liste à transmuter. Donc libérez votre énergie, en commençant simplement par rompre avec quelques habitudes. Prenez du plaisir à le faire ! 

#7 : Soyez gentil ! Christine dit toujours : « Nous avons une règle dans cette famille :  ne pas se blesser soi-même ni les autres ! » Et c’est la règle que nous essayons de respecter. C’est un bon départ pour la gentillesse, parce que si vous arrêtez de vous faire du mal et de faire du mal aux autres cela ouvre la voie à la gentillesse. Lorsque nous sommes à la surface de la Terre, nous sentons que nous devons tout recouvrir d’un vernis de politesse et de soi-disant « mensonges sans importance » pour être socialement à l’aise, ce qui n’a rien à voir avec la gentillesse et la véritable aisance. En fait, c’est assez dangereux ! Donc, ne pas se faire de mal ni aux autres est un bon point de départ pour commencer à pratiquer la véritable gentillesse. 

#8 : Remplissez votre corps de gratitude ! Je veux dire remplissez vos orteils, vos jambes, votre moi, vos oreilles de gratitude. Continuez jusqu’à ce que votre corps physique soit rempli à ras bord de gratitude. Appliquez-la à tout et n’importe quoi : « Je suis reconnaissant pour la brise qui souffle dans les arbres en ce moment. Je suis reconnaissant pour les six membres de la famille réunis dans ce séjour, dans cette pièce baignée de soleil, et je suis reconnaissant à Meg et je suis reconnaissant pour chaque auditeur et chaque bel être Galactique de dimension élevée qui se focalisent sur cette émission. Je suis reconnaissant que la Cabale écoute ce message. Je suis reconnaissant pour le thé du soleil, la gentillesse et les animaux ! » Vous pouvez continuer, avec ce qui pour vous, vous amène à la gratitude. Si vous faites cela – ne serait-ce qu’une fois par jour, votre corps physique devient une fontaine débordante de gratitude. Vous êtes des Travailleurs de Lumière, vous pouvez déjà constater la profonde guérison et l’augmentation de votre capacité que cela va provoquer, parce que cela va éliminer tout ce qui n’est pas véridique.  

#9 : Connectez-vous quotidiennement à la Terre, notre Terre physique et l’Ame de la Terre – notre Terra – et à Dieu Mère et Père ! Cela, c’est facile. Il vous suffit d’illuminer votre Pilier de Lumière, votre Pilier d’Ascension, tout au long de la journée. Assurez-vous d’établir un véritable contact lorsque vous vous connectez à la Terre physique, à l’Ame de la Terre – notre Terra – et à Dieu Mère et Père et que vous vous imprégnez de la coulée d’Amour ! 

#10 : Mettez-vous librement au service des autres ! N’appliquez pas cette suggestion sans le mot « librement », parce que ce n’est pas du service si ce n’est pas offert librement. Vous pouvez l’appeler service, mais nous sommes en train de mette fin à l’esclavage – vous vous souvenez ? C’est un de nos mandats actuels de rétablir la Lumière sur Terre. Donc servez librement les autres. Ne le faites pas si cela ne vient pas de la liberté qui est en vous, parce que sinon cela va causer du tort. Donc, cessons de nous leurrer ! Servez les autres librement. C’est suffisant pour nous guider tous vers le véritable service aux autres. 

Bien, j’ai un bonus pour vous. #11 : Parce que je l’aime bien celui-là. C’est mon grand final. Oui, j’attends le roulement de tambour angélique. Prenez votre responsabilité ! M’avez-vous entendu prononcer le mot « assumez un fardeau » ? Non ? La responsabilité est une qualité divine. En fait c’est ainsi que vous faites vos découvertes. Tout ce qui constitue un fardeau pour vous peut en fait être transmuté dans la divine qualité de la responsabilité. Donc, quel que soit votre fardeau, allez-y et commencez à le transmuter !  

Christine pourrait l’avoir formulé simplement, mais mettre votre cœur entre les mains de Dieu – dites-donc, quelle manière de transmuter ! Commencez par là pour trouver votre propre voie, mais commencez. Transformez ces fardeaux que nous avons à tort appelé responsabilités en véritable responsabilité, parce qu’avec la véritable responsabilité on se sent bien. Et prendre des responsabilités – je ne sais pas si j’aime cette phrase – rien que la volonté de le permettre, lorsque vous cheminez à nos côtés, lorsque vous écoutez la voix intérieure de votre Moi supérieur. Lorsque vous dites : « Sananda, guide-moi dans ma journée ! » Et puis vous suivez le conseil qui apparaît –  un point-clé sur lequel nous dans les dimensions supérieures aimerions insister. Lorsque vous suivez ce conseil, alors les choses qui apparaissent comme étant à faire sont une joie. Commencez simplement. 

Bien sûr nous savons que vos vies ont été conçues pour vous rendre esclaves grâce à des fardeaux, qui sont appelés responsabilité. Allez de l’avant ! Commençons à transmuter cela ensemble. Prendre des responsabilités. J’aime cela ! Même cette phrase que j’ai encodée de Lumière pour vous tous ! Vous la répéter va vous mettre sur la voie. Prenez des responsabilités ! 

Et maintenant, je vais passer le bâton de parole directement à Meg. Nous aimons tous être présentés par Meg. C’est un grand plaisir pour nous. Et elle va annoncer Sérapis Bey qui a quelques mots à vous dire sur où en est l’Ascension et où il vaut mieux porter votre attention. Très bien, embrassades et bises à tous. Bien, encore plus d’embrassades et de bises à tous ! 
Je suis votre frère Michaël. Meg, passe le témoin ! 

                                          ********************

Sérapis Bey : Le Père de l’Ascension de la Terre

Salut Meg, merci ! Oh, merci Michaël ! Nous sommes tous assis ici en train de rire en douce. Nous adorons les listes de Michaël. Il les apporte aussi – eh bien – aux réunions des conseils. Nous profitons des listes de Michaël. Je voulais venir, mais en en premier, si vous me permettez une remarque personnelle … c’est également un peu une surprise personnelle que je réserve. Kathryn et Christine ont travaillé si dur toute la journée. Donc, je vais leur offrir une échappatoire. Elles n’ont même pas vraiment réalisé que c’était la Fête des Pères, mais étant donné que j’ai été leurs pères incarnés à toutes deux, j’en ai profité pour remettre les choses en place et pour être avec elles aujourd’hui. 

Donc je voudrais – en tant que Père qui a été incarné sur Terre – remercier mes splendides filles (Elles sont toutes deux un peu embarrassées et en train de rougir) d’avoir fait de moi un excellent père. Oui, vous avez bien entendu. Je viens juste de me qualifier d’excellent père. Peut-être pas toujours quand j’étais incarné à la surface, mais grâce à ces existences, je suis maintenant leur Père à jamais ! Et pour vous tous également, parce que comme vous le savez, je suis le Maître de l’Ascension, mais je me sens davantage comme le Père de l’Ascension de la Terre. 

C’est ainsi que je le ressens. C’est un devoir qui m’est cher, et je me sens proche de vous tous. Je vous aime et, vous savez, j’ai une place particulière dans mon cœur qui est réservée aux enfants. Donc, c’est plus dans ma nature et il est naturel pour moi de me sentir comme le Père de l’Ascension. Donc, heureuse Fête des Pères alors que vous m’écrivez, à moi, à nous tous, à notre Dieu Père – Meg, nous avons adoré celle-là ! 

Votre Ascension avance du tonnerre ! 

Je vais juste vous soumettre quelques réflexions sur le point où en est arrivée votre Ascension. Eh bien, elle avance du tonnerre. Elle est en cours ! A présent je vais vous demander quelque chose à vous tous qui écoutez cette émission, et dont je vous sais capables. Je vais vous demander d’arrêter une chose particulière pour le salut de votre Ascension. Je vous demande d’arrêter de fouiller autour de vous, dans votre propre vie, dans la vie des membres de votre famille, dans la vie de vos amis, de votre communauté, dans la vie du monde, l’état général du monde en répétant : « Eh bien, cela ne ressemble pas à l’Ascension. Quel rapport tout cela a-t-il avec l’Ascension ? On dirait plutôt qu’on se dirige droit en enfer ! » Non ! Je vous en prie, sincèrement : arrêtez avec cela une fois pour toutes !

Et voici pourquoi : à présent, disons que l’Ascension de la Terre en est au point où le sparadrap vient juste d’être arraché. Il vient d’être arraché sur toute la longueur. Donc, tout d’abord, que se passe-t-il lorsque vous arrachez un sparadrap ? Cela pique un moment. Donc, c’est en train de piquer pour un moment. Et puis l’air entre et vous fait vous sentir un peu vulnérable, parce que votre plaie est exposée. Bon, cela commence à prendre du sens, pas vrai ? Et, en fait, une fois que le sparadrap est enlevé, la plupart des plaies peuvent guérir plus vite grâce à l’oxygène et même aux rayons du soleil, mais tout d’abord on n’a pas l’impression d’être à l’aise. Pourtant, la guérison est en bonne voie. 

Donc, je suis venu aujourd’hui vous donner ma parole : la guérison est en cours ! Et je vous demande de ne pas vous focaliser sur autre chose que sur ma parole qui est la vérité ! Vous êtes en train d’ascensionner, chacun et chacune ! S’il vous plaît mettez tous vos œufs dans ce même panier. Ne laissez pas un seul œuf dans le panier du : « mais, et si … ? » Jetez ce panier-là je vous le demande ! 

C’est également un moment très opportun dans le processus de l’Ascension pour faire votre enquête et examiner vos croyances. Que sont les croyances ? Juste des idées qu’on vous a demandé de croire ! Elles maintiennent toujours la Matrice fantôme en place. Donc, nous en sommes au point où la grille cristalline est en place. Suffisamment de bonté a été restaurée à la Lumière. Donc, il est véritablement temps de poursuivre votre plongée en profondeur à l’intérieur de vous-même. Et la focalisation pour cela, qui est ce qu’il y a de mieux pour l’Ascension, de vous-même et de la planète, est d’examiner vos croyances ! Vous pouvez commencer par quelque chose de pratique ou d’anodin. 

Par exemple, vous savez que toute l’industrie des écrans solaires est bâtie sur le slogan que « le soleil provoque le cancer ». Maintenant il se trouve que cela a été présenté, à grand renfort de « preuves scientifiques » et de publicité que l’on pense que c’est un fait. Peut-être même une vérité profonde ! 

Donc, qu’avons-nous dit ? Que la lumière du soleil est pleine d’être non-corporels qui arrivent avec l’énergie de Lumière de Mère et Père, qui les amène à la surface pour fournir à la Terre et à vos corps et aux élémentaux et aux animaux la pure bonté de leur Lumière, et avec elle, le codage amélioré pour l’Ascension, pour la guérison. Donc quelle partie de cette lumière solaire provoque le cancer ? Maintenant, je sais, vous pouvez examiner cet argument sous toutes les coutures. C’est parfait si vous l’avez fait. Qu’en est-il du réchauffement climatique mondial et de la réduction de la couche d’ozone ? Excellent ! Alignez toutes les croyances qui vous entourent et examinez-les – une à une. Vous allez découvrir – je vous l’assure – que la lumière du soleil provoque la guérison ! 

Donc, que se passe-t-il en ce moment ? Le cancer qui apparaît à la surface de votre corps est la magie de la lumière du soleil, la guérison du Mère et Père. Elle pénètre profondément dans votre corps et ramène le cancer à la surface pour être libéré, guéri, éliminé. 

Donc, dans l’Ascension – en ce moment – votre plongée en profondeur est ce qu’il y a de mieux – et elle va aller de pair avec la transmutation – en rapport avec les systèmes de croyance que vous avez mis en place. 

Ah, avant que je parte – nous sommes en train de rire, de rire sous cape – parce que Kathryn a passé du temps ce matin avec Sanat et Sananda et Christine a passé du temps avec moi et Michaël, à préparer l’émission. Et nous rions en douce parce qu’elles découvrent combien des sujets que nous leur avons soumis se croisent à maints égards, et elles ne savaient pas que ce serait le cas. Nous adorons leur faire de petites surprises de ce genre. Cela nous permet de nous sentir plus proches de vous tout comme c’est votre cas par rapport à nous. 

Un dernier mot avant que je parte. Soyez véritablement respectueux du plan de vie de chacun. Lorsque vous considérez quelqu’un – et je sais que Sananda en a parlé la semaine dernière – ne jugez pas ce qu’il traverse, ou la manière dont il le fait. Soyez assuré que chaque plan de vie se déroule avec le conseil et l’assistance d’énormes équipes dans les dimensions supérieures, et ils font l’expérience de ce qu’ils ont choisi de ressentir, de vivre, de clôturer, de transmuter, de guérir au cours de cette existence. Faites-leur confiance en tant qu’êtres divins ! Arrêtez de vous focaliser sur les soucis et les préoccupations. Prodiguez-leur votre attention, votre soutien, vos encouragements, mais partez du point de vue qu’ils suivent leur plan de vie et que les choses se passent bien. 

Je suis Sérapis Bey, Père de l’Ascension de la Terre en ces temps et je viens vous dire : tout va bien ! 

Je vous aime ! Meg, pourriez-vous passer la parole à notre bien-aimé Sanat Kumara ! 

                                      ********************

Sanat Kumara : Les gros mensonges qui soutiennent la Matrice 

Salutations à Meg et à tous ceux qui sont à l’écoute. Oh, quelle belle journée et combien il est excitant pour nous de pouvoir vous fournir ce genre d’informations à ce haut niveau. Vous avez tous accompli tant de choses au cours des mois et des années écoulés. Vous avez écouté nos programmes et les formations qui vous ont été dispensées ; beaucoup d’entre vous ont lu le livre de Kathryn qui était un effort conjoint résultant du travail accompli ensemble. Vos oreilles grandissent. Je peux le constater. Vous pouvez en entendre plus, vous écoutez assidûment et vous travaillez sans relâche pour appliquer les choses que vous apprenez et nous en sommes ravis. 

Maintenant je vais vous dresser un tableau qui vous fournira une image de ce qui se passe. C’est le travail que Kathryn et moi avons accompli ensemble. Elle ne savait pas au cours de ces années, lorsqu’elle étudiait et apprenait comment les êtres humains pensent et comment ils se comportent, ce qui se cachait derrière – elle ne savait pas que cela culminerait en ce temps de l’Ascension et qu’elle détiendrait les clés qui aideraient les gens à révéler leur véritable nature. 


Je vous donne les clés pour démanteler la Matrice

A présent, ensemble nous allons vous dresser un tableau de la manière dont la Matrice a été établie sur Terre et comment elle a été ancrée dans votre manière de penser, vos actions, vos traditions et vos systèmes de croyance. Cela semble maintenant avoir été un énorme projet, mais en fait il y a quelques clés que je peux vous décrire, et quand vous prendrez ces clés et déverrouillerez votre propre pensée et votre propre système de croyance, nous allons voir la Matrice se dissoudre et s’évanouir, parce que disposez déjà des clés pour démanteler cette structure factice en fonction de laquelle vous avez vécu. 

Sans le soupçonner, sans le savoir, chacun d’entre vous a porté une partie de la Matrice et l’a appliquée dans sa propre vie. C’est ce qui a causé la misère dans toutes les cultures de la Terre – pas seulement ici aux Etats-Unis, pas seulement dans le monde occidental – mais toutes les cultures, toutes les religions, toutes les traditions ont été imprégnées par ces idées simples. Et quand je vous les énumérerai, vous allez vous taper sur le front et déclarer : « Nom d’un chien, et j’ai cru ça ! Oh, bonté divine, cela a créé une boucle de rétroaction en moi, chez d’autres, dans la culture, dans le monde entier ! » Cela a infiltré la politique, les idées sociales, les philosophies de la vie et particulièrement chaque religion à laquelle vous pouvez penser. 


Le gros mensonge qui a posé le fondement de la misère sur Terre

A présent, restez avec moi, voici la grande idée qui crée une boucle. Et cette boucle vous relie à un nœud. Il n’y a pas moyen d’en sortir. Et ensuite, les Anunnaki, qui ont développé la plupart des programmes dont vous faites l’expérience sur Terre, ont utilisé cette grande boucle de rétroaction pour créer des boucles dans la boucle, et des traditions au sein des traditions, et des idées dans les idées qui toutes ancrent et renforcent et constituent une structure rigide et apparemment solide qui serait impossible à démanteler. Et beaucoup d’entre vous ont pensé : « Oh, la Matrice – nous en avons entendu parler, nous savons qu’elle existe – elle semble énorme, je pensais qu’il faudrait des milliards de gens pour la démanteler, et que cela serait dangereux ! »

Eh bien, laissez-moi vous fournir la première clé. L’énorme, énorme mensonge qui est devenu la pierre angulaire des cultures de la Terre, le voici : « Le mal est inhérent à nous, l’humanité. Les humains sont intrinsèquement agressifs, malveillants, égoïstes, réticents au partage, défendant leur pré-carré, et destructeurs à tous égards ». Maintenant, vous en voyez les déclinaisons possibles : cela imprègne les Religions sous la forme de toutes sortes de tabous sur la sexualité et la sensualité et la manière dont votre énergie pourrait s’exprimer naturellement de manière affectueuse. Et au lieu de cela vous êtes encouragé à vous focaliser sur ce qui ne va pas chez vous, ce que vous avez apporté de mauvais en naissant au monde ? Qu’est-ce qu’il y a en vous qui est mauvais et contre quoi vous devez lutter toute votre vie ? Et le mieux que vous puissiez espérer est de le réprimer. 
 
Cela conduit à toutes sortes d’idées concernant les enfants : les Enfants naissent dans le péché. Avez-vous jamais entendu celle-là ? Les Enfants doivent être baptisés afin de les libérer de la malédiction avec laquelle ils sont nés. Il y a toutes sortes d’enseignements religieux à ce sujet : « Jésus est venu nous délivrer de nos péchés ». Bien sûr que non ! Jésus est venu pour apporter l’Amour ! Il n’a rien à voir avec le péché. 

Mais regardez comment cela a tissé une toile, comme une toile d’araignée autour de chaque pensée sur la vie : vous êtes nés pécheurs ! Eh bien, alors il n’y a pas d’espoir pour vous ! Tout ce que vous pouvez espérer est de lutter contre le péché. Tout ce que vous pouvez espérer est de pouvoir être fier de ne pas avoir agi en pécheur. Et c’est là que – Sérapis et Michaël ont parlé de responsabilité – c’est là où la responsabilité est complètement liée à l’appréhension : « Je ne serai jamais capable d’achever cette tâche. Je vais lutter et faire des efforts, mais je ne vais jamais y réussir ». 

Et voilà le terrain fertile dans lequel est implanté la honte : vous êtes intrinsèquement mauvais et Dieu le sait ! C’est pourquoi on vous a donné la Bible et tous ces autres livres et traités pour vous parler du mal inhérent en vous et comment vous allez le contrôler, de ce que vous pouvez faire pour y remédier. Parfois, même les enseignements les plus aimables iront aussi loin que d’énoncer : « Dieu est miséricordieux à ce sujet, vous ne serez pas punis trop sévèrement pour cela si vous le confessez et vous repentez et ne l’infligez pas aux autres ». Mais bien sûr tous les autres ont le même germe du mal en eux et donc vous ne pouvez jamais réellement faire confiance aux gens – à personne – parce que vous êtes tous nés mauvais ! 

Regardez cela ! Il n’y a pas moyen d’en sortir. C’est une boucle de rétroaction qui tourne inlassablement et avec laquelle vous devez vivre au quotidien pour l’aborder et y travailler et il n’y a aucun moyen de jamais la surmonter, parce que la croyance est que vous êtes intrinsèquement mauvais ou pécheur. Puis il y a tout un domaine d’enseignement qui l’appelle « péché » et vous corrige dans toutes les manières dont vous péchez et vous aide à vous sentir redevable et reconnaissant pour l’attitude miséricordieuse de Dieu envers votre culpabilité. 

Cela vous met tous directement en lumière, car vous avez été surveillés et considérés avec désapprobation et été soumis au jugement pour vos manquements. 

Rien ne peut en résulter d’autre que de la honte. La responsabilité est définie comme votre aptitude à reconnaître votre honte et la malveillance inhérente qui en est la cause. Maintenant vous pouvez passer toute votre vie à chercher pour découvrir quel est le crime que vous avez commis, et c’est exactement ce que vous êtes censé faire : focaliser toute votre vie sur votre recherche pour découvrir quel est le crime que vous avez commis !

Des mensonges à l’intérieur des mensonges créent la Boucle de Rétroaction qui vous emprisonne

Vous voyez à quel point cela a étranglé tout le monde, vous a complètement ligoté. Tout d’abord vous ne regardez jamais à l’extérieur de vous pour voir d’où proviennent ces enseignements, parce que l’on vous a dit qu’ils venaient de Dieu. Eh bien, évidemment ce n’était pas le cas ! Dieu n’a pas envoyé son propre Fils Unique. Nous sommes tous les Enfants de Dieu ! Chacun d’entre nous. Humains, Galactiques, animaux, tous les royaumes : Nous sommes tous les Enfants de Dieu ! 

Personne n’avait besoin d’être envoyé pour nous sauver de nous-mêmes. Nous n’avons pas besoin d’être sauvés de nous-mêmes. Nous avons besoin d’être sauvés de la Matrice ! Et c’est pourquoi nous travaillons maintenant sans relâche – nous tous, vous, moi, tous les travailleurs de Lumière et même les gens qui ne savent pas qu’ils sont des travailleurs de Lumière – tous travaillent dur à regarder en eux-mêmes. Mais je vous donne cet « encouragement » : ce que vous ne cherchez pas, c’est à quel point vous êtes un pécheur ! 

Ce que je ne veux pas que vous cherchiez ce sont toutes les façons dont vous avez failli dans votre vie. C’était le piège, mes bien-aimés ! Vous n’êtes pas responsable de tout ce qui arrive autour de vous, mais vous avez la responsabilité d’éliminer cette pensée violente malveillante de votre programme. Et lorsque vous le ferez, votre programme disparaîtra et le lien qui vous lie à la Matrice sera dissout !  

Vous voyez, l’énergie que vous avez consacrée à cela a maintenu la Matrice en vie. Cela a maintenu les systèmes des ténèbres en place. Donc, par inadvertance, en essayant de vous montrer responsable, vous n’avez fait que renforcer le Matrice ! Tous ceux qui adhèrent à une religion ou une philosophie ou une attitude culturelle qui parle de la manière dont l’humanité vit dans le péché ont créé leur propre fondation pour la Matrice ! 

Maintenant, respirez profondément. Ressentez la Lumière du soleil de Mère et Père ! La Lumière du soleil qui guérit, qui vous libère, et la Lumière du soleil qui filtre à travers toutes ces idées noires dont vous étiez persuadé de la véracité, et qui élimine tout cela. Et ce qui reste, ce n’est pas Adam et Eve qui ont défié Dieu. Ce qui reste sont les humains bien-aimés qui sont venus ici pour servir Dieu. Non pas le Père en colère qui punit, qui était supposé être le seul et unique Dieu. Dieu est Mère et Père ! Et l’Amour de la Mère est gentillesse et douceur, accueillant, rempli de Lumière. Et la Mère sait, elle sait que vous étiez un enfant innocent – un enfant complètement innocent – comme le sont tous les enfants. 

Toutes ces idées sur la manière dont vous devez punir, ou contrôler, ou éduquer les enfants à être responsable, vous devez leur montrer ce que sont leurs devoirs. Vous devez les encadrer, les éduquer en permanence, vous devez les surveiller constamment, ou ils vont faire quelque chose de mal – voilà les idées qui constituent les boucles que la Matrice a utilisées pour vous ligoter, pour que vous ne puissiez jamais parvenir à ressentir le Véritable Amour de Mère et Père, leur véritable attitude envers vous, qui est adoration, gratitude et humble reconnaissance pour votre service ici sur Terre. 

Maintenant, je vais vous révéler quelques autres pierres angulaires qui sont intégrées à cette idée que « le mal est inhérent en vous ». Pensez à toutes les manières dont on vous a enseigné que l’amour existe. Au sein de ce schéma des ténèbres, l’amour est tout ce que les parents vous ont fait. Et s’ils vous ont battu, ou si un membre de la famille a abusé de vous sexuellement – eh bien, vous devez le pardonner et l’oublier, parce que vous l’avez probablement provoqué. C’est vous qui en êtes la cause. Tous les enfants sont mauvais – rappelez-vous – ils ont provoqué toutes les mauvaises choses qui leur sont arrivées. Quelle idée bizarre ! Personne n’est libre, personne n’est net, personne ne peut jamais être pur, personne ne peut jamais être Lumière ou Amour – pas véritablement. 

Voilà les gros mensonges ! Cela a créé chez tout le monde un sentiment de peur et d’appréhension, de fausse humilité – qui est en réalité de la honte – afin que tout ce que vous essayez de faire soit imprégné de ce sentiment d’appréhension : « Je sais que je vais le faire de travers, ou que quelqu’un va me critiquer, ou que je vais être puni pour quelque chose. Je ne sais même pas pourquoi. Et je ne peux même pas découvrir cette faute en moi – donc je suis doublement fautif. Je suis irresponsable et aveugle, parce que je n’arrive pas le découvrir et à m’en guérir ». 

Donc, on vous inculque des idées comme « il faut respecter l’autorité », parce que quelqu’un – des groupes de gens il faut l’espérer – vont le savoir mieux que moi, et quand ils créent des règles et des règlementations pour contrôler tout le mal dans l’humanité, nous devons leur en être reconnaissant et leur obéir, parce que si nous ne le faisions pas, cela déclencherait l’enfer sur Terre. Si on laissait faire les gens, ils s’entretueraient et la racaille envahirait les rues pour violer et piller, parce que c’est ainsi que se comportent les êtres humains !  

Bien sûr ce n’étaient que des mensonges ! Il n’y pas d’autorité supérieure à Dieu. Et cette autorité réside dans votre cœur. Vous êtes celui qui sait ce qu’il y a dans votre cœur ! Vous êtes celui qui voit la vérité lorsque vous regardez avec votre cœur. 


Votre véritable nature est Amour 

Lorsque j’étais ici sur Terre j’ai enseigné le Centrage Visuel. J’ai enseigné à Kathryn comment le faire et l’a utilisé pour apprendre à des gens comment trouver leur équilibre intérieur, comment rester dans leur Pilier de Lumière. Je ne l’ai pas appelé comme cela à l’époque, mais elle l’a senti, elle l’a vu et elle lui a donné ce nom, donc nous l’appelons Centrage Visuel à présent. C’est un moyen d’être à l’intérieur de vous-même, à l’intérieur de votre cœur, et lorsque vous atteignez cet endroit au plus profond de votre cœur, où résident Mère et Père, vous découvrez la liberté et la joie dans votre véritable nature qui est Amour – l’Amour complet, pas la honte, pas le péché, ni toutes ces choses dont on vous a accusé. 

Il n’y a personne de vivant sur cette Terre qui n’ait pas été accusé de ces choses d’une façon ou d’une autre, que ce soit dans votre religion, ou dans la manière dont vos parents vous ont considéré, ou dans la manière dont vos professeurs vous ont traité. On vous a tous dit que vous étiez mauvais et à blâmer ! Tout cela n’était qu’un énorme et ignoble mensonge manipulatoire des ténèbres, qui vous a été imposé par les Anunnaki et leurs programmation malveillante ! Vous avez entendu ce que je viens de dire. J’ai dit que le mal n’émanait pas de l’intérieur de vous, il provenait de la programmation Anunnaki ! Il ne trouve pas son origine dans l’humanité, dans le corps humain. Mais bien sûr, vous l’avez perpétué en adhérant à ces croyances. 

Je vais me contenter de vous donner quelques informations supplémentaires et puis je veux que vous progressiez rapidement là-dessus par vous-même. Je vais vous donner des indices sur la manière dont cela s’est insinué dans votre vie et votre façon de penser. 

Par exemple : qu’en est-il du fait que votre enfance ait été marquée par la maltraitance, horrible, douloureuse ? Certains d’entre vous peuvent prétendre que vous avez véritablement vécu une enfance aisée et heureuse. Les travailleurs de Lumière en particulier choisissent des existences très difficiles afin de les transmuter dans le bon sens à présent. On vous a enseigné que la seule manière de traiter la douleur de l’enfance est de l’oublier. Pardonnez et oubliez, allez de l’avant –  c’est du passé ! Il existe même un dicton dans plusieurs langues – vous entendez les gens qui le citent – il y a un vieux dicton allemand qui dit quelque chose comme : « Cela s’est passé il y a si longtemps, que ce n’est plus vrai ! » (En allemand: « es ist schon so lange her, dass es nicht mehr wahr ist »).


Etre un « Lanceur d’alerte » est normal

Evidemment, c’est ainsi que les familles, les cultures ont essayé de traiter, de dissimuler, de faire taire les plaintes des enfants. Un enfant qui pleure est appelé un « enfant à problème », diagnostiqué TDAH (Trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité), bourré de calmants, pour l’empêcher de dire à son professeur qui a abusé de lui. Et nous sommes éduqués – nous tous – dans l’idée qu’il ne faut pas donner l’alerte, au point que quiconque est appelé lanceur d’alerte est classé dans une catégorie à part dans cette culture, considéré comme appartenant à une espèce rare et inhabituelle. Ils disent la vérité ! Quelle chose dramatique et impossible que de dire la vérité. 

Mais vous venez d’entendre de la part de Sérapis et de Michaël : « Dites la Vérité ! Soyez honnêtes avec vous et les autres ! » Maintenant je ne dis pas ces choses pour que vous puissiez dire : « Oh, je vois, je ne suis pas responsable de ce que j’ai fait ! » Non, cela ne marche pas de cette manière. Mais si vous dites : « Je comprends à quel point j’ai subi un lavage de cerveau et comment j’ai agi sous cette influence ! » – c’est cela prendre ses responsabilités. « Et je vois comment mes parents ont subi ce lavage de cerveau et leurs parents à eux, et cela remonte de génération en génération ». Ce n’est pas une question de blâme. 

Il n’est pas question de blâmer qui que ce soit. Mais nous devons comprendre ce qui est responsable – qui est responsable de quoi. Il n’y a pas d’humain qui n’ait été profondément affecté par ces enseignements, et il n’y a pas d’humain qui ne se soit pas emporté, ou mis en colère et réagi à ces sentiments, en raison de l’oppression. Parce que notre réaction naturelle est de haïr ce qui nous arrive lorsque nous sommes opprimés. Ce n’est pas parce que nous sommes naturellement agressifs, c’est parce que nous avons été opprimés ! Et ensuite la programmation vous ramène dans la boucle de la honte : « Vous ne devez pas en parler. Si vous le faites, vous blessez les gens qui vous ont blessé et donc vous êtes comme eux ! »

Faites votre part du travail de démantèlement de la Matrice. Soyez honnêtes et affectueux !

Voici le genre de trucage mentaux qui ont été perpétrés sur toute l’espèce humaine par la programmation des Anunnaki. Maintenant à vous de faire votre part du travail – chacun et chacune d’entre vous – pour couper la corde qui vous empêtre dans ces horribles mensonges. Et lorsque vous l’aurez fait, vous allez prendre votre essor et vous allez voir les gens autour de vous prendre leur essor. Lorsque vous voyez les autres comme ils sont vraiment – comme l’a dit Michaël – vous verrez leur Lumière, vous verrez qu’ils sont faits de l’étoffe de Dieu – d’Amour et de Lumière – et vous verrez comment ils ont été persuadés, comment ils ont été déformés dans leurs cœurs pour être moins qu’ils ne sont en réalité – incités à croire qu’ils étaient mauvais alors qu’ils ne le sont pas. 

Et ensuite bien sûr, si vous dites assez souvent à quelqu’un qu’il est mauvais et malfaisant, il va l’accepter – eh bien c’est comme cela que je le vois – c’est une sorte de fierté et d’esprit rebelle. C’est une utilisation de votre libre arbitre et de votre force de vie pour exprimer quelque chose de désespéré en vous, mais cela a été manipulé. Cela prendrait la forme de quelque chose comme : « vous voulez que je sois mauvais, je vais vous montrer que je le suis ! » Nos prisons débordent de gens qui étaient des enfants innocents qu’on a persuadé qu’ils étaient mauvais et qui ont abordé leur vie d’adulte en agissant en fonction de cette croyance. 
 
Nous pouvons guérir cela, mes bien-aimés. Ce n’est qu’un mensonge. Nous pouvons d’abord le guérir en nous, et quand nous l’aurons fait vous allez voir que cela s’étendra à toute votre famille. Vous allez les voir commencer à lever les yeux et prendre plaisir à vous regarder droit dans les yeux et vous exprimer leur gratitude et leur amour. Vous allez vous libérer vous-même et en même temps vous libérerez ceux qui vous entourent – même si vous ne leur dites pas ce que vous faites. Votre énergie, votre soulagement, votre gratitude envers Mère et Père, votre joie de vivre – qui est votre état naturel – seront contagieux. Et cela, mes bien-aimés, va réduire la fausse Matrice – l’illusion – en poussière et à partir de cette poussière croîtra le nouvel Age d’Or. Regardez autour de vous, cela a déjà commencé. La Matrice est en train de s’écrouler au moment où je vous parle. Et vous allez ajouter le dernier élément, vous aller ajouter votre volonté, votre Amour et votre Lumière pour créer à nouveau. 

Je suis votre Sanat. On m’appelle Sanat Kumara. Je suis celui qui s’est porté volontaire pour venir ici et j’ai amené ma Famille Kumara avec moi. Ils sont venus volontairement eux-aussi. Et maintenant nous allons tous joindre les mains. Nous sommes la réussite, nous sommes la gloire, nous sommes le triomphe de la Planète Terre. Et nous sommes bons et honnêtes et Amour – de part en part ! En-Haut comme ici-bas ! Nous sommes Un ! Je vous aime ! 

Je suis votre Sanat

                                      ********************

Sananda : Rendez-vous dans vos propres cœurs, mes bien-aimés, et vous y trouverez la RV (Réévaluation) 

Salut Meg ! Oh, quelle émission fascinante ! Vous savez, nous en parlions tous avant de venir et avions une idée de ce que chacun de nous allait vous dire, mais à nous écouter les uns les autres, nous nous regardons avec une telle admiration et un tel amour alors que nous faisons notre part du travail pour vous rapprocher de cette gloire d’Amour et de Lumière de l’Ascension. Vous vous tenez tous sur le Pont Arc-en-Ciel. Certains d’entre vous viennent juste d’y poser un orteil. Certains d’entre vous y progressent à toute vitesse et d’autres affluent dans cette magnifique ouverture qu’est notre Portail de l’Ascension. 

Et sachez que chaque fois que vous construisez votre Pilier de Lumière, chaque fois que vous vous focalisez sur les leçons que Michaël vous a prodiguées aujourd’hui pour révéler et démanteler la Matrice, ce que Sanat vous a si magnifiquement appris à faire, chaque fois que vous le faites, vous élargissez votre Pilier de l’Ascension et vous dégagez de la place pour que de plus en plus d’autres puissent prendre votre sillage. C’est un phénomène énergétique. Parfois nous appelons cela être dans l’aspiration du courant. 

Lorsque vous créez un flux d’énergie ascendant qui s’élève vers la Lumière, vous créez un sillage derrière vous, un flux d’énergie qui aspire les autres vers vous. C’est une des choses qui nous donne la possibilité d’accomplir cela. Sans ce phénomène énergétique qui aide les autres à vous suivre il serait bien trop difficile de faire passer tout le monde.

 

Ensemble nous progressons de plus en plus vite

Cela ressemble à une corvée impossible, mais telles que les choses se présentent, c’est comme si tout le monde avait chaussé ses patins à glace et s’était propulsé en file indienne – vous savez comme dans cet évènement sportif des Ice Capades où une troupe entière de patineuses forme une ligne pour tourner en cercle comme une toupie. Et en tournant le cercle s’élargit sans cesse et elles patinent de plus en plus vite, et alors que chacune fonce pour accrocher la main des autres pour entrer dans le cercle tournoyant, en fonçant de plus en plus vite, vous pouvez ressentir l’énergie alors que tout le monde regarde le souffle coupé la dernière patineuse saisir la main des autres tout en filant autour de la piste de glace, et c’était si excitant à voir. C’est ce que nous ressentons en vous regardant, chacun d’entre vous prenant de la vitesse, poussant comme un fou, courant pour saisir la main de celui qui est à côté de lui, et continuant à accélerer !

Cela marche, mes bien-aimés. Nous le faisons En-haut, et vous le faites ici-bas, et je vous dis que tous les programmes que vous avez souhaités et espérés – la RV, le GCR, NESARA, GESARA, les Atterrissages, les Programmes de Guérison, l’Energie Libre – tous les programmes sont prêts – et croyez-moi vos Mentors sont sur la ligne de départ et impatients de venir ! Nous voulons faire les Annonces, nous voulons les Chambres de Guérison, nous voulons vous voir voler à travers ce Portail de l’Ascension jusque dans nos bras ! Cela marche, mes bien-aimés ! 

Vous savez, lorsque vous avez commencé à être informés de ces programmes, nous avons parlé de la Réévaluation, et certaines personnes ont présenté NESARA et ce que cela allait apporter. Et puis peu à peu, vous avez entendu parler des autres programmes : les procédures de guérison qui seront mises à disposition, les technologies à venir. Eh bien, tout d’abord il semblait que nous allions avoir du mal à changer le monde pour rendre possible la RV. Et puis nous avons étendu cela afin que votre vision s’élargisse pour englober le monde entier et tous ses habitants. Et peu à peu vous avez pris connaissance des autres choses qui se passent. 

 

Eh bien, vous avez l’habitude de penser séquentiellement sur Terre. Vous aviez l’habitude de penser, eh bien si la RV arrive alors tout le reste va être plus facile et va suivre. Mais ce n’est pas vraiment ainsi que cela se passe – tout se passe simultanément. Chaque programme est déjà en cours ! Tout ce que nous avons mentionné est achevé, ou en préparation au point que nous pouvons ouvrir les écluses à tout moment et tout va arriver à maturité. Donc vous pourrez en profiter – l’un peut arriver un peu avant les autres. Vous pourrez le ressentir comme des vagues déferlant sur le rivage – les vagues ne sont pas distinctes les unes des autres. En fait, chaque vague est liée à la suivante. C’est ainsi que cela se passera. 

Quand vous verrez comment vos frères et soeurs ont travaillé pour faire aboutir ces programmes, vous allez être étonnés ! Parce qu’il y a des millions d’entre vous qui travaillent dans diverses parties du monde. Beaucoup d’entre vous ne se connaissent pas. Cela n’aurait pas été possible, en raison de la manière dont cela devait être fait, pour être sécurisés et assurés comme vous diriez de passer sous le « radar de la Cabale », jusqu’à ce que vienne le moment de tout révéler. Cela a été un succès complet.  

Aucun programme n’a été arrêté. Je vous l’assure. Il n’y a pas eu de programmes qui aient été bloqués. Le rythme de certains projets a été un peu ralenti, et la raison n’en est pas que la Cabale les ait détruits, ou que nous ne puissions pas les faire aboutir. Nous observons les choses de près. Nous travaillons avec vous. Nous étudions comment vous pensez et vous sentez, et nous savions que ces leçons que nous vous avons prodiguées au cours des dernières semaines étaient cruciales, et qu’elles permettraient aux habitants de la Terre d’ouvrir leurs cœurs pour recevoir les programmes qui sont prêts, d’accepter le bonheur, d’accepter que vous pouvez véritablement coopérer entre vous dans l’amour, qu’il n’y aurait pas de désastre ou de compétition ou d’évènements effrayants qui seraient provoqués par la RV, le GCR, par NESARA ou les Atterrissages. Il faut que les humains soient prêts à ouvrir leurs cœurs, à se comprendre les uns les autres et eux-mêmes, en profondeur.  

 

Sanat vous ensigne comment accepter la Lumière
 

Cet enseignement de Sanat – notre bien-aimé Sanat – est si crucial pour tout le monde, parce c’est ce qui vous permet d’accepter la bonté de ce qui va venir. Si vous êtes toujours relié à la Matrice et que vous croyez toujours qu’il y a des ennemis prêts à vous anéantir, on ne peut vous faire confiance – maintenant, soyez honnêtes, mes bien-aimés. Regardez en vous-même ! N’avez-vous pas ressenti cela ? Que l’humanité ne puisse pas mener cela à son terme ? Que vous, ou « eux » ne soient pas complètement dignes de confiance pour faire aboutir cela d’une manière qui soit pur Amour et Lumière. Bien sûr, ce sont ces croyances qui ont bloqué tout le monde ! 

A présent mettez cela de côté, comme vous jetteriez un vieux t-shirt ! Ne le mettez plus ! Il est couvert de paroles dégoûtantes et de taches indélébiles – odorantes et anciennes – débarrassez-vous en ! Parce que ce que nous apportons, mes bien-aimés, est de la Lumière à l’état pur ! De la pure Lumière et de l’Amour ! Et donc vous devez labourer la terre – diriez-vous – vous devez vous préparer à être un terrain fertile pour l’Amour et la Lumière que nous apportons ! Et ce n’est qu’en nous rejoignant – vos Archanges, vos Maîtres, Dieu Mère et Père – ce n’est qu’en nous rejoignant dans la véritable croyance que vous êtes Amour, que ce miracle sera accompli.  

Regardez-y de près ! Vous pouvez le constater, ce n’est un miracle que dans la mesure où les germes peuvent être plantés en Terre et vont pousser, terminer leur croissance pour devenir les magnifiques plantes qu’ils étaient destinés à être. C’est ainsi que nous vous considérons ! Vous êtes venus ici pour croître, pour devenir les êtres humains que vous étiez destinés à être et que vous êtes devenus. Dans votre cœur vous portez l’Amour de Dieu, chacun et chacune d’entre vous ! Même ceux qui se sont tournés vers les ténèbres et ont été immergés dans ces philosophies et manières de penser que Sanat vous a décrites, où ils ont étudié le Mal, adopté le Mal et cru dans le Mal. 

Eh bien, le Mal n’est rien en et par lui-même, ce n’est qu’une pensée. Ce n’est qu’une idée. Ce n’est pas quelque chose qui vit en vous. Cela a été conçu et perpétré – et c’était un mensonge ! Donc, enlevez-les, jetez-les au feu, dans la Flamme Violette, toutes ces idées selon lesquelles il y a quelque chose qui ne va pas chez vous, qu’il y a quelque chose en vous de mauvais. Ce n’est pas vrai ! 

Il y a quelque chose en vous qui est bon, et de la Lumière et de l’Amour, de l’éclat, de la créativité ! Toutes les vertus que vous pouvez énumérer résident dans votre cœur ! La capacité à ressentir de l’amour inconditionnel, d’être honorable, d’être digne de confiance, d’être gentil. Tout cela réside en vous ! Au plus profond de vous ! C’est la part de vous qui est inaccessible à toute pensée des ténèbres, à toute action destructrice. Peu importe où vous avez été, peu importe ce que vous avez fair, il y a en vous une étincelle d’Amour et de Lumière qui est Bonté, qui est l’Amour de Mère et Père ! 
 

Plongez dans vos cœurs, mes bien-aimés, et vous y trouverez la RV, le GCR, NESARA, les Atterrissages, vos Mentors. Tout cela y est, toutes les révélations qui vont se manifester sont enracinées en vous. La Lumière de Mère et Père est ancrée en vous ! Voilà votre véritable nature ! Voilà qui vous êtes réellement ! Et voilà ce que nous avons besoin que vous voyiez en vous-même ! Une fois que vous reconnaissez cela, acceptez-le comme Vérité et Savoir, une Expérience Vivante – une fois que vous accepterez cela, nous pourrons venir. 

Nous pouvons vous étreindre, et vous allez nous accepter, parce que nous sommes Un ! Nous sommes vous. Vous sentez que nous nous rapprochons de plus en plus. Mère et Père sont ici avec nous. Vous ressentez leur présence autour de vous comme jamais auparavant !
 

Alors que vous leur tendez de plus en plus la main, ils le peuvent également ! Tout cela va de pair, mes bien-aimés. Vous êtes la réévaluation de tout ! Vous êtes la révélation qui va advenir dans le nouvel Age d’Or ! Il vit en vous, dans vos cœurs. Mère et Père vous entourent de leur Amour. Il vous suffit d’ouvrir vos cœurs et de le laisser couler, là où est sa place, dans cet endroit profond et affectueux en vous qui est véridique ! C’est votre Vrai Moi comme c’est le nôtre ! 

Je vous laisse sur cette vision de toutes choses, toutes ces choses magnifiques dont nous avons rêvé ensemble qui arrivent à maturité. Nous vous aimons sans fin ! 

 

Je suis votre Sananda ! Namasté à tous ! Namasté !

Who Needs Light

L’Archange Michaël et Sananda, le 29 mai 2016

Ci-dessous nous joignons une transcription partielle de notre émission de radio du 29 mai pour ceux qui souhaitent revoir et/ou suivre les enseignements de l’Archange Michaël et de Sananda. Ils vont continuer dans l’émission du 12 juin, donc ne ratez pas ces informations de fond importantes et amusantes !

 

Ce qui suit sont des extraits de l’émission de radio précédente de la part de l’Archange Michaël et de Sananda.

Les conversations et informations supplémentaires de l’émission du 29/5 sont accessibles en écoutant les archives sur : www.BlogTalkRadio.com/ChannelPanel

Nous vous proposons cette transcription pour vous permettre de suivre lors des émissions de radio à venir qui vont développer ces sujets et d’autres, alors que nous traversons la dernière étape menant à la nouvelle ère que nous attendons tous.

Archange Michaël :

Bonjour, bonjour à tous. Oui, je suis votre frère Michaël. Nous sommes dans une grande célébration de ce rassemblement mondial d’aujourd’hui qui représente la réunion de tant de groupes participant à cet effort mondial général d’unification que nous ici dans la Compagnie du Ciel appelons la dernière étape de cette phase. Cet effort consiste à élever les énergies une fois pour toutes et à inciter au démarrage des programmes d’au-delà de la ligne d’arrivée. Commençons cette fête, une bonne fois pour toutes !
Evidemment, en coulisse, le travail a continué, les progrès se sont poursuivis. Nous discutons des mêmes choses que vous. « Voyons le commencement des programmes, révélés à la vue de tous ». En commençant par la RV

(Réévaluation des monnaies), le réamorçage mondial du système monétaire (GCR), NESARA, GESARA, les Annonces, qui comprennent tout depuis le déblocage de l’énergie libre et des technologies de guérison jusqu’à l’abolition des impôts illégaux et des monnaies fiduciaires. La mise en place de gouvernements et de gouvernances brillants, transparents et authentiques qui sont en place juste sous les vieux systèmes en train de s’écrouler. C’est en train d’arriver. Nous sommes ici d’abord pour vous assurer de cela, et pour dire – ceci marquera le tournant crucial.

Ecoutez ces paroles d’une oreille fraîche. Recevez les énergies que je transmets en même temps que les mots, et vous sentirez ce que cherche à accomplir la Compagnie du Ciel. Il est bien dans nos intentions qu’il s’agisse de la dernière poussée afin que nous puissions tous profiter du commencement qui va se développer et s’épanouir à travers les programmes que nous avons attendus de longue date. Je vais vous fournir quelques outils utiles, donc mettez votre ceinture à outils, et puis Sananda va venir pour vous montrer comment vous en servir.

Qu’est-ce qu’une Pensée ?

Je veux vous parler de : « Qu’est-ce qu’une pensée ? » Vous êtes des travailleurs de Lumière chevronnés, des guerriers spirituels tous tant que vous êtes. Si vous écoutez cette émission, vous vous êtes demandé « Qu’est-ce qu’une pensée ? » parce que vous avez entendu encore et encore : « Choisissez vos pensées. C’est ainsi que vous créez ». C’est vrai, c’est aussi simple que cela, mais qu’est-ce qu’une pensée ?

Jadis Christine a décidé d’examiner le sujet en méditation profonde jusqu’à ce qu’elle arrive à le comprendre une fois pour toutes. Eh bien, elle l’a examiné

pendant trois jours de suite, donc après trois jours nous lui avons envoyé un peu d’aide supplémentaire. Bien, imaginez ceci – ce que Christine a vu. Elle a commencé par voir des bulles, des bulles s’élever en flottant de son esprit, flottant dans l’espace. L’espace dans lequel elles flottaient, vous pourriez l’appeler le fameux « espace intermédiaire ». Eh bien, qu’est-ce que c’est ? C’est du potentiel pur : c’est le champ de la Créativité pure, l’endroit d’où peut émaner la Création. Donc, ces bulles sortaient de Christine et elle les a suivies. Elle a réalisé que si elle voyait une bulle qui la faisait rire, la bulle allait plus vite. Eh bien, c’était très intelligent et créatif, et elle a commencé à jouer avec, et bientôt elle a décidé de décocher une flèche avec un fil attaché au bout et l’a lancée, (son : ZZZZZzzzzt) très loin devant elle.

Où est-ce, loin devant elle ? Eh bien, il se trouve que c’est le futur. Lorsque vous lancez une pensée, ZZZZZzzzzt, dans le futur, il y a une ligne énergétique qui la relie à vous. Donc maintenant vous avez envoyé une pensée. Admettons que la pensée est : « Je veux que la RV commence ! » Formulons-la aussi simplement que possible, parce que c’est ainsi que les pensées fonctionnent le mieux. Laissons de côté le « Je veux » et changeons-la en : « La RV commence ».
Donc, voilà notre pensée. Nous l’envoyons tous dans le futur : ZZZZZzzzzt. Nous ne nous occupons pas de l’endroit où elle tombe : en fait, ce n’est pas quelque chose dont nous nous occupons quand nous sommes incarnés sur Terre. Je dis nous parce que j’ai été incarné à de nombreuses reprises – ne vous laissez pas dire le contraire. Donc quand nous sommes dans un corps humain et que nous envoyons une pensée, et que nous n’avons pas d’autre pensée qui interfère avec elle, cette pensée va nous tirer vers elle à travers l’espace et le temps. Dans ce cas il s’agit de la RV.

Maintenant, disons que vous avez cette pensée et que vous l’envoyez (ZZZZZzzzzt. J’adore faire ça) et admettons qu’elle tombe et puis que vous avez

une autre pensée : « Le GCR (réamorçage du système monétaire) et la RV (réévaluation des monnaies), peut-être que c’est un canular après tout. Peut-être que cela n’arrivera pas ». Oh-la- la. Regardez loin sur la gauche. Vous venez juste d’envoyer cette pensée dans une direction totalement différente. Elle ne soutient pas la première pensée, donc c’est parti, et maintenant vous créez dans deux endroits différents.

Maintenant, sur quelle pensée allez-vous vous focaliser ? Qu’est-ce que la focalisation ? Se focaliser consiste à choisir la pensée que vous voulez réellement, et c’est tout … Maintenant laissons cela s’imprégner en vous … La focalisation n’est pas juste un effet de caméra – c’est cela, et elle maintient votre intention, votre attention, vos souhaits, vos pensées et sentiments sur la pensée que vous voulez voir se réaliser, sans pour autant créer une série de chantiers annexes avec d’autres pensées. C’est tout aussi important, si ce n’est plus.

Si vous n’envoyez que cette première pensée et que vous y croyez, sans pensées parasites, sa réalisation serait garantie. Donc, nous envoyons « La RV se réalise ». (ZZZZZzzzzt), oui, elle tombe en plein alignement avec la pensée
de la RV en train de se produire. Même énergie, signification, intention, donc elle élargit le flux – le flux énergétique que vous pouvez suivre jusqu’à cette pensée originale. La gratitude, toutes les qualités de l’Amour, la Foi – tout cela élargit le flux pour parvenir à cette pensée future.

Choisir vos Sentiments

Nous avons également dit à plusieurs reprises que vous pouviez et devriez choisir vos sentiments – oui, j’ai utilisé le mot devriez. Vous êtes des Maîtres … et à l’heure actuelle vous pouvez, devriez, et mon dieu, maintenant vos Missions sont unifiées et consistent à apporter de la Lumière sur Terre, et donc vous

devez choisir vos sentiments. Choisir vos pensées, et maintenant choisir vos sentiments. Les sentiments sont une des bulles qui émanent de vous, imprégnées de votre force de vie.

Maintenant, nous disons que la RV se produit. La RV est l’action simple que nous attendons – le moment où tout dans la réalité extérieure va changer, dans tous les domaines. C’est le premier domino vers la nouvelle phase qui va faire advenir le Nouvel Age d’Or sur Terre.

Très bien, à présent venons-en à notre exemple : la pensée que la RV est en train de se produire : vous imprégnez maintenant cette bulle, cette pensée, de votre passion, votre Foi, votre sentiment, votre intention et votre force de vie. Qu’est-ce que votre force de vie ? Il s’agit de Mère et Père agissant en vous. Puis vous l’envoyez avec votre intention, et la flèche part, puissante et sûre. C’est cela choisir vos pensées et vos sentiments. Refusez de choisir autre chose. Ne vous autorisez pas à choisir l’apitoiement sur vous-même, à sombrer dans le désespoir, cela fait partie de votre Maîtrise – de choisir chaque pensée, chaque sentiment.

Maintenant, il y un tas de déchets de pensées qui flottent autour de la Terre en ce moment. Nous en avons parlé, n’est-ce pas ? C’est la fréquence, les réseaux psychiques des ténèbres de la cabale et ainsi de suite. Cependant, c’est à vous de choisir de vous occuper de cette pensée ou pas. Il y a beaucoup de pensées qui flottent librement dans des bulles qui ne sont pas les vôtres, qui ne viennent pas de vous. Peut-être émanent-elles de quelqu’un de l’autre côté de la pièce. Peut-être est-ce quelque chose qui provient des médias, de la TV. Vous n’avez pas à choisir de vous l’approprier – cela provoque la destruction lorsque vous le faites, s’il ne s’agit pas d’une pensée ou d’un sentiment qui est vôtre, parce qu’elle n’est pas en phase avec vos propres choix et la Mission de restauration

de la Lumière sur Terre que vous êtes venu accomplir. C’est à prendre au pied de la lettre, choisir vos pensées et vos sentiments d’une manière beaucoup plus pratique.

Capacité

A présent je vais vous parler de capacité. La capacité est l’aptitude que vous avez de maintenir la Lumière, d’être Amour, dans toutes les conditions, en toutes circonstances. C’est votre capacité, et la capacité de chacun est différente, basée sur tant de facteurs différents. Cela va probablement vous paraître étrange. Ce en quoi consiste votre capacité est beaucoup moins important que votre choix de développer votre capacité. Je veux dire la chose suivante : admettons que quelqu’un a une énorme capacité – un Maître incarné qui même dans des circonstances horribles, possède la capacité de remplir chaque moment de l’Amour qu’il est. Admettons qu’il y a quelqu’un qui a une capacité bien moindre. Il se sent mal à l’aise dans son travail, il se sent écrasé au quotidien, il croule sous les obligations familiales. Il perd facilement contenance. Leurs capacités de vivre dans la Lumière sont différentes, fondées sur l’expérience, l’état de l’âme, et de nombreux autres facteurs. Cependant, ce qui nivelle le terrain, ce qui les rend semblables, est que si le Maître qui a l’énorme capacité de porter la Lumière fait le choix de se développer bien au-delà de ce qu’il est capable de faire, c’est possible.

A présent, nous allons parler de la manière de se développer dans une minute, mais intéressons-nous d’abord à l’autre personne qui se sent écrasée par la vie, qui est en colère contre sa famille, déteste son travail et mène une vie désordonnée … Disons que d’un instant à l’autre il a également décidé d’accroître sa capacité de maintenir la Lumière, par quelque chose de simple – au lieu de crier sur son enfant, il prend une minute pour le chatouiller, au lieu de se montrer impatient il prend une profonde inspiration et lui offre un peu de

tendresse. Au lieu de se montrer impatient avec soi-même, il décide d’être gentil avec lui-même. Tous ces choix lui permettent de se développer. Cela le rend exactement semblable au Maître.

Cela n’a pas d’importance où résident vos capacités. Ce qui est nécessaire sur Terre en ce moment est de choisir de déveolopper votre capacité. C’est ainsi que nous élevons notre expérience terrestre hors de la souffrance, de l’esclavage de la dette, de la torture et de la guerre, pour entrer dans le Nouvel Age d’Or. Vous choisissez d’accroître votre capacité.

Très bien, soyons direct, parce que je sais que vous rongez votre frein … Vous voulez savoir : « Comment est-ce que j’augmente ma capacité ? Dites-le nous Michaël. Je veux savoir … je suis un travailleur de Lumière, je suis dessus, je le veux ». C’est tout aussi simple que je viens de le dire. Lorsque vous affrontez des moments difficiles, à quelque moment que cela se produise. Pour certains d’entre vous, qui êtes si patients et affectueux, une goutte suffit à faire déborder le vase, c’est trop pour vous avec tout ce que vous portez. Vous pouvez vous sentir pris au piège, ou avoir froid, ou être en colère ou triste, et vous vous reprenez en main à ce moment-là.

Maintenant je ne dis pas – si vous êtes triste, vous êtes triste parce que quelque chose est intrinsèquement triste – ce n’est pas une erreur de ressentir les expériences de la Terre. Ce que vous pouvez faire, ce qui accroît votre capacité, est de choisir l’Amour lorsque vous vous surprenez à être en colère, lorsque vous vous surprenez à être distrait, au lieu de cela, vous choisissez de rire un bon coup, (rires) en disant : « C’est bon ». Vous adoucissez un peu le moment. Vous laissez entrer l’Amour, vous changez d’idée : « C’est bon, ce n’est pas la mer à boire, je le saurai la prochaine fois ». Cela peut être quelque chose d’aussi insignifiant, mais cela peut aussi être votre plus grande contribution à votre travail spirituel, pour vous-même et pour votre Ascension personnelle et pour le globe.

Bon, quelques manières de plus d’accroître votre capacité. Ici dans les royaumes supérieurs nous appelons cela l’expansion. L’expansion se produit lorsque nous choisissons ce que nous pensons, ressontons, disons et faisons, rêvons, imaginons, avons comme intention, et lorsque cela a à voir avec une des qualités de l’Amour – patience, gentillesse, rire. Le rire est un des moyens les plus rapides d’accroître votre capacité à maintenir la Lumière et l’Amour.

Le rire est une qualité de 5 ème dimension. C’est un don de Dieu aux dimensions inférieures. Lorsque vous riez de bon cœur vous êtes dans la 5 ème dimension pendant ce moment. La gratitude également, la vraie gratitude, l’authentique gratitude. Manière de dire : « Eh bien, c’est vraiment éprouvant. C’est vraiment dur ». Kathryn et Christine l’utilisent beaucoup dans leurs récentes missions, en transmutant tant d’énergie toxique, en sachant que c’est leur mission et elles sont heureuses d’être capables de l’accomplir. Elles se sont entraînées, elles s’entraident et peuvent compter sur vous, et vous sur elles. Mais … cela consiste à s’éveiller chaque jour et se dire ce qui est le cas à ce moment : « Cette transmutation est vraiment éprouvante physiquement. Je suis épuisé. Mon corps me fait mal ». Et puis juste ressentir de la gratitude : « Dis-donc, je suis reconnaissant d’être en vie. Je suis reconnaissant de vous avoir dans ma vie. Je suis si reconnaissant pour l’amour de Mère et Père ».

Quoi que vous puissiez trouver – le sourire de votre enfant, les câlins de votre animal de compagnie – dont vous êtes reconnaissant, vous développez votre capacité de maintenir l’Amour et la Lumière. L’expansion de votre aptitude, de votre capacité est cumulative et permanente. Il n’y a pas de retour en arrière. Vous pouvez choisir des pensées qui vont font plonger temporairement, mais votre véritable capacité à porter la Lumière n’en est jamais amoindrie une fois qu’elle s’est accrue.

Vous allez tous vous développer au-delà de votre capacité

A présent, je vais vous dire ceci : des travailleurs de Lumière du monde entier sont en train de travailler bien au-delà de leur capacité. Vous allez travailler au- delà de votre capacité actuelle, en développant votre capacité constamment dès maintenant. En planifiant cette phase du Projet de Restauration pour faire revenir la Terre dans la Lumière, nous savions que cette phase pourrait devenir difficile, et dans les comités de planification, devant les tables de planification avant que vous naissiez à cette vie, nous nous sommes tous mis d’accord que quand nous serions devant la difficulté, nous allions tous aller de l’avant et plonger dedans, et nos équipes allaient nous aider, en nous faisant profiter de leurs expériences, de leurs connaissances, de leur paix intérieure inébranlable, de leur feu sacré, de tout ce qu’il faudrait pour opérer au-delà de notre capacité d’amour, accroissant ainsi notre capacité à maintenir la Lumière, et contribuant à l’élévation de notre propre Ascension et de celle de la Terre.

Voilà c’est tout. Sananda va vous parler de la Foi. C’est bien sûr une manière fondamentale d’augmenter votre capacité à maintenir la Lumière. Il n’y a rien de mieux que d’écouter Sanada et Kathryn parler de la Foi. Ils vont prendre la suite. A présent, je veux témoigner ma reconnaissance aux milliards d’êtres Galactiques qui se focalisent avec vous. Dans leur ensemble, alors que nous sommes réunis actuellement, ils se développent. Ils accroissent leur capacité à Aimer, en concentrant leur attention sur vous, vous tous, cela les remplit de tendresse. Ils sont tous pleins de respect pour votre courage, votre dévouement constant en ce moment crucial sur Terre, de choisir l’Amour à chaque instant face à tant d’adversité. C’est leur admiration et leur joie et leur respect pour vous qui augmentent leur capacité alors qu’ils écoutent cette émission, alors qu’ils se joignent dans leur focalisation au rêve de la Terre d’être libre.

Maintenant, je vais passer le bâton de parole à Kathryn. Au nom des milliards de membres de notre famille Galactique, nous nous dévouons à l’augmentation de notre capacité à maintenir la lumière à vos côtés. Nous vous envoyons notre amour, et nous vous remercions. Je suis votre frère Michaël.

Canalisé par Christine, le 29 mai 2016. Transcrit par Kathryn
(Kathryn et Meg commentent le magnifique message de Michaël, parlent des photos des auditeurs et d’autres sujets, et Meg présente Sananda)

 

 

Sananda :

Merci, chère Meg ! Eh bien, quelle journée ! C’est une belle journée ensoleillée ici dans le nord de l’état de New York où nous nous trouvons. La Famille est réunie et respire l’air frais et la brise, et de temps en temps quand quelqu’un dit quelque chose de particulièrement intéressant vous allez entendre les cloches sonner. Ce sont les carrillons portés par le vent.
Nous sommes ici spécialement pour vous aider à voir plus loin, pour voir ce qui est possible, et pas seulement ce qui va vous arriver à tous. Ce ne serait alors qu’un appel informatif. Vous savez, nous vous avons beaucoup parlé de ce qu’est NESARA et de ce qu’est la Réévaluation (RV), et à quoi cela va ressembler, mais maintenant nous allons nous focaliser tous ensemble sur le fait non seulement – comme le décrit Michaël – de décocher la flèche et créer le commencement de la RV. Nous allons lancer notre flèche jusque dans l’Age d’Or afin que nous puissions voir au-delà de la RV.

Et maintenant, alors que nous terminons le dernier tour de piste nous n’allons pas nous effondrer sur la ligne d’arrivée et penser que tout cela est fini, et que nous allons pouvoir dépenser notre argent. Ce n’est pas le but poursuivi par la RV. Ce n’est que le début. Ce serait comme essayer d’écoper l’eau d’une

cascade à l’aide d’une tasse.

La RV va simplement marquer le commencement d’une énorme élévation et maintenant il en va de notre responsabilité, à nous tous, la vôtre, la mienne, celle de la Compagnie du Ciel, des membres de la Famille, de chacun ici et particulièrement de vous les travailleurs de Lumière qui êtes si connectés. Nous n’allons pas seulement finir la course, nous allons continuer à voler au-delà de la ligne d’arrivée vers ce qui pourra vous sembler être l’inconnu – parce que c’est le cas. Nous pouvons projeter quelles possibilités nous percevons dans le futur, mais cela dépend toujours de ce que nous tous ensemble ressentons quand nous franchissons cette ligne d’arrivée. Quels choix allons-nous faire à ce moment-là ? Quels sentiments éprouverons-nous à ce moment-là ? Quelle vision avons-nous de ce que nous voulons dans un futur étendu ? Celui qui se déroule devant nous – la RV et au-delà.
Donc restez avec moi alors que nous traversons ensemble cette merveilleuse histoire, l’histoire de la planète Terre et de son Ascension. Evidemment, il y a eu des planètes qui ont ascensionné auparavant. Il y a eu des groupes de personnes qui ont ascensionné, mais personne ne l’a encore fait de la manière dont vous le faites, de la manière dont nous le faisons. Nous travaillons ensemble la main dans la main et Terra est au milieu de l’équation, travaillant avec vous tous.

Nous avons les habitants de l’Agartha qui toquent à votre porte, attendant de se manifester et de vous montrer à quel point ils vous ont soutenus et aidés. Vous avez vos équipes d’Arcturiens qui travaillent à pleine capacité. Ce travail éprouvant que tous les Transmuteurs et Porteurs de Lumière et vous tous ont accompli a exigé beaucoup d’aide de la part des Equipes médicales. Je viens juste de prendre la température de Kathryn il y a quelques minutes. Elle se sentait prise de vertige et il y a toujours les attaques de la cabale comme Michaël

et Christine les appellent. Pendant lesquelles ils essayent de poignarder (psychologiquement) nos canaux. Christine appelle cela le pic à glace dans la tête. Kathryn se sent comme si son cœur était poignardé encore et encore. Ils n’aiment pas ce que nous faisons ici. Ils aimeraient essayer de l’arrêter. Ils ont essayé d’éliminer Kathryn, afin qu’elle ne puisse plus transmettre mes paroles. Eh bien, elle est toujours ici, et je suis ici, nous sommes ici. Donc cela vous donne une idée à quel point nous sommes proches et combien c’est important. Cela a été un immense effort de longue haleine, mais ce projet porte ses fruits.

Utiliser la ceinture à outils de l’expansion

Evidemment, j’adore la manière dont Michaël a décrit la ceinture à outils et les outils que vous allez utiliser pour votre expansion et pour traverser tout ceci. Donc allons cheminer ensemble vers ce futur et chemin faisant, nous allons utiliser les exemples que Michaël nous a fournis de façon si vivante et l’envisager réellement, de toute la puissance de nos imaginations, sentiments et volontés combinés. Et vous savez que Mère et Père nous soutiennent à 100% et bénissent chaque moment où nous allons travailler ensemble.

Donc venez avec moi, nos allons marcher ensemble. Représentez-vous un boulevard extrêmement large et nous pouvons tous nous déplacer ensemble dans nos corps de lumière, nous pouvons nous représenter cela. Nous n’avons pas besoin d’espace. Nous ressentons avec énormément de joie le fait d’être ensemble, de façon aussi exquise que cette Famille, assise dans le séjour, s’est sentie ces derniers jours. La joie d’être en synchronisme. Tout un groupe de gens en synchronisme est une chose glorieuse.

Voilà ce que nous allons faire. Nos allons nous focaliser afin que chacun d’entre nous soit sur la même longueur d’onde. Et vous allez le sentir. C’est véritablement comme surfer, comme chevaucher une vague. Et nous chevauchons tous la même vague, et c’est une sensation de joie, de communauté, de bonheur. Le projet en lui-même est joyeux. De penser à ce que nous sommes en train d’accomplir est si joyeux. Et puis nous y ajoutons le sens de pouvoir lancer nos flèches et de le faire ensemble. Et lorsque nous le faisons, nous allons le faire d’une manière très intelligente. Nous allons prendre tout le carquois plein de flèches et nous allons les lancer toutes en même temps.

Et nous allons les envoyer toutes et chacun d’entre vous va choisir un rêve favori. Cela n’a pas besoin d’être un rêve prosaïque comme la RV est en train de se produire, ou les numéros 800 viennent d’être communiqués – tout cela est bien aussi ! Mais focalisez-vous également sur : « Je sais quelle joie j’éprouverai lorsque je pourrai faire un cadeau à quelqu’un que j’aime et que cela lui permettra d’aller à l’université, ou cela lui permettra d’avoir une jolie maison proprette et confortable, sans se soucier des factures à payer ! Ou je vais permettre à un enfant d’éviter de faire l’école buissonière parce qu’il doit aider sa famille. Et la joie que cela va me procurer, je peux déjà en avoir un avant-goût ! »

Donc ensemble – je vais compter à rebours à partir de trois – et vous allez plonger votre regard dans la vision de l’Age d’Or que nous allons créer ensemble. Et il y aura des jalons tout au long du chemin. Il y a le commencement de la RV, il y a le GCR, le Réamorçage du système monétaire mondial. Il y a la proclamation de NESARA qui commencera aux Etats-Unis et s’étendra à toute la planète. Il y aura les programmes de prospérité dont vous n’avez pas encore entendu parler. Il y aura la Divulgation. Vous allez commencer à entendre tout ce qui se passe sur cette planète, concernant vos frères et sœurs Galactiques, dans quel but ils sont ici et après cela les Atterrissages, les Mentors qui vont venir vous enseigner votre histoire.

Représentez-vous tout cela, se déroulant devant vous ! Ce n’est pas qu’une chose commence et une autre se termine. Toutes ces choses vont fusionner ensemble et affluer et s’accumuler, et lorsque chaque évènement se produira, il sera accompagné d’une vague d’énergie qui va être cumulative. Donc voyez-la se former, s’amplifier, se développer. La lumière devenir plus brillante, la joie remplir l’air, emplissant votre Moi. Le soulagement et le bonheur que les familles ressentiront à être libres, lorsque les parents qui ont travaillé si dur pourront passer du temps en famille. Toutes ces choses ! Visualisez les évènements qui vous sont si chers. Particulièrement à vous ! Pas seulement des évènements mondiaux, pas juste une date sur un calendrier. Pas seulement la focalisation sur une seule chose, mais toutes s’épanouissant en un véritable Age d’Or.

Cela signifie que chaque individu sera élevé. Chaque personne individuelle, chaque être humain. Personne ne sera laissé en arrière. Personne ne sera épargné par cela ! A présent imaginez toute cette joie. Je vais faire le compte à rebours de trois à un. Et à ce moment-là, vous allez tirer votre bulle vers votre objectif favori et au-delà et représentez-vous, chacun d’entre vous, la ligne temporelle que vous souhaitez. De cette manière, nous n’allons rien oublier, ni personne, parce que chacun va participer. Chacun verra le merveilleux futur tel qu’il le souhaite.

Maintenant tous ensemble, trois, deux, un, envoyez ! Envoyez votre vision, envoyez vos pensées, vos sentiments, votre rire, votre joie ! Voyez-la ! Et voyez comment chacun rit ! Il y a une réalité qui réceptionne votre don de vision, et qui vous attire à elle. Profitez de cette vision ! Vous avez un simple mot pour la décrire : « futur ». C’est loin de pouvoir décrire ce dont nous parlons ! Ce dont nous parlons est multidimensionnel, parce que chaque personne impliquée crée uen réalité qui lui est propre. Et tous les Galactiques, les milliards de

Galactiques, les milliards d’êtres d’autres races qui sont ici pour nous aider et observer et en profiter et célébrer – tous ensemble nous Créons !


Ce qu’est la Foi

Et donc lorsque nous vous avons dit, c’est déjà un fait, cela a déjà été créé, eh bien, tous ensemble nous avons toujours ajouté la coloration, les saveurs, la joie pour toujours davantage de personnes. Vous voyez combien c’est vivant. Cela ne peut pas ne pas arriver ! Cela doit arriver. Nous avons tous créé cela. Maintenant profitez-en ! Représentez-vous dans ce tableau. Regardez-vous descendre cette voie sur laquelle nous cheminons ensemble et sachez, avec une conviction et une assurance absolue que vous êtes là ! C’est vous qui le créez ! C’est vous qui le vivez !

Eh bien ceci, Mes Bien-Aimés, est la Foi. Savoir que ceci est un projet céleste. Mère et Père sont avec nous et nous bénissent. Il a été prophétisé il y a longtemps que cet évènement joyeux et difficile allait se produire. Et nous y voici ! Beaucoup d’entre vous ont continué leurs missions, et en ont demandé plus. Parfois au début quand vous avez commencé, en pensant à servir et vous joindre au Projet de l’Ascension, vous vous êtes peut-être adressé à Dieu, vous avez peut-être dit : « Dieu, je veux aider ! Je veux faire partie de cela ! » C’est ce jour-là que vous êtes devenu un membre à part entière de l’équipe.

A présent, vous choisissez votre équipe, en fonction de vos talents et aptitudes. Vous prenez votre place parmi d’autres qui sont impatients et joyeux et parfois fatigués et qui se posent peut-être la question : « Oh, je ne suis pas sûr que tout ceci se passe réellement ! » Et ceux d’entre vous qui disent : « Nous savons, nous savons que c’est en train d’arriver. Je le sens dans mon cœur. Je n’ai pas besoin de le voir. Je n’ai pas besoin de consulter les statistiques. Je n’ai pas besoin qu’on me dise que CBS produit une émission pour prouver que cela se produit vraiment. Je le sais dans mon cœur, parce que je le ressens ! »

Cela, Mes Chers, est la Foi ! Et plus vous en faites l’expérience, plus vous serez en accord entre vous et vous-même pour simplement y sauter à pieds joints en disant : « J’ai pris ma décision. Je viens de décider que c’est à cela que je vais consacrer mon énergie. C’est là que je vais mettre mon énergie, c’est là où mon cœur me dit d’aller. C’est là que je veux être, côte à côte avec les gens qui s’y consacrent. J’y crois ! Cela sonne tellement vrai dans mon cœur qu’il m’est impossible d’en douter ! Voilà la Foi absolue !

Beaucoup d’entre vous se sont élevés si magnifiquement dans ce domaine pendant des mois ou des années. Vous augmentez votre Foi et donc votre capacité. Vos augmentez votre dévouement et vous en êtes arrivé au point où vous allez dire : « Je ne vais même pas m’attarder à l’idée que cela ne va pas se produire, parce que je sais que si je le fais, cela va le ralentir. Je sais que si je commence à me poser des questions et à douter, je vais en fait contrecarrer la réussite de ce magnifique – comment l’appeler ? – projet glorieux, cela ne suffit pas à décrire la lumière et la couleur de la joie que nous voyons se dessiner devant nous ! »

Donc, enfoncer vos pieds dans la boue et dire : « Cela ne s’est jamais produit auparavant, donc cela ne va pas se reproduire ! », ce serait – comme disait Michaël – comme tirer une flèche directement dans le cœur du projet que nos bien-aimés travailleurs de Lumière ont contribué à créer avec tant de difficulté. Au lieu de cela, prenez ma main, et bras-dessus, bras dessous, jetez-vous de tout votre poids, toutes vos pensées, tous vos sentiments, toute votre énergie dans cette glorieuse rivière qui coule de plus en plus vite chaque jour et chaque fois que quelqu’un saute dedans en disant : « J’en suis, comptez sur moi ! Je veux être un travailleur de Lumière ! Je veux être de la Lumière ! Rejoignez-moi Sananda, je vais faire cela avec vous ! » Chaque fois que vous faites cela, vous augmentez la vitesse et la Lumière qui nous font aller de l’avant.

Et à mesure que nous avançons de plus en plus vite, chaque instant compte de plus en plus. Chaque pensée compte davantage. Chaque sentiment est amplifié. Beaucoup d’entre vous le ressentent. Vous savez combien les choses vont vite. Eh bien c’est une bonne chose, chers amis. C’est le signe que toutes les choses dont vous avez rêvé sont vraiment là ! Regardez, elles sont réellement là. Certains d’entre vous le vivent déjà. Vous êtes dans la joie la paix. Vous êtes rayonnant de Lumière.

Je regarde à travers la pièce quelqu’un qui rayonne vers moi, et elle émane une Lumière de cinquième dimension et au-delà. Elle vit son rêve et rien ne va l’arrêter. Et c’est là que les cloches sonnent ! (Rire) Oui ! Merci, Mère et Père ! Maintenant, vous avez une vision. Vous avez la ceinture à outils, vous avez le rêve. Vous n’avez besoin de rien d’autre. Vous avez juste à assurer l’atterrissage, comme on dit, et continuer à progresser. Donc oui, nous voyons la RV aussi clairement que le nez au milieu de la figure, comme le disent certains. Nous voyons au-delà et c’est un glorieux tableau qui s’offre à nous – d’autant plus glorieux que nous serons plus nombreux à le partager.

C’est un tel plaisir de vous parler à tous. Je vous remercie tous pour votre dur travail, pour votre détermination. Vous êtes une merveille ! Vous tous. Nous étions d’accord quand vous êtes venus ici que vous accompliriez certaines choses, mais tant d’entre vous sont allés beaucoup plus loin. Se développer et se développer dans la joie pour faire plus que ce dont vous croyiez être capable. Et croyez-moi, je le vois, Mère et Père le voient, nous le voyons tous et cela nous rend si exubérant et si joyeux.

Comment Mère et Père nous considèrent

Mère et Père ont leur manière à eux de nous considérer tous. Ils ont la même façon (dans les dimensions supérieures) de nous considérer. Ils nous regardent

avec adoration et même pour nous cela peut sembler, eh bien, c’est difficile à dire, ce n’est pas gênant, c’est fabuleux, mais même regarder Mère et Père et voir comment ils nous considèrent avec tant d’adoration, de respect et d’admiration, c’est à vous couper le souffle, et nous voyons qu’ils vous considèrent de la même manière, avec tant de plaisir et de respect et de gratitude pour la façon dont vous vous comportez, pour la façon dont vous construisez tout cela, pour la création de ce beau rêve.

Et je ressens la même chose. Michaël jette le même regard sur vous. C’est le regard de l’Amour absolu et inconditionnel. S’il vous plaît acceptez cela de notre part ! S’il vous plaît intégrez-le, absorbez-le ! Et vous allez croître et vous développer afin que vous puissiez également le transmettre à votre tour. Et à chaque tournant vous pourrez considérer les personnes qui vous entourent avec respect et admiration et Amour. C’est ainsi que nous créons le nouvel Age d’Or !
Je suis votre Sananda et je vous aime inconditionnellement !
Namasté à tous !

Canalisé par Kathryn, transcrit par Thomas Schramli

Vous pouvez écouter toute l’émission sur : www.BlogTalkRadio.com/ChannelPanel

Nous vous remercions pour votre participation, Avec Amour et dévouement à notre Rêve partagé, Kathryn et Christine

Pour s’abonner au New Earth Times: www.WhoNeedsLight.org

Facebook: Who Needs Light 

 

 

Exploits et quête d’admiration. Comment se simplifier la vie en préservant sa liberté.

J’ai trouvé un cours qui enseigne comment développer une mémoire photographique. Avec cet entraînement, vous pouvez, en une soirée, rencontrer 50 personnes et vous souvenir du prénom de chacune, ainsi que de tous les détails les concernant. J’ai suivi ce cours et je ne l’ai jamais terminé, un vrai travail mental qui doit se faire en tâche de fond pendant que vous restez tout à fait naturel et que personne ne se doute de rien.

Je me suis rendu compte que je n’avais nul besoin de rencontrer 50 personnes dans une soirée. Quand je suis dans une soirée, je me promène pour voir si je suis attiré par quelqu’un. Je prends mon temps, je ne me décide pas tout de suite, je fais d’abord le tour, tranquillement, en regardant, sans aborder quiconque.

Avant même que je me décide à m’approcher de quelqu’un, il arrive que ce soit moi qui soit abordé. Alors j’écoute la personne, et j’écoute mon ressenti. Je détermine si la vibration générale m’intéresse, me plait. Puis, juste avec mon attitude, intéressée ou « polie », je fais que la personne reste et approfondisse la relation, ou bien qu’elle s’en aille simplement après avoir compris que je préférais ne pas poursuivre la rencontre.

Je ne me sens pas obligé de rencontrer plein de gens, ni même une seule personne, je prends mon temps. Quand on arrive quelque part, on peut toujours, simplement par son attitude, rester réservé, observateur, ne pas s’impliquer dans les conversations, et ainsi rester libre, extérieur, presqu’invisible. 

Alors, je reste à l’écoute de mon ressenti, est-ce que quelqu’un m’intéresse vraiment dans cette soirée, est-ce que je me sens attiré, intéressé, par quelqu’un ? Et si c’est le cas, je regarde la personne discrètement, en me demandant qu’est-ce qui m’intéresse chez cette personne, son attitude, son look ? Qu’est-ce que ce détail me dit sur cette personne ? J’observe ma propre curiosité, et j’identifie mes propres motivations. Qu’ai-je à gagner là ? Pourquoi est-ce que je m’intéresse à cette personne, qu’est-ce que je cherche ?…

… et si la raison que je trouve est authentique, qu’elle vient du coeur, que je sens une réelle affinité, voir de l’amour, pour cette personne, alors je m’approche doucement. Si elle parle, je l’écoute, et si elle écoute, j’écoute ce qu’elle écoute, je regarde ce qu’elle regarde, je m’intéresse à ce qui l’intéresse. Je règle mon attitude, mon rythme, en fonction des siens, je me mets au diapason, je me syntonise énergétiquement pour m’harmoniser doucement avec cette personne, afin qu’elle sente ma présence comme amicale et agréable, paisible. 

Je choisis de ne pas faire de concession sur ma propre énergie, je ne descends pas mon énergie, je ne m’accorde pas avec des vibrations qui me rendent complice d’attitudes critiques, ironiques, médisantes ou toutes émotions négatives. Car dès le début, si je sens cela et que je m’y accorde, je me compromet et la personne va sentir que c’est moi qui m’adapte à elle, et donc qu’elle me domine. En faisant cela, je me soumet à sa vibration et elle le sent, même inconsciemment, et un jeu s’installe qui va me nuire, au minimum en y perdant mon temps et mon énergie, et si je ne réagis pas assez vite, je peux y perdre mon intégrité et ma liberté.

Alors, avec cette approche douce, en restant à l’écoute de mon ressenti, je fais une rencontre authentique, agréable, je partage un moment de pur plaisir avec quelqu’un que j’ai choisi, sans rien forcer, et si la relation s’approfondit, je n’ai aucun mal à me souvenir du prénom de cette personne avec qui je peux, ou pas, finir la soirée.

Je n’ai pas besoin de rencontrer 50 personnes en une soirée, je n’ai pas besoin de faire des exploits, je n’ai pas besoin d’épater les gens ni moi-même, je n’ai pas besoin de forcer ma nature pour plaire ou devenir spectaculaire. Mon sport favori n’est pas de faire plus, mais de faire moins, ce n’est pas d’aller plus vite, mais moins vite. Je cherche volontairement à réduire, à simplifier, à enlever tout le superflu, pour me focaliser sur l’essentiel, la petite chose qui compte plus que tout le reste. Je sélectionne et je me spécialise sur ce qui m’intéresse, me fait du bien, me rend heureux, ce qui fait chanter mon coeur… je choisis avec le coeur, en écoutant où il a envie d’aller. Et là, les exploits mentaux et intellectuels n’ont aucune importance.

Si pour plaire à quelqu’un, dans une soirée ou ailleurs, vous vous sentez le désir de faire des exploits pour être remarquable, vous affichez clairement que vous avez la croyance que votre simple présence paisible ne suffit pas, que votre être est insuffisant et qu’il vous faut faire quelque chose de spécial pour compenser votre insuffisance. Si vous cherchez ainsi à vous valoriser, c’est que vous pensez que vous n’avez pas assez de valeur, et là, même inconsciemment, la personne en question le sent, et peut soit vous dominer, soit se moquer de vous, soit vous ignorer… vous vous êtes dévalorisé en essayant de vous valoriser… Suivant l’état de la personne en question, vous recevrez de la compassion, de l’indulgence, des conseils, du mépris… mais pas l’admiration que vous cherchiez.

Trouver sa juste place. Nos défauts sont nos atouts.

« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » Albert Einstein

Certaines personnes se désespèrent, comme je l’ai fait pendant longtemps, en se demandant pourquoi ils vivotent et tournent en rond à chercher, changer sans cesse et ne rien faire jusqu’au bout, alors que certains semblent avoir trouvé leur voie et réussissent, à les envier en se demandant ce qu’ils ont de spécial.

En fait, ce truc spécial consiste simplement à trouver sa place dans le monde, comme une pièce de puzzle unique et irremplaçable. Les spécificités qui nous handicapent quand nous ne sommes pas dans le bon environnement deviennent des atouts et de l’excellence dans le bon contexte. En fait nous sommes tous parfaits, quand nous sommes à notre place, mais tant que nous ne l’avons pas trouvée, nous pouvons avoir l’impression d’être un raté, un sans-terre, un chien dans un jeu de quilles…

Un certain Socrate disait « Connais-toi toi-même. » … pourquoi faire ? Pour savoir à quoi tu sers, où est ta place dans le monde. Se connaître soi-même, tout est là, mais je me suis longtemps demandé pourquoi faire, alors que je cherchais inlassablement à comprendre qui j’étais, qu’est-ce que je faisais là, pourquoi faire,… pour pouvoir enfin me sentir utile. Ma grande souffrance était justement ce sentiment d’inutilité, et c’est ce sentiment qui me poussait à me connaître moi-même. 

Nous sommes nés sans le mode d’emploi, et comme nous sommes uniques, imiter et suivre les autres est une voie qui peut faire illusion pendant un certain temps, mais s’avère tôt ou tard être une voie sans issue. Nous avons un point commun : c’est à nous-même de trouver ce que nous sommes et pour quoi nous sommes faits. Pour certain, cela va plus vite que pour d’autres… je me console en me disant que plus un organisme est évolué, plus il met longtemps pour arriver à maturité.

Heureusement, l’utilité de certains d’entre nous est justement d’aider les autres à se connaître eux-même. Il existe certaines grilles de lecture nous permettant de finalement trouver à quoi nous pouvons servir sur Terre. Il faut peut-être, comme c’était mon cas, consulter et essayer de nombreuses pistes avant que peu à peu se dessine la cohérence de l’ensemble. Par exemple, ma quête d’un demi-siècle pour trouver le sens de ma vie est justement ce qui m’a donné une multitude d’expériences et de points de vue, qui constituent aujourd’hui une richesse à partager.

Un ami m’a dit un jour « nous sommes les spécialistes de nos problèmes ». Sur le coup, je n’ai pas compris toute la valeur pratique de cette idée. Nous sommes tous les spécialistes de quelque chose. Nos problèmes et nos difficultés peuvent finalement nous servir à quelque chose : à aider les autres, à leur dire : « Si vous rencontrez tel problème, je peux vous aider car j’ai traversé la même épreuve et voici ce que j’ai fait pour m’en sortir… ».

Le contraire de l’amour n’existe pas. Comment différencier le « Je » et l’égo.

Le contraire de l’amour n’existe pas.

Certains disent que le contraire de l’amour est la haine, d’autres que c’est l’indifférence, alors que c’est simplement le mental qui fonctionne selon les principes de la dualité et qui a besoin d’un contraire pour tout.

L’amour n’a pas de contraire, car c’est la substance même de l’Unité. La dualité est une illusion créée pour apporter une polarisation nécessaire aux flux d’énergies du champs de la manifestation. Sans un + et un – pas de différence de potentiel, pas de flux de particules, pas de mouvement, pas de lumière, pas de vision, pas d’espace, pas de temps, pas de matière, pas de manifestation, pas d’expérience, hors celle d’être potentiel, équilibré, inerte, indéfini.

L’expérience est invariablement une affaire de contraste, sans contraste, pas de perception, tout est égal, pareil, rien ne se différencie du reste… La conscience de l’unité nait avec le désire de créer. C’est la conscience qu’il n’y a pas d’effet sans cause, et que les deux pôles de la manifestation sont indissociables. Ils créent une condition de jeu, mais sans cette opposition ils cessent l’un et l’autre d’exister. L’unité est la base, le support sur lequel sont fixées les bornes + et -.

Il existe des variables de la dualité horizontale à l’infini de la manifestation. Il existe une seule dualité verticale : l’unité et la dualité. 

Le véritable enjeu sur Terre en ce moment, est que la dualité « dominant-dominé » a ses accrocs. Ils ont joué à ce jeu tellement longtemps, et ils ont tellement tout sacrifié pour gagner à ce jeu de façon inéluctable, qu’ils veulent le continuer à tout prix. C’est comme un macro-jeu de Monopoly où ceux qui ont les propriétés et les hôtels font courir ceux qui n’ont plus rien dans leurs champs pour payer leurs dettes pour le reste de l’éternité. Ils refusent que le jeu cesse et préfèrent que les perdants quittent le jeu pour pouvoir continuer à jouer entre gagnants possesseurs de propriétés et d’hôtels…

Maintenant que la plupart des tâches peuvent êtres automatisées et déléguées à des robots, les esclaves ne sont plus nécessaires dans les secteurs de productions de biens de consommation. Il reste les plaisirs et la chair humaine est une denrée de choix.

Comment différencier le « Je » et l’égo.

Le « Je » est ce qui crée et perçoit les images, l’égo est un ensemble d’images auquel le « Je » s’identifie. 

Lorsque nous jouons au Monopoly, ou à tout autre jeu de plateau, nous nous identifions dans une certaine mesure aux pions et aux possessions du jeu. Un joueur trop identifié devient « mauvais joueur » parce qu’il devient émotionnellement impliqué, s’énerve quand il perd, perd son sang-froid, son calme, son détachement, il a peur de perdre et devient avide d’avoir plus… le jeu devient de plus en plus important, l’image qu’il a de lui-même, son estime personnelle, sont affectés par ses résultats, il oublie que c’est un jeu, il a l’impression que sa vie en dépend, bref il y croit.

Pourtant ce jeu n’est qu’une illusion. S’il perd, ou s’il quitte le jeu, il continue d’exister et peut créer et jouer d’autres jeux, d’autres parties, il peut rester assis à contempler la nature, il peut sortir faire du sport… une infinité d’autres possibilités plus exaltantes existent, pourtant il est enfermé dans son jeu, accroché à ce qu’il possède dans le cadre restreint de ce jeu et le sentiment illusoire de puissance et de domination que lui donne ce jeu. Pourtant, à cet instant, c’est lui qui est possédé par le jeu, il est prisonnier de ce cadre artificiel dont les règles, les images et les flux d’énergie ont pris le contrôle de sa conscience.

Les jeux sont des pièges pour la conscience. Ils captent l’attention et l’emprisonnent dans un système de croyances qui ont leur propre logique, leur propre cohérence. Mais ces systèmes de valeurs sont artificiels, limités au cadre du jeu… ailleurs, dans l’infini des possibilités, dans les autres jeux, ou hors de tous jeux, ces « valeurs » n’ont aucune valeur, tout comme les billets et les hôtels du jeu de Monopoly n’ont aucune valeur en dehors de ce jeu.

C’est pourquoi les monnaies et les systèmes de valeurs sont un enjeu majeur sur Terre. Les populations ont été amenées à donner plus de valeur à l’argent qu’à la Terre. Hors l’argent est une illusion, il ne se mange pas, ne protège pas du froid, ne permet pas aux arbres de pousser, à la pluie de tomber, ni au Soleil de briller. La terre, le soleil, l’eau, les arbres… sont réels. Dans « le jeu de la vie », ils sont les ressources dont nous avons besoin pour maintenir notre existence, l’argent est un jeu qui a été greffé par dessus pour parasiter le jeu principal, mais l’argent n’est pas nécessaire au jeu de la vie dans un univers.

L’argent et la possession est un jeu éphémère auquel l’égo s’identifie lorsque l’être ne sait plus créer. Le « je », ce que nous sommes vraiment, est la seule réalité éternelle, la seule valeur réelle, et rien ne peut la détruire. Posséder est un tout petit jeu, créer est le vrai grand jeu, celui où tout le monde gagne !

7 principes de bases pour être heureux

J’ai entendu l’histoire extrême d’un soldat qui est resté plus d’un an prisonnier au Vietnam. Il pataugeait dans l’eau et ne pouvait presque pas bouger. 

Comment s’en est-il sorti ? Il s’est imaginé à longueur de journée en train de faire ce qu’il préférait faire : jouer au golf. Cela l’a maintenu dans un état énergétique positif et en bonne santé. 

Est-ce qu’il était heureux ? En tout cas suffisamment pour garder l’espoir, la santé mentale et physique. Le bonheur est essentiellement une question d’estime de soi

Finalement, les circonstances lui ont permis de rentrer chez lui. Et, cerise sur le gâteau, son golf s’était amélioré !

Dans cet article comme dans tout ce blog, « bonheur » n’est pas synonyme de « plaisir ». Le plaisir est souvent associé à des satisfactions ne concernant que certains chakras, alors que le bonheur est compris comme la satisfaction et l’ouverture de tous les chakras. Cependant, le plaisir, même quand il est limité à certains chakras et certaines sphères de l’existence, est un principe essentiel à la vie et à son maintien et ne devrait jamais être considéré avec mépris ou de façon péjorative. Ceux qui font cela pratiquent des jugements de l’égo mental qui les maintient dans des zones de fréquences lentes, la douleur, le manque, le malheur, la frustration, l’absence de plaisir. 

Donner du plaisir à un seul chakra, c’est déjà honorer la vie, c’est un pas vers le bonheur. La quête de satisfaction, qu’elle soit spirituelle, mentale, émotionnelle ou sexuelle, est inhérente à l’impulsion créative en quête d’expérience. 

1- Le vrai bonheur ne peut dépendre que de soi-même. 

Le bonheur de ce soldat ne dépendait pas de quelqu’un d’autre, ni de ce qu’il faisait physiquement et encore moins de ce qu’il avait.

Dès que mon bonheur dépend de ce que j’ai, je suis dans un état de dépendance. Cela inclut bien sûr les biens matériels, les addictions chimiques en tout genre, les statuts sociaux, l’admiration et la considération de ses semblables, le confort, le cadre et le style de vie, mais également les autres personnes, si j’ai besoin d’avoir une relation, amoureuse, familiale, amicale, fraternelle, professionnelle… je suis en dépendance.

Dès que mon bonheur dépend de ce que je fais, travailler, produire, créer, faire du sport, faire l’amour, faire des choses que j’aime faire…, je suis aussi dans un état de dépendance. 

Quand je suis en état de dépendance, en l’absence de ce qu’il m’est nécessaire d’avoir ou de faire, mon bonheur est en péril, il est fragile, fuyant. 

Un vrai bonheur fiable, durable et inaltérable ne peut dépendre de ce que je fais ou de ce que j’ai.

2- Le bonheur est une décision. 

C’est une décision de focaliser son attention sur le bonheur, ou le bien-être, et de polariser ainsi son énergie vers cet état, induisant des pensées, des images, des actions, des circonstances, des opportunités, des rencontres, des résultats… avec un état de bien-être, de confiance, d’équilibre pendant tout le processus.

Ainsi, quelles que soient mes circonstances actuelles, il me suffit de mettre le plus possible de mon attention sur le bonheur, et je commence tout de suite à me sentir mieux.

3- Avoir du désir doit être source de bonheur. 

Si je désire quelque chose et que je suis malheureux et frustré en pensant que je ne l’ai pas et que ça me manque… je suis focalisé sur le manque. La bonne façon d’avoir du désire, c’est d’imaginer que j’ai ce que je désire, que je suis entrain d’en profiter dans le moment présent, d’être heureux d’avoir ce que je désire, et de faire ce que j’aime avec.

4- L’imagination est la clé du bonheur.

Qu’a fait le soldat pendant tout son temps de détention ? La seule chose positive qu’il pouvait faire : s’imaginer en train de faire ce qu’il aimait.

L’imagination est comme un muscle, plus nous nous en servons, et plus cette aptitude innée se développe et devient puissante.

L’imagination est l’aptitude créatrice qui permet de changer notre vie, nos conditions d’existence, les circonstances. 

L’imagination est notre pouvoir d’influencer notre subconscient et notre subconscient est notre pouvoir d’influencer l’Univers pour qu’il nous apporte les conditions d’existence que nous désirons.

5- Le bonheur est dans l’instant présent.

Le soldat n’a pas imaginé qu’un jour peut-être, il s’en sortirait et qu’il pourrait à nouveau jouer au golf. S’il avait fait cela pendant six mois, il serait sans doute mort dans sa cage à moitié immergée dans la rivière.

Ce qu’il a fait, c’est s’imaginer en train de jouer au golf. C’est de la visualisation multisensorielle, du rêve éveillé, exécuté dans le moment présent. En fait, c’est un travail mental considérable, impliquant les deux hémisphères cérébraux. 

Le soldat a utilisé l’aptitude la plus évoluée et la plus puissante du cerveau humain. Cela consiste non seulement à se voir en train de jouer au golf, mais également à faire l’expérience de toutes les perceptions qui vont avec, sentir le sol sous ses pieds, la posture et le poids du corps, le poids de la canne de golf, sentir les mouvements du corps, le glissement des tissus des vêtements sur la peau, sentir l’odeur de l’herbe fraîchement coupée, entendre le sifflement de la canne, sentir et entendre l’impact du frappé de balle, se sentir en suspens à la fin du geste, suivre la trajectoire de la balle dans l’air, sentir l’attente, le temps qui semble faire une pause, l’excitation de voir la balle approcher de la cible, son rebond sur le green, la satisfaction de voir la précision de son swing, marcher jusqu’à la balle, tirer son caddie, papoter en route…

La visualisation ne se fait pas de l’extérieur, il ne voit pas un golfeur qui lui ressemble en train de jouer au golf, comme s’il se regardait dans un film. Il se voit de l’intérieur, il voit ce qu’il voit pendant qu’il joue. En fait, il ne voit pas tout son corps, il voit par ses yeux imaginaires, il voit la balle, la canne, ses pieds, ses jambes, ses mains, ses bras, il voit la trou qu’il vise, là-bas au loin… il voit ce qu’il verrait s’il était réellement en train de jouer.

Ce travail d’imagination est bien connu des sportifs et des musiciens. Ils répètent les mouvements dans leur tête en imaginant toutes les sensations, ce qui leur permet de s’entraîner même quand il ne peuvent pas physiquement le faire. C’est en fait un complément très puissant de l’entraînement, cela leur permet de s’entraîner beaucoup plus que ce que le corps permet de faire entre les temps de repos.

6- Trouver et pratiquer sa passion.

Pendant que le sportif, le musicien ou notre golfeur se visualise en train de faire, il ressent aussi tout le bonheur qu’il a à faire cela. Il ne se force pas à s’imaginer ainsi, c’est sa passion, il adore faire cela, et quand il ne peut pas le faire réellement, il aime s’imaginer en train de le faire.

Par exemple, ma passion, c’est d’écrire ses articles. Je me sens bien quand je le fais, et j’ai toujours une partie de mon subconscient occupée à préparer le prochain article. Il travaille en tâche de fond à me fournir l’inspiration, les idées, la compréhension, le désir, le plaisir, l’énergie…

Trouver sa passion nécessite de faire une enquête sur sa propre vie. Plutôt que de se forcer à faire quelque chose qu’on n’aime pas faire, il faut simplement se poser des questions comme :

  • Qu’est-ce que je fais sans me forcer ?
  • Qu’est-ce que je ne peux pas m’empêcher de faire ?

Par exemple, j’ai réalisé qu’il m’était difficile de m’empêcher d’enseigner, analyser, théoriser, donner des conseils… Dans la vie de tous les jours, cela peut nuire aux relations, les gens ne sont pas toujours prêts à m’écouter, cela peut les ennuyer, même s’ils trouvent cela intéressant.

Ainsi, ce qui ressemble à un défaut quand cela se manifeste dans un contexte inapproprié, peut devenir une qualité essentielle dans le bon contexte. Si vous avez lu jusque là, c’est que vous étiez dans les bonnes dispositions pour trouver un certain intérêt à ma prose, donc le contexte est le bon.

A vous de trouver ces défauts qui peuvent être des qualités s’ils sont exercés dans le bon contexte. 

  • Qu’est-ce que vous faites dès que vous avez 2 minutes de libres, dans une salle d’attente, dans un train… 
  • Qu’est-ce que vous avez de la facilité à vous imaginer en train de faire ?
  • Qu’est-ce que vous pratiquez déjà sans être conscient que c’est votre passion ?
  • Qu’est-ce que vous pourriez faire toute votre vie, très fréquemment, voir tous les jours, sans  avoir besoin de vous forcer ?

… Trouvez vos propres questions, celles qui vous permettront de trouver et définir vos propres passions. Cela peut prendre un peu de temps, de concentration, cela peut se faire par étapes, par paliers. Par exemple, j’ai longtemps écrit des choses dans des cahiers ou des ordinateurs, sans vraiment savoir ce que j’allais en faire… il se peut que vous ayez quelque chose dans vos tiroirs ou sur vos disques durs, quelque chose qui montre quelle est votre passion.

Il se peut que vous ayez plusieurs passions. Elle méritent toutes d’être manifestées pour enrichir l’expérience humaine collective. Cependant, il y en a sûrement une qu’il vous est plus facile de développer maintenant, avec les moyens que vous avez. Par exemple, écrire demande moins de moyens que faire un film, mais cela peut en être la première étape. Il y a certainement une cohérence dans vos passions, quelque chose par lequel vous pouvez commencer maintenant et qui, une certaine maturité accomplie, débouchera naturellement vers une manifestation plus large. Par exemple, j’écrivais dans des cahiers, puis sur ordinateur, et aujourd’hui, c’est juste évident de faire ce blog, alors qu’il y a quelques années, cela n’existait même pas…

7- Trouver des mentors et investir.

Les 6 points précédents concernent le « pourquoi », la pensée, l’attitude…

Ce point 7 concerne le « comment ».

Notre soldat savait 2 choses essentielles pour lui :

  • Quelle était sa passion,
  • Utiliser son imagination.

Pour cela, il avait certainement investi un minimum dans ces deux compétences. Il avait dû pratiquer le golf et suivre un minimum d’enseignement, d’un ami plus avancé ou d’un professeur. Et il était conscient du fonctionnement et du potentiel de son imagination. Là aussi, il avait certainement dû apprendre cela, dans la pratique du sport ou d’autre chose. Les militaires ont en général des processus d’entraînement très au point et il a certainement pratiqué la visualisation pour s’entraîner au combat, au tir, au saut en parachute, aux techniques de survie. Il est même probable que les marines et fusiliers marins possèdent des techniques de survie très avancées. En tout cas la visualisation était pour ce soldat une compétence vitale, apprise, pratiquée et acquise.

Pour faire ce blog, bien que je sois très familier avec l’ordinateur depuis des années, il faut de nombreuses compétences pour faire un blog de façon professionnelle, en allant à l’essentiel, sans se prendre les pieds dans le tapis.

Pour cela, j’ai suivi et je continue de suivre les conseils éclairés d’Olivier Roland. Investir dans sa formation « Blogueur Pro », c’est comme d’acheter un ordinateur, c’est un investissement indispensable sans lequel il me faudrait patauger pour acquérir l’expérience par essais et erreurs sur une longue durée et perdre ainsi un temps précieux que je préfère utiliser à faire simplement ce que j’aime faire : écrire mes articles.

Votre passion n’est peut-être pas d’écrire un blog, bien que toute passion et expérience peut certainement être transmise pour enrichir l’immense mine d’informations qu’est l’internet. Votre passion, quelle qu’elle soit, est un champ de compétences et d’expériences qui peuvent bénéficier à nos frères et soeurs humains qui sont en quête exactement de ce que vous savez. De plus, transmettre et enseigner sa passion, est un excellent moyen d’y voir clair, de trouver des alliés, d’approfondir sa propre expérience et de la partager. 

Je ne connais personne qui ne prenne plaisir à échanger sur sa passion et bénéficier de cet échange. Les lecteurs apportent énormément au blogueur pour approfondir sa connaissance et son expérience du sujet. Un aspect essentiel du blog est son interactivité au travers des commentaires que peuvent laisser les lecteurs.

Quelle que soit votre passion, il y a des gens plus avancés que vous dans ce domaine, ils peuvent vous faire économiser des années d’errance et gagner des points de repères pour vous positionner. Quelle que soit votre passion, vous avez quelque chose d’unique à apporter à l’expérience humaine, et pour trouver cette contribution unique, il est nécessaire de se frotter à l’existant, à ceux qui sont passés avant, afin de se positionner par rapport à leurs contributions, pour définir votre propre contribution. 

Par exemple, si votre passion est le saut en hauteur, vous allez devoir connaître les différentes techniques, choisir celle qui vous convient le mieux et l’améliorer, y apporter votre propre contribution pour sauter encore plus haut, plus facilement, plus efficacement Vous allez devoir trouver des mentors qui vous aideront, vous conseilleront, vous devrez investir tout ce qu’il faudra pour les fréquenter, les voir faire, les écouter en parler… ce seront peut-être des blogueurs… 

En tout cas la blogosphère est une forêt où la plupart des mentors en phase avec leur temps transmettent et partagent leur savoir, et s’il vendent leur expérience et leurs conseils, c’est un investissement qui peut certainement vous aider à avancer plus vite. Evitez de multipliez les mentors, prenez-en un et suivez-le à fond en appliquant tout ce qu’il enseigne… et quand il vous manque quelque chose que ce mentor ne vous apporte pas, trouvez-en un autre qui vous apporte ce que vous cherchez. Trouvez celui qui a ce que vous cherchez et investissez dans son enseignement.

Enfin, « investir » ne veut pas forcément dire « acheter » un cours. Suivre un ami ou un oncle sur un practice de golf peut être gratuit. L’investissement principal, essentiel et incontournable est d’appliquer et de pratiquer ce que vous apprenez. Ce point est tellement important qu’il détermine si vous avez vraiment trouvé votre passion. En effet, si vous achetez un cours, assurez-vous bien que c’est vraiment votre passion, sinon vous risquez fort, comme beaucoup de gens le font, d’acheter un cours et de ne pas appliquer ce qu’il enseigne, ou même de ne pas suivre ce cours du tout, ou pas jusqu’au bout. Si vous ne pratiquez pas l’enseignement que vous achetez, votre dépense n’est même pas un investissement, cela est tout au plus une expérience enrichissante qui vous documente et peut vous orienter dans la recherche de votre véritable passion celle que vous pratiquez déjà sans le savoir.

Dis-moi ce que tu crois, je te dirais qui tu es. 6 étapes pour vivre ses passions.

Vous connaissez peut-être cette histoire d’un homme dont le médecin lui a dit qu’il avait un cancer et qu’il n’en avait plus que pour 3 mois.

Il décida que s’il ne lui restait plus que 3 mois, autant les passer à prendre du bon temps et à rire. Il quitta son travail et partit vivre dans une île de la Méditerranée, au soleil, à vivre simplement, boire du bon vin et rire de tout, de la vie, des intempéries, des péripéties, des ennuis, des soucis, hi hi hi… il recherchait tout ce qui pouvait le faire rire et riait de bon coeur. De toute façon, dans sa situation, tout était matière à rire, aucun détail n’avait plus d’importance que pour alimenter sa bonne humeur.

Au bout de 3 mois, il se sentait très bien, il consulta son médecin qui lui dit qu’il n’avait plus le cancer et qu’il avait la santé d’un futur centenaire… Alors il se mit à rire de plus belle… et il vit peut-être encore, joyeux et bien-portant.

Non seulement rire est une excellente façon d’alcaliniser le corps, ce qui assainit le terrain, mais le fait de porter son attention sur ce qui est joyeux ou drôle et prendre les petits imprévus de la vie à la rigolade, tout cela crée une nouvelle réalité joyeuse, heureuse, insouciante.

Cet homme a simplement fait un choix et il a tout changé dans sa vie, y compris son point de vue sur la vie, en fonction de ce choix.

Le processus de Création : Attention => Croyance => Perception => Réalité

Il y a une échelle des croyances, et cette échelle détermine de façon précise le type de fonctionnement dont nous faisons l’expérience.

L’effet placebo, bien connu dans le milieu médical et pharmaceutique, démontre que les croyances ont un effet important sur la manifestation physique.

Tout commence par l’attention. Si je mets mon attention sur une pensée, une idée, une image, celle-ci devient plus réelle, des détails apparaissent, d’autres pensées viennent la renforcer. Un intérêt commence à naître, il alimente un sentiment de crédibilité qui renforce et encourage mon attention, ma créativité.

Une croyance prend forme, une foi, une espérance, qui consolide ma perception que quelque chose est entrain de prendre forme, d’abord dans le subtil, l’invisible, mais qui peu à peu commence à donner des signes d’existence tangibles, visibles, des faits, des « coincidences », des rencontres, des synchronicités… il y a une boucle, un cercle vertueux entre l’attention et la perception.

L’attention est une énergie qui crée ce sur quoi nous portons notre attention, une idée, un désir, un espoir… et la perception est ce que l’univers nous envoie en réponse de l’énergie créative de notre attention, la perception est l’écho sensoriel que nous recevons de l’univers en réponse à notre création. Ce que nous percevons est notre réalité. La création est un phénomène collaboratif entre l’individu et l’univers.

Notre attention est un grand pouvoir de création dont nous disposons. Si nous sommes conscients à chaque instant de ce sur quoi nous portons notre attention, nous pouvons ainsi orienter notre vie vers ce que nous désirons vivre, vers l’expérience que nous souhaitons faire, le style de vie que nous préférons avoir, vers qui nous voulons être.

Inversement, si nous ne sommes pas conscients à chaque instant de ce sur quoi nous portons notre attention, celle-ci peut s’égarer où nous ne désirons pas aller, elle peut être captée par quelqu’un d’autre pour servir ses intérêts, alimenter ses idées, nous lui cédons ainsi notre pouvoir, notre souveraineté, notre intégrité. Cet autre peut utiliser notre pouvoir pour des buts que nous n’approuvons pas, et même contre nos propres intérêts, ou simplement pour des intérêts qui ne nous intéressent pas…

Etre conscient de notre attention et de ce que nous en faisons est notre responsabilité. La réalité collective est la résultante de l’attention de chaque individu. Cette réalité collective est une co-création dont nous sommes tous responsables puisque nous la co-créons.

Cause ou Effet : un choix à faire

Supposons que je parle à quelqu’un qui se sent sûr de lui. Si je lui dis qu’il y a dans la zone quelque chose de nocif pour son secteur, qui commence à affecter subtilement les finances et la confiance, et qui va progressivement réduire son marché et ses économies et qui va finalement créer un blocage bancaire, que la pénurie va augmenter dans la société, réduire les crédits et la sécurité sociale et favoriser la multiplication des violences urbaines et des pillages dans les centres commerciaux, que la concurrence va détruire son entreprise et le mettre au chômage et finalement à la rue…

Il est possible que rien qu’en entendant ces quelques mots, il se sente déjà pas très bien, en danger, impuissant, qu’il ait l’impression que son état dépend de l’environnement, qu’il est du côté de l’effet.

Maintenant, si je vous dis que vous êtes tout puissant, que votre bonheur et votre réussite dans la vie dépendent uniquement de vous-même et de ce sur quoi vous portez votre attention, qu’il suffit de vous concevoir dans l’abondance seulement quelques minutes par jour pour que toutes conditions indésirables disparaissent progressivement et laissent place à une abondance vibrante et rayonnante, que les gens sentent que vous allez bien, que vous attirez ainsi à vous l’amour de vos semblables et que vous devenez un aimant à bonheur, amour, joie, bien-être et abondance.

Il est possible que rien qu’en lisant ces quelques lignes, vous vous sentiez déjà mieux, plus puissant, que vous ayez l’impression que vous avez une influence sur votre vie et sur votre environnement, que vous êtes du côté de la cause.

Que préférez-vous croire, que vous êtes l’effet ou la cause ?

Pour être au point cause, il suffit d’être le programmeur de votre subconscient. Votre subconscient est un ordinateur tout puissant qui croit aveuglément tout ce que vous lui dites. Il tient toutes les informations que vous lui donnez comme vraies, sans les questionner ou les analyser pour les comparer à quoi que ce soit. Il s’appuie sur votre émotion pour activer l’image. Plus la fréquence de votre vibration émotionnelle est haute, plus puissante sera l’impression sur le subconscient. Par exemple, la fréquence de l’enthousiasme est bien plus haute et puissante que celle du désespoir. 

Si vous programmez un ordinateur avec l’information que 2 + 2 = 3, il le croira et s’en servira dans tous les calculs et bien sûr les résultats seront faux. 

Il y a plusieurs façons de programmer cet ordinateur subconscient : avec des mots, des images, des sensations ou des émotions.

La programmation du subconscient est un processus créatif.

Pour créer une réalité, il faut enclencher un cercle vertueux, une boucle constituée des 3 éléments suivants : Amour, Communication et Perception

Pour créer la réalité que vous désirez, commencez par vous demandez ce que vous aimez. En effet, afin de créer la vie de vos rêves ou simplement une condition désirable, il est nécessaire de l’identifier clairement afin d’envoyer un message précis à votre subconscient.

Faites une liste de ce que vous aimez. Vous pouvez avoir un cahier d’écolier où vous écrivez cette liste, chaque fois que vous avez envie de faire le point sur votre vie, ou tout simplement pour vous sentir bien. Ce simple exercice oriente votre attention sur ce que vous aimez, donc sur ce qui vous fait vous sentir bien. Plus vous le faites et plus vous allez vous sentir bien, et plus vous le faites souvent, par exemple un peu tous les jours ou toutes les semaines, plus vous vous installez dans le bien-être et dans l’habitude du bien-être. 

La seule façon de créer une habitude est de répéter une pensée, une parole ou une action. Commencez par prendre l’habitude de penser à ce que vous aimez, puis de l’écrire, puis d’en parler à ceux qui partagent les mêmes goûts, puis d’agir dans le sens de ce que vous aimez.

Ecrivez à l’encre bleue sur du papier blanc. Pour le subconscient, le blanc représente le champ de tous les possibles, et le bleu représente la conceptualisation. Les couleurs sont des ondes porteuses qui soutiennent et donnent force aux messages que nous envoyons au subconscient, et comme c’est le subconscient qui communique avec l’univers, il est essentiel de respecter leurs codes de langage qui découlent des lois naturelles de la lumière.

Il est essentiel de chercher et de trouver un cercle de gens qui partagent vos goûts, vos passions, afin de pouvoir parler avec des gens qui vont partager vos émotions et encourager vos passions. Vous aimez (le golf, la photo, la nature…) , inscrivez-vous à un club, une association, un groupe comme Yahoo ou OVS (On Va Sortir) sur internet, ou trouvez des sites, des forums ou des blogs qui traitent du sujet…, et allez rencontrer des gens comme vous, des gens qui encourageront et alimenteront vos passions.

Dans ces groupes, tous les individus ne sont pas égaux, certains seront plus passionnés que d’autres, plus compétents dans la pratique, plus encourageants, plus disposés à vous aider et vous conseiller, et leurs conseils s’avéreront plus efficaces que d’autres, plus simples, plus clairs… choisissez ceux et celles avec lesquels vous vous sentez le mieux, plus capable, plus puissant, ceux en compagnie desquels vous croyez le plus en vos capacités et avec lesquels vous réussissez le mieux, avec qui vous avez les meilleurs résultats, les meilleurs scores, les plus belles réalisations, qui plaisent au plus de gens et surtout à vous-même… 

Ces gens qui sont pour vous les plus bénéfiques deviennent de fait vos mentors. Ils vous aident naturellement parce qu’ils aiment aider et faire du bien autour d’eux. Ces gens apportent de la lumière sur Terre et dans votre vie. Aimez-les, faites-en vos amis. Aidez-les en retour comme vous le pouvez. Une façon simple de leur témoigner votre gratitude consiste à parler d’eux en bien à vos amis et d’amener ainsi plus de gens dans leur sphère d’influence. Ils seront heureux de pouvoir ainsi aider plus de gens.

Les vrais mentors ne vous aident pas pour que vous les aidiez en retour. Ils vous aident pour que vous aidiez d’autres gens à votre tour et qu’ainsi le monde soit un peu meilleur. Ce que veut le mentor, c’est aider le plus possible de gens, donc vous l’aidez à faire ce qu’il veut en mettant vos amis en contact avec ce qu’il enseigne. C’est un acte de reconnaissance de leur valeur qui les encourage dans leur action. 

Si le mentor fait profession d’enseigner ses compétences, il peut être nécessaire de payer pour ses cours ou faire partie de son groupe. Il peut aussi vous favoriser financièrement pour vos recommandations auprès de vos amis. Nous entrons ici dans les mécanismes de l’affiliation et du marketing de réseau. Si les enseignements, produits ou services du mentor vous aident vraiment, ce peut être une bonne façon d’aider son rayonnement tout en développant un revenu supplémentaire. 

Veillez à rester conscient de vos motivations. Si celles-ci deviennent majoritairement financières, vous êtes entré dans le domaine professionnel où le mentor devient votre parrain, votre maître, et vous êtes son apprenti. Le moment viendra où vous en saurez assez pour aider à votre tour vos amis et développer votre propre réseau. Un mentor lucide et intelligent facilitera les partenariats profitables pour tous. Quand tout le monde gagne, tout le monde joue… 

Une fois que vous avez trouvé des gens avec qui parler de ce que vous aimez, vous avez du même coup trouvé des partenaires pour faire équipe et s’entraider dans la pratique de ce que vous aimez. A ce moment, vous êtes arrivé tout simplement et naturellement à avoir ce que vous aimez dans votre vie, ce n’est pas plus compliqué que cela.

Afin de mettre cela en pratique :

  • 1 faites la liste de ce que vous aimez le plus faire, passez-y le temps qu’il faut pour vous sentir bien et optimiste, il ne s’agit pas ici de résultats mais de pratiques agréables, vous pouvez ne jamais être champion du monde mais être simplement heureux et insouciant en pratiquant votre passion,
  • 2 décidez vos 3 passions principales, celles que vous aimez le plus,
  • 3 décidez laquelle de ces 3 passions est la plus importante, celle qui vous excite le plus, pour laquelle vous ressentez le plus de désir de pratiquer,
  • 4 cherchez sur internet le ou les cercles (club, association, groupe…) où vous trouverez des gens pour partager et pratiquer votre passion principale,
  • 5 faites immédiatement une action concrète pour démarrer la réalisation, appelez, envoyez un email, inscrivez-vous, prenez rendez-vous… le résultat est d’avoir sur votre agenda un rendez-vous concret pour commencer ou même de commencer tout de suite,
  • 6 partagez dans les commentaires en dessous de cette page quelle est votre passion principale et dans quels cercles vous allez trouver (où avez déjà trouvé) des gens avec qui partager et pratiquer cette passion. En partageant sur ce blog, vous vous donnez des chances supplémentaires de trouver des gens qui ont la même passion que vous, pourraient vous donner des tuyaux utiles et même faire équipe avec vous.

Si vous avez d’autres passions qui vous tiennent suffisamment à coeur, revenez plus tard sur les points 3 à 6 pour chacune d’elles, mais veillez à garder le temps, l’attention et l’énergie nécessaire disponible pour votre passion principale. Si vous vous sentez dispersé et démotivé, c’est que vous avez perdu votre concentration sur la passion principale. Le plus efficace est toujours de se concentrer sur une passion à la fois, à 100%. 

Pour gérer plusieurs passion de front, il faut leur ménager une place dans votre emploi du temps et vous y consacrer à fond dans le temps planifié. Par exemple, tous les soirs, vous vous occupez de vos enfants de 19h à 20h. Dans ce temps, vous êtes à 100% avec eux, et par ailleurs, tous les dimanche après-midi, vous jouez au golf de 14h à 18h et là vous êtes à 100% dans votre pratique du golf, et ainsi de suite. 

On peut mener plusieurs passions à bien en les planifiant, en respectant son planning et en étant à 100% à ce qu’on fait. Si vous sentez que votre attention reste collée sur autre chose que ce que vous êtes en train de faire et que cela parasite votre bien-être, il faut revisiter vos priorités et réorganiser votre planning si nécessaire. La solution peut être de déléguer vos responsabilités, mais cela est un autre sujet. 

D’une manière générale, quand vous pratiquez une passion, cela vous fait du bien au sens où cela vous permet de prendre de la distance avec ce qui vous préoccupe. C’est simplement une décision de laisser les problèmes maturer en tâche de fond aux bons soins de votre subconscient qui, lui seul, trouvera la bonne et juste solution. Ne renoncez pas à ce qui vous fait du bien en gardant le nez sur vos problèmes. 

Prenez du recul, considérez vos passions comme des rendez-vous sacrés, et quand vous reviendrez à vos obligations préoccupantes, vous trouverez plus facilement la solution, et souvent même, vous trouverez que la solution s’est trouvée elle-même en votre absence. Bien entendu, ceci ne s’applique pas à des situations où votre présence et votre action sont urgentes et vitales. Mais en dehors de ces situations exceptionnelles, la vie n’est jamais à 2 heures près.

Est-ce que toutes vos passions peuvent être réalisées ? A vous de répondre, à vous de les assumer si elles sont un peu « hors-normes », à vous de voir si certaines considérations acquises vous retiennent d’y mettre votre attention et son pouvoir créatif…. les facteurs inhibants feront l’objet d’un autre article… 

Couché de soleil à Agde